MAIRIE ET DIRECTION GÉNÉRALE

Contactez cette direction

418-368-2104, poste 8503

Communiqués de presse

La Brigade verte, le conseil municipal de la Ville de Gaspé et le parc national Forillon s’associent pour convier la population du Grand Gaspé à l’Opération grand nettoyage qui aura lieu le samedi 27 mai 2017. Lors de cette journée, deux lieux de rassemblement accueilleront les personnes intéressées à participer à l’embellissement de nos lieux publics partout sur le territoire de la grande ville de Gaspé, ainsi que du parc national Forillon (plage de Penouille). En effet, les valeureux volontaires sont attendus sur le site de Berceau du Canada et au Centre d’accueil et d’information de Penouille dès 9h30.

Encore cette année, des prix de participation d’une valeur de plus de 750$ seront remis par tirage aux volontaires qui contribueront à embellir notre ville en participant à cette grande corvée annuelle du printemps.

« Nous sommes très heureux d’avoir initié, en collaboration avec la Brigade verte, cette 4e édition de l’Opération grand nettoyage! Des citoyens, à chaque année, prennent quelques heures de leur temps pour embellir leur quartier et contribuer à la mise en valeur de la municipalité. Il est important de sensibiliser notre population à l’importance du travail d’équipe pour le nettoyage de notre grande ville et de ses lieux publics. Les gens qui nous visiteront dans les prochains mois n’en  seront que plus reconnaissants ! » ont mentionné les conseillers municipaux.

Bien que les employés du parc national Forillon nettoient régulièrement les secteurs fréquentés par les visiteurs, une corvée de nettoyage supplémentaire est toujours la bienvenue.  Le vent et la mer transportent continuellement des déchets sur les rivages. En plus,  de la satisfaction de poser un geste concret pour la santé de nos rivages, les participants font souvent de drôles de trouvailles suscitant questionnements et réflexions sur les habitudes de consommation de notre société. Par cet événement de sensibilisation, le parc Forillon espère que des dizaines de bords de mer et de rivière, en dehors de ses frontières, se voient aussi débarrassés des déchets qui les encombrent.

L’Opération grand nettoyage se déroulera le samedi 27 mai 2017, de 9h30 à 14h aux endroits indiqués ci-dessus. Le tirage des prix de participation se feront à 15h sur le site de Berceau du Canada.

L’équipement pour ramasser les déchets sera fourni sur place. Nous vous attendons en grand nombre! La population peut également participer en nettoyant un site de leur choix. Les participants seront invités à partager leurs photos en pleine action en utilisant le mot-clic #OGNGaspe sur les réseaux sociaux!

Afin d’améliorer le suivi des collectes de matières résiduelles sur le territoire de la ville de Gaspé, l’installation de puces électroniques sur tous les bacs de la ville de Gaspé sera effectuée du 29 mai à la fin juin. L’installation de ces puces électroniques permettra un meilleur suivi et fait suite au nouveau contrat de collecte et transport des matières résiduelles qui a pris effet le 1er octobre dernier. Après des résultats satisfaisants dans la MRC du Rocher-Percé, la Ville de Gaspé va de l’avant avec l’installation de ces puces.

« Dans l’optique de toujours améliorer l’efficience de nos services en matière de collecte des matières résiduelles, tant pour la qualité du service rendu que pour le coût de la collecte, l’utilisation des moyens technologiques est l’une des voies qui peut nous permettre d’économiser par la sensibilisation et d’améliorer le service rendu à la population » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Des feuillets d’information seront distribués dans tous les foyers du territoire de la ville de Gaspé durant les prochains jours avec les principales informations concernant l’implantation de la puce électronique. La Régie intermunicipale de traitement des matières résiduelles de la Gaspésie sera responsable de l’implantation des puces sur l’ensemble de la ville et invite les citoyens à conserver précieusement le feuillet d’information qu’ils recevront par la poste prochainement.

Madame Nathalie Drapeau, directrice générale de la RÉGIE, rappelle « qu’il sera important de suivre les directives telles : regrouper tous les bacs roulants, qu’ils soient visibles de la rue et accessibles en tout temps par l’équipe terrain ».

Les citoyens qui auraient des questions peuvent visiter la section « Installation de puces électroniques sur les bacs roulants » qui est en ligne sur le site internet de la Ville de Gaspé : https://ville.gaspe.qc.ca/puces-electroniques ou en appelant à la RÉGIE au numéro suivant : 1-418-385-4200.

La Ville de Gaspé accueille avec enthousiasme l’annonce effectuée par le gouvernement du Québec et son premier ministre, monsieur  Philippe Couillard, à l’effet que le gouvernement s’engage à investir 100M$ sur l’ensemble du tronçon ferroviaire gaspésien afin de favoriser la diversification et le développement de l’économie gaspésienne, plus particulièrement sur la pointe gaspésienne.

« Les efforts concertés des élus de toute la Gaspésie, des instances économiques régionales et nationales ainsi que des industriels de la région ont porté ses fruits : nous avons été entendus par le gouvernement du Québec! Cette annonce démontre le renouveau industriel qui souffle sur la pointe gaspésienne et récompense les efforts de tous les acteurs qui n’ont jamais perdu foi en l’avenir du chemin de fer gaspésien, un moyen de transport crucial pour le développement industriel de la pointe gaspésienne et pour nos citoyens », explique le maire de Gaspé, Daniel Côté.

UN MOTEUR POUR L’ÉCONOMIE DE LA POINTE GASPÉSIENNE

Le chemin de fer est utilisé sur la pointe par le manufacturier LM Wind Power de Gaspé et la Cimenterie McInnis et d’autres industries pourraient en bénéficier dans les prochaines années alors que différents projets sont en élaboration et pourraient déboucher sur des investissements concrets et créateurs d’emplois. De plus, le retour du chemin de fer aura un impact très positif sur le caractère concurrentiel du principal employeur privé de la région, LM Windpower, lui facilitant ainsi l’accès à de nouveaux contrats d’exportation sur les marchés nord-américains.

« Nous sommes heureux que le gouvernement du Québec ait fait ce choix, en concordance avec ses politiques publiques. La Stratégie maritime et l’élaboration de notre plan de développement pour la zone industrialo-portuaire de Gaspé nécessitaient la présence du chemin de fer. La politique énergétique du Québec qui demandait aux industriels de l’éolien de faire de l’exportation leur principal débouché commandait un chemin de fer rénové jusqu’à Gaspé. Enfin, la Stratégie québécoise de l’exportation 2016-2020, afin de se déployer dans la région gaspésienne, nécessitait un chemin de fer pour les marchés centraux et de l’ouest du continent nord-américain », se réjouit le maire Côté.

Rappelons par ailleurs que le Conseil du patronat du Québec, Manufacturiers et exportateurs du Québec et la Fédération des chambres de commerce du Québec avaient appuyé la démarche des élus régionaux en novembre 2016.

« Cet engagement du gouvernement non seulement s’insère dans la continuité de la nouvelle Politique de mobilité durable, mais représente un investissement porteur pour l’économie de la Gaspésie et de tout le Québec, car il permettra de répondre aux exigences de transport des marchandises et d’accroître par le fait même la compétitivité des entreprises et l’effervescence économique de la région », affirme Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ.

LA PROCHAINE ÉTAPE

« Il sera maintenant nécessaire de procéder aux investissements le plus rapidement possible et de faire les meilleurs choix pour, d’une part, assurer la pérennité financière du chemin de fer gaspésien et, d’autre part, maximiser les retombées économiques de cet outil de base au développement de notre région. En ce sens, la concertation des élus et acteurs économiques au dossier sera primordiale, dans le cadre du comité de suivi annoncé par le Premier ministre, pour continuer le travail amorcé durant les derniers mois et s’assurer que les investissements se concrétisent en fonction de nos priorités réelles » conclut le maire de Gaspé, Daniel Côté.

La Ville de Gaspé et ses partenaires sont heureux de présenter la programmation 2017 du seul événement annuel panquébécois de promotion et de valorisation de la famille : la Semaine québécoise des familles! Du 15 au 21 mai, des activités sont proposées aux familles ayant des enfants de tous âges! À cet effet, la Ville s’est associée à des partenaires qui œuvrent auprès d’enfants, d’adolescents et de parents.

« Nous sommes très fiers de la programmation élaborée dans le cadre de la Semaine québécoise de la Famille. Avec le rythme fou de la vie moderne pour toutes nos familles, il est bon de prendre un moment de recul et de passer du temps ensemble, avec nos enfants et nos proches, pour pratiquer des activités familiales. La programmation proposée, avec nos partenaires, permettra aux familles de Gaspé de choisir parmi une multitude de choix d’activités sur le territoire de la grande ville » se réjouit le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Des activités gratuites pour toutes les familles

Ainsi, la Maison de la famille Parenfant de Gaspé propose une variété d’ateliers et de rencontres d’information à Gaspé, Rivière-au-Renard et Douglastown avec des professionnels de la région. La Maison des jeunes de Gaspé, quant à elle, vous convie à un Quiz amical parent / ado qui soumettra les équipes à des énigmes, des questions de connaissances générales et des défis coopératifs. Pour sa part, l’équipe d’Espace Gaspésie-Les Îles propose une projection en plein air sur le site du Berceau du Canada, une expérience unique à vivre en famille!

La Grande fête des familles

En plus d’offrir de nombreuses activités au cours de la semaine, la Maison de la famille Parenfant organise le samedi 20 mai une grande fête pour les familles en plein air. Dès 10 h, petits et grands sont attendus à la halte routière de Gaspé afin de célébrer la famille. Des activités pour tous, des jeux gonflables, de l’animation, de la musique, du maquillage et plusieurs autres surprises seront au rendez-vous. Apportez votre pique-nique, les rafraîchissements seront offerts par la Maison de la famille. Bienvenue à tous!

Une thématique actuelle

C’est sous le thème L’expérience famille sous la loupe qu’est lancée cette 22e édition de la Semaine québécoise des familles. En effet, le Réseau pour un Québec Famille propose de découvrir et de célébrer la richesse de la multitude des expériences en famille, et ce, sous toutes leurs formes et dans toute leur splendeur.

Cette semaine est donc l’occasion de s’exprimer, d’échanger des idées, de vivre pleinement des expériences en famille. La programmation complète des activités est disponible en suivant le lien suivant :  Semaine québécoise des familles

La Ville de Gaspé a présenté aujourd’hui le rapport financier de l’année 2016. Après quelques années plus difficiles au niveau des transferts gouvernementaux, les revenus de la Ville de Gaspé se sont stabilisés et les perspectives économiques récentes et futures continueront de s’améliorer, ce qui aura une incidence positive sur la situation économique générale de la municipalité. Pour 2016, les états financiers de la municipalité font état d’un surplus net de près de 950 000$, soit 4% du budget municipal s’élevant à 23,6 M$.

Avec les 500 000$ qui ont dû être affectés pour équilibrer le budget de 2017, le surplus brut de l’année 2016 s’élève donc à 1,45M$. La baisse des taux d’intérêt sur nos emprunts, les résultats positifs de la gestion du LET et une gestion serrée de divers frais professionnels peuvent expliquer les résultats de cette année.

« La croissance économique que nous vivons depuis 2016 permet à la municipalité de dégager un surplus un peu plus élevé que les dernières années, mais se situant toujours à moins de 5% du budget total de la municipalité. Nous entrevoyons que le secteur de la construction et de la rénovation devrait progresser positivement durant les prochaines années. Nous espérons que l’économie de Gaspé continuera à croître et nous permettra de continuer les investissements de façon intelligente pour la qualité de vie de nos citoyens », explique le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Les consultations prébudgétaires, menées pour une 2e année consécutive, continuent d’alimenter le conseil dans les choix budgétaires que nous devrons faire pour le futur. Nos actions sont résolument tournées vers l’amélioration de la qualité de vie de la population de Gaspé et vers le développement de notre économie.

« La Ville de Gaspé doit demeurer attrayante et continuer d’être un pôle majeur d’attraction pour les familles. Nous le voyons depuis plusieurs mois, nos entreprises sont en croissance et la main-d’œuvre se fait de plus en plus rare pour celles-ci. Le vieillissement de la population et notre réalité de région excentrée nous poussent à trouver des moyens originaux pour attirer de nouvelles familles. Plus que jamais, nous voulons investir afin de garder notre milieu vivant et attrayant, et ce, dans tous les quartiers de notre ville. Nous continuerons à investir pour améliorer les services aux familles en ajoutant ou en améliorant des aires de jeux, en améliorant nos infrastructures sportives (arénas, centre de ski, skate-parc,etc.) et en appuyant les initiatives du milieu qui font le dynamisme de la communauté de Gaspé dans le domaine culturel, sportif et artistique. Tous ces investissements doivent se faire dans le respect de la capacité de payer des citoyens et grâce à une gestion rigoureuse de notre équipe municipale, nous pouvons affirmer que nous avons une situation financière saine et un compte de taxes toujours compétitif », conclut le maire Côté.

La Ville de Gaspé dévoile aujourd’hui les quatre grands voiliers qui viendront nous visiter dans le cadre du Rendez-vous 2017 qui se déroulera du 7 au 9 juillet 2017. En collaboration avec Escale Gaspésie et le Club nautique Jacques-Cartier, une programmation festive entourant la venue des grands voiliers permettra à la population de profiter pleinement de ces magnifiques navires!

« Nous sommes très heureux de pouvoir accueillir quatre navires qui seront à quai à Sandy Beach et accessibles à la population. Nous aurons la chance de voir trois grands voiliers de classe « A » et un grand voilier de classe « B ». Les navires seront accessibles au public et la population sera invitée à se rendre sur les bateaux afin de visiter ces impressionnants voiliers! » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Événements pour la population et événements corporatifs 

La population sera également invitée à participer aux événements qui seront organisés en marge de la venue des grands voiliers et des soirées corporatives seront disponibles.

« Nous avons été mandatés par la Ville de Gaspé afin d’accueillir et d’organiser les événements autour de la venue des grands voiliers cet été à Gaspé. Nous dévoilerons dans les prochaines semaines la programmation complète de l’événement, mais nous pouvons déjà dire que la population pourra profiter de la venue des grands voiliers en les visitant gratuitement. Il y aura également plusieurs événements grands publics pour fêter cet événement maritime avec des conférences, spectacles de cirque, grand tintamarre et soirées festives qui seront organisés un peu partout sur le territoire de Gaspé! Il y aura également la possibilité pour les entreprises et institutions du territoire de réserver les bateaux afin de faire des soirées corporatives pour leurs employés ou pour leurs clients » mentionne Stéphane Ste-Croix, chef d’Escale pour Escale Gaspésie.

La marina de Gaspé et le Club nautique Jacques-Cartier seront également des partenaires de premier plan alors que le salon des équipages sera installé à la marina de Gaspé.

« Nous sommes très fiers d’être associés à ce grand événement de l’été 2017, qui coïncidera avec la fête du nautisme. Ce sera une très belle vitrine pour Gaspé et son plan d’eau qui est certainement l’un des plus beaux du Québec! » mentionne, Jean-Marc Rioux, commodore du Club nautique Jacques-Cartier.

Le Rendez-vous 2017 est organisé par Sail Training International et le Rendez-vous naval de Québec, en collaboration avec 3E et Patrimoine Canada dans le cadre des fêtes du 150e du Canada.

Les 4 grands voiliers qui seront présents à Gaspé sont les suivants :

  • ALEXANDER VON HUMBOLDT II
  • BLUENOSE II
  • EL GALEON
  • JOLIE BRISE

Après 2 années d’opération d’un nouveau service municipal de vidange des boues de fosses septiques, la Ville de Gaspé est heureuse de dévoiler un bilan financier et opérationnel de ce service à la population. Lorsque la décision fût prise de prendre en charge ce service, nous avions trois principaux objectifs en tête : améliorer le service aux citoyens, diminuer le coût défrayé par les citoyens et améliorer le bilan environnemental de Gaspé en devenant la première municipalité en Gaspésie à assumer la gestion des boues de fosses septiques dont elle avait la responsabilité légale. Après 2 ans, force est de constater que nous avons atteint ces objectifs : l’entièreté des fosses détenant un permis de la municipalité ont été vidangées et les coûts associés à ces vidanges respectent le budget et les prévisions établies avant la mise en place du service. Ainsi, pour la 3e année d’opération, nous prévoyons atteindre un coût par fosse inférieure ou égal à l’objectif de 250$ initialement prévu.

« La Ville de Gaspé est très fière du bilan présenté aujourd’hui. Il faut se rappeler que la prise en charge de la gestion des boues de fosses septiques est une responsabilité légale octroyée aux municipalités par le gouvernement du Québec. En 2015, le Conseil municipal a décidé d’être un précurseur dans la région et s’est guidé sur une triple volonté pour les citoyens non desservis par le réseau d’égout : s’assurer que les citoyens se conformaient à la réglementation provinciale en vidangeant les fosses régulièrement aux 2 ans, diminuer la facture aux citoyens et améliorer notre bilan environnemental, » rappelle le maire Daniel Côté.

 « Après avoir voulu initialement confier la collecte et le traitement au secteur privé par appel d’offres et devant le coût trop élevé suite aux résultats d’un appel d’offres, nous avons pris la décision de prendre en charge complètement ce service après avoir effectué des simulations et des prévisions budgétaires. Nous pouvons dire que nous avons pris la bonne décision : pour les 2 premières années d’opération, nous sommes 11% en-deçà du coût du plus bas soumissionnaire, qui provenait de l’extérieur de la municipalité. Pour la 3e année d’opération, après 2 ans de rodage, nous prévoyons être entre 20% et 24% en-deçà du coût du plus bas soumissionnaire » se réjouit le maire de Gaspé, Daniel Côté.

En effet, le coût moyen par fosse pour les 2 premières années d’opération se situe à 277$. Pour la 3e année, ce coût se situera entre 236$ et 250$ de la fosse. Le respect du budget initialement prévu a également été respecté. De plus, 2 701 fosses, incluant toutes celles ayant un permis municipal, ont toutes été vidangées, ce qui améliorera la performance du traitement des fosses septiques, allongera leur durée de vie et permettra ainsi à la Ville de Gaspé d’améliorer son bilan environnemental.

« Le conseil municipal est très fier de ce bilan et compte remercier tous les employés municipaux ayant contribué à cette réussite. Le défi était de taille : il y aura fallu mettre en place, en 2015, en moins de 3 mois, un service efficace pour les citoyens. Nous pouvons être fiers de cette réussite et miser sur l’avenir pour toujours améliorer notre service et notre bilan afin de rester à l’avant-garde des municipalités gaspésiennes dans ce dossier et d’offrir ce service de façon régulière, sans casse-tête pour les citoyens, et à un coût très avantageux. La Ville de Gaspé compte sur des plans d’eau, des rivières et un environnement exceptionnel, nous avons le devoir de les protéger et ainsi préserver également d’importantes retombées économiques » mentionne le maire, Daniel Côté.

Pour 2017, la Ville de Gaspé compte mettre en place un projet pilote de mesurage afin de vérifier s’il est possible avec ce système d’économiser davantage. Elle compte également effectuer plus de sensibilisation auprès de la population pour que le bilan environnemental soit davantage amélioré.

Le conseil municipal de la Ville de Gaspé a adopté, lors de sa réunion du 3 avril 2017, une résolution appuyant unanimement un projet d’entente de jumelage avec la Ville de Saint-Malo, en France. Cette entente fait suite aux rencontres effectuées, d’une part, lors de la mission économique s’étant déroulée dans la région de la Bretagne en France et, d’autre part, lors de la venue du réseau international Si tous les ports du monde, à l’été 2016 à Gaspé. Ces rencontres ayant permis de renforcer les liens historiques entre les deux villes, les maires et les conseils municipaux ont donc décidé de pousser plus loin la collaboration dans divers domaines d’intervention, notamment la recherche et le développement, le développement économique, la jeunesse, la culture, l’éducation et le tourisme.  

« Je suis très heureux aujourd’hui que le conseil municipal décide d’aller de l’avant avec ce projet de jumelage avec Saint-Malo. Nos liens historiques sont indéniables et nous avons tout à gagner à les renforcir dans les prochaines années afin que ceux-ci s’étendent non seulement à l’histoire qui nous lie par la prise de possession du Canada à Gaspé par Jacques-Cartier, parti de Saint-Malo, mais également en favorisant le maillage entre nos centres de recherches, nos entreprises et nos intervenants touristiques, culturels et socioéconomiques. Cette étape est l’aboutissement d’une démarche commune que nous avions initiée, le maire de Saint-Malo et moi, il y plus d’un an. Nous voulions un jumelage dépassant la symbolique et offrant des objectifs concrets et pragmatiques, et nous y sommes » se réjouit le maire de Gaspé, Daniel Côté.

L’entente de jumelage prévoit notamment l’aménagement d’une vitrine touristique à Saint-Malo pour Gaspé et vice versa. Elle prévoit également d’approfondir les liens entre les institutions scolaires, touristiques, scientifiques et économiques en favorisant les échanges entre les organisations des deux villes.

« Déjà deux exemples concrets d’actions me viennent à l’esprit : le programme Intermunicipalités, piloté par l’Association Québec/France Côtes-de-Gaspé, qui permet un échange d’emploi étudiant entre les deux villes et un projet d’échange de correspondances entre une école de Gaspé et une école malouine. C’est ce genre d’initiatives que nous voulons multiplier dans le futur. Nous étions déjà unis sous Jacques Cartier, et nous voilà désormais unis sous plusieurs éléments d’actualité et d’avenir » illustre le maire.

Un comité sera formé au sein des deux municipalités afin de réunir les associations locales de chaque municipalité concernée par les échanges entre le Québec et la France, soit pour Saint-Malo : l’Association Saint-Malo/Québec, l’Association des Amis de Cartier, le réseau international « Si tous les ports du monde » et pour Gaspé : l’Association Québec/France Côtes-de-Gaspé et les représentant(e)s du réseau international « Si tous les ports du monde », toujours sous l’égide et le leadership de chaque municipalité.

La signature officielle de l’entente de jumelage sera effectuée dans les prochains mois.

Le maire de Gaspé et président du Comité sur les aéroports régionaux de l’UMQ, Daniel Côté, participait le 30 mars dernier, à Québec, à une réunion du Comité sur les aéroports régionaux de l’Union des municipalités du Québec (UMQ). À cette occasion, Monsieur Côté a fait le point sur les dossiers prioritaires pour le milieu municipal en matière de transport aérien régional avec plusieurs autres collègues des régions du Québec.

Bien que le plan budgétaire du Québec présenté plus tôt cette semaine ne contienne pas d’engagements en ce qui a trait au soutien aux aéroports régionaux, le maire Côté ne perd pas espoir de voir des annonces à cet effet en 2018, dans un contexte où le gouvernement du Québec prévoit déposer prochainement une politique sur la mobilité durable couvrant tous les modes de transport, dont le transport par avion. C’est pourquoi il entend se mobiliser, avec l’UMQ, afin de faire entendre les priorités municipales en vue du Sommet sur le transport aérien régional, annoncé par le gouvernement du Québec en 2016 et qui devrait se tenir en février 2018.

« Les aéroports régionaux sont des infrastructures névralgiques pour la vitalité économique de nos régions et doivent, à ce titre, être soutenus adéquatement. La Ville de Gaspé demeurera active et jouera un rôle de leader au cours des prochains mois afin que les questions liées aux immobilisations des aéroports, à la desserte aérienne et aux prix des billets d’avion figurent à l’ordre du jour gouvernemental », a déclaré Daniel Côté.

Rappelons que le comité a entrepris la réalisation d’une vaste étude, à laquelle Gaspé entend participer, qui documentera et évaluera les coûts liés au maintien et au développement des pistes, des voies de circulation et des aires de stationnement ainsi qu’à l’acquisition et à la réfection d’équipements de service, de sécurité, d’entretien et d’accueil.

Le président du comité, Daniel Côté, a profité de la réunion pour rencontrer des représentants de différents partenaires concernés par l’avenir du transport aérien en région, dont le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, l’Alliance de l’industrie touristique du Québec, et l’Agence des services frontaliers du Canada.

La Ville de Gaspé se réjouit des annonces effectuées par le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, pour l’ajout de services d’hémodialyse à Gaspé. L’annonce effectuée aujourd’hui permettra à plusieurs citoyens et citoyennes de recevoir des traitements d’hémodialyse plus près de leur domicile et ainsi être traités dignement et éviter l’exode vers les grands centres. En plus de cette annonce, l’agrandissement de l’hôpital de Gaspé, longtemps attendu, reçoit également le feu vert du ministère de la Santé et des Services sociaux.

Pour le maire de Gaspé, cette annonce démontre que lorsque les citoyens et les leaders municipaux unissent leurs voix pour de meilleurs services de proximité pour la population, cela porte fruit : « Mes premiers mots vont envers tous ceux et celles ayant revendiqué publiquement le droit de se faire soigner près de chez eux : votre combat a été entendu et compris par le gouvernement du Québec qui répond ainsi à vos demandes légitimes. Je souhaite saluer l’écoute du ministre et du CISSS dans ce dossier : ce sont tous les Gaspésiens et Gaspésiennes qui en sortent gagnants.»

« En plus du service d’hémodialyse, je salue la confirmation du projet d’agrandissement de l’hôpital de Gaspé. Les 21 millions annoncés aujourd’hui permettront certainement d’améliorer l’environnement de travail des employés de l’hôpital et l’amélioration des services rendus à la population. Il faut saluer cet investissement majeur et le travail effectué par les gens du CISSS pour mener à bien ce projet », ajoute le maire Daniel Côté.

D’autres enjeux à régler

Le maire de Gaspé rappelle par ailleurs que d’autres enjeux doivent faire partie de la réflexion du CISSS et du ministère de la Santé et des Services sociaux en rapport avec l’accessibilité de nos services publics :

« Le projet Optilab suscite toujours de vives inquiétudes quant à la prestation des services à l’hôpital de Gaspé et au sort de nos technologistes en laboratoire. J’aimerais rappeler que la Ville de Gaspé a subi, depuis les 7 ou 8 dernières années des dizaines de pertes d’emplois dans la fonction publique, autant fédérale et que provinciale. Cette vague de centralisation doit se terminer, et même, être renversée. Les attritions de postes suite aux retraites dans la fonction publique semblent se faire sur le dos des régions plus particulièrement et celles-ci sont ressenties de façon plus marquée ici. Les 150 postes abolis en Gaspésie dans la fonction publique dans les dernières années représenteraient, toute proportion gardée, plus de 4 000 emplois à Montréal. Il faut que ça cesse. Et dans le cas d’Optilab, en plus des emplois, il y a toute la question de la qualité et de l’efficacité des services à la population qui est en jeu, la réforme faisant subir, avec tous les risques que ça comporte, 5 heures de route à des échantillons corporels aujourd’hui analysés à Gaspé. J’aimerais donc que nous recevions la même écoute du ministre dans ce dossier-ci que nous l’avons obtenu pour l’hémodialyse» conclut le maire Côté.