MAIRIE ET DIRECTION GÉNÉRALE

Contactez cette direction

418-368-2104, poste 8503

Communiqués de presse

La Ville de Gaspé offre la chance à dix (10) bénévoles issus d’organismes œuvrant sur son territoire de prendre part à la deuxième édition de sa Soirée culturelle VIP. Bien consciente de l’apport essentiel des bénévoles au sein de son dynamisme local, la Ville de Gaspé souhaite remercier de façon personnalisée ses citoyens qui donnent du temps, de l’énergie et qui partagent leurs connaissances pour le bien de la collectivité. Pour l’occasion, elle propose un tout nouveau concept, lequel est élaboré avec CD Spectacles, diffuseur officiel de la ville de Gaspé.

Comment participer?

Les organismes reconnus par la Ville de Gaspé sont invités à soumettre la candidature d’un(e) bénévole via le site Internet de la Ville de Gaspé, dans la section « Soirée culturelle VIP » en visitant le ville.gaspe.qc.ca/soiree-culturelle-VIP. La date limite pour soumettre une candidature est le mercredi 15 novembre 2017 à 16h30. Toutes les personnes inscrites doivent être mises au courant et doivent pouvoir assurer leur présence lors de l’événement qui aura lieu le lundi 27 novembre prochain. Au total, dix (10) bénévoles, choisis au hasard, auront la chance de prendre part à cette soirée accompagnés par une personne de leur choix. Les heureux élus seront avisés dès le 16 novembre.

L’expérience culturelle VIP proposée :

Un accord parfait entre bénévoles, lectures, bouchées et attentions culturelles

Sous le thème des lectures publiques, le comité organisateur de cette soirée propose un événement «Quelles pastilles lisez-vous?». Ce concept, initialement élaboré par la Ville de Gaspé, la Librairie Alpha, avec le soutien de la bibliothécaire de la Commission scolaire des Chic-Chocs permet, selon une charte de pastilles, d’identifier certains attraits littéraires, à la manière de l’outil proposé par la Société des Alcools du Québec. Ces pastilles littéraires permettent d’associer de façon ludique les goûts en matière de lecture avec d’autres types de goûts. Pour l’occasion seront proposés des accords parfaits entre les bénévoles, des lectures, des bouchées ainsi que des attentions à saveurs culturelles. Les participants seront invités à terminer la soirée en assistant à une lecture publique du texte d’Anaïs Barbeau-Lavalette, La femme qui fuit, offerte dans le cadre de la programmation de CD Spectacles. Toutes les occasions seront donc réunies afin d’offrir un lundi pas comme les autres à des bénévoles d’exception!

Cet événement est réalisé dans le cadre de l’Entente de développement culturel entre le ministère de la Culture et des Communications, la MRC de La Côte-de-Gaspé et la Ville de Gaspé.

Pour plus d’informations concernant cet événement, communiquez avec la direction des Loisirs et de la Culture de la Ville de Gaspé par téléphone au 418-368-2104 poste 8523 ou par courriel à l’adresse loisirs@ville.gaspe.qc.ca.

La Ville de Gaspé s’allie à l’organisme Culture pour tous afin de présenter une programmation d’activités gratuites dans le cadre de la 21e édition des Journées de la culture, qui aura lieu les 29, 30 septembre et 1er octobre 2017. Afin de célébrer la variété et la richesse des activités offertes aux Journées de la culture, la campagne met de l’avant une multitude de disciplines magnifiquement représentées à travers le «c» du logo de ces journées.

Par conséquent, plusieurs organismes fidèles à cette fête culturelle proposent une gamme d’activités variées, pour tous les goûts et s’adressant à tous les publics. Parmi celles-ci se trouvent au menu : des visites guidées, un géo-rallye, une foire du livre, un atelier d’aquarelle, une expérience numérique, une initiation aux techniques artisanales et des artistes locaux en spectacle.

« J’aimerais souligner le travail important de nos nombreux organismes présents sur le territoire qui font vivre notre culture, non seulement durant les Journées de la culture, mais tout au long de l’année. Chaque année, ils organisent des centaines d’activités qui font vibrer notre identité gaspésienne. Notre culture est vivante à Gaspé et c’est grâce à la collaboration des organismes du milieu. J’invite la population à participer en grand nombre aux activités gratuites offertes durant ces 3 jours » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

En lien avec la thématique 2017, le patrimoine, les organismes proposent des activités mettant en lumière notre histoire, notre savoir-faire et les talents artistiques d’ici.

Les citoyens peuvent consulter la programmation complète des activités sur le site Web de la Ville de Gaspé au ville.gaspe.qc.ca.

À propos de Culture pour tous

Les Journées de la culture sont orchestrées par Culture pour tous, organisme qui s’est donné pour mission de contribuer à faire reconnaître les arts et la culture comme dimensions essentielles du développement individuel et collectif en favorisant la participation des citoyens à la vie culturelle. Depuis 21 ans, cet OBNL multiplie les manières et les occasions de faire rayonner la culture dans toutes les sphères d’activités, du milieu scolaire au milieu du travail.

La Ville de Gaspé est fière d’annoncer à la population que son écocentre, situé à même les installations du lieu d’enfouissement technique (LET), est maintenant officiellement ouvert! Cet investissement de plus de 400 000 $ permet donc à la Ville de Gaspé de bonifier ses services en ce qui a trait aux matières résiduelles et d’augmenter l’efficacité de ses installations tout en réduisant la quantité de matières enfouies. L’inauguration officielle de l’écocentre a été effectuée officiellement le jeudi 7 septembre en présence de plusieurs membres du conseil municipal de Gaspé et de la Régie intermunicipale de traitement des matières résiduelles de la Gaspésie.

« Nous sommes fiers d’avoir complété cet écocentre, en concordance avec le désir des citoyens que l’on maximise la valorisation de nos matières résiduelles. Cet investissement s’inscrit dans le plan de gestion des matières résiduelles de la MRC de La Côte-de-Gaspé. Il nous permettra d’améliorer notre bilan environnemental et l’efficacité de notre lieu d’enfouissement technique. D’un point de vue économique, sachant que l’enfouissement est le moyen le plus coûteux, au net, au niveau du traitement des matières résiduelles, tout le monde ressort gagnant lorsque nous détournons le maximum de matières du LET pour le revaloriser. Ainsi, nous invitons tous les citoyen(ne)s à s’informer sur le site internet de la municipalité ou en appelant directement le LET afin de connaître les modalités entourant ce nouveau site » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Matières acceptées et tarification

Les matières acceptées à l’écocentre sont les résidus de construction, de rénovation et de démolition, les matériaux ferreux et non ferreux, les matériaux de remblayage, le matériel informatique et électronique, les matières recyclables, les résidus encombrants, les pneus et les jantes, les résidus domestiques dangereux ainsi que les résidus verts de jardin. Les propriétaires domiciliés sur le territoire de Gaspé profiteront d’un tarif de 10 $ pour la première tonne et 115 $ pour la tonne supplémentaire de matières triées. Les matières qui ne seront pas triées seront acceptées à un tarif de 145 $ la tonne. Sur place, le personnel du LET est à la disposition des citoyens et entreprises afin de les informer et les guider dans l’utilisation de ces nouveaux procédés de traitement et valorisation des matières résiduelles.

La Ville de Gaspé a le plaisir de se joindre aux Marchés publics de Gaspé afin de procéder à son blitz annuel des loisirs. Dans l’optique d’assurer la meilleure visibilité possible à l’ensemble des services et activités des organismes culturels, sportifs et communautaires sur le territoire, une toute nouvelle formule est proposée!

En effet, une section Ville de Gaspé sera mise en place lors du marché public qui se déroulera sur la rue de la Reine, le dimanche 27 août, afin de permettre aux organismes inscrits de présenter leurs services, de procéder à leurs inscriptions et dans certains cas, de faire des démonstrations. Cette journée familiale permettra à la population de profiter du marché, de prendre connaissance des différents organismes de loisirs culturels, sportifs et communautaires sur le territoire et d’assister à des ateliers culturels gratuits. Un coin lecture enfant sera mis à la disposition des jeunes visiteurs. En effet, un croque-livres sera sur place ainsi qu’une sélection de livres de la bibliothèque Alma-Bourget-Costisella de Gaspé. La population est également invitée à apporter ses livres jeunesse lors de cette journée afin de nourrir les cinq (5) croque-livres destinés aux enfants du territoire. Une boite de collecte sera disponible sur place.

Considérant l’engouement de la population pour les marchés publics l’année dernière, la Ville de Gaspé croit pertinent de profiter de l’un de ces événements pour tenir le Blitz des loisirs. Notons que ce sont plus de cinq cents (500) personnes qui visitent les différents marchés! Le comité organisateur du blitz mise sur un concept plus large qu’offrir seulement la possibilité d’inscription aux différentes activités, en permettant aux organismes présents de rencontrer plus de gens, de mettre en valeur leurs services et activités, de vendre des objets promotionnels et peut-être même d’offrir une expérience sur place avec les visiteurs.

Date, lieu et organismes participants

Le Blitz d’inscription se tiendra le dimanche 27 août 2017, de 10h à 16h, sur la rue de la Reine. La liste des organismes participants est disponible sur le site web de la Ville de Gaspé au https://ville.gaspe.qc.ca/blitz

La Ville de Gaspé et la Ville de Saint-Malo officialisent leur jumelage. En présence d’une délégation malouine, dont le maire de Saint-Malo, Claude Renoult et en présence du maire de Gaspé, Daniel Côté, l’entente de jumelage entre les deux villes a été signée sur les lieux même où il y a 483 ans, l’illustre navigateur malouin Jacques Cartier planta sa croix pour la prise de possession officielle de ces terres au nom du roi de France, scellant ainsi, dès cette époque, cette relation unique entre les deux villes.

« La Ville de Gaspé est très fière d’accueillir cette délégation de Saint-Malo aujourd’hui afin de signer officiellement cette entente de jumelage historique entre les deux villes. Le site historique de Gaspé, Berceau du Canada, qui abrite aujourd’hui le monument de la Croix de Jacques-Cartier était l’endroit tout désigné pour officialiser ce geste historique. Cette entente permettra à nos deux communautés d’être inspirées mutuellement et de renforcer concrètement nos liens dans les domaines municipaux, culturels, touristiques, économiques et scientifiques. Nous continuerons donc dans le sillage que l’explorateur Cartier avait tracé le 24 juillet 1534 sur ce qui est maintenant connu comme la pointe O’Hara et le site historique de Gaspé, Berceau du Canada » se félicite le maire de Gaspé, Daniel Côté.

« Il était très important pour nous d’être présents aujourd’hui à Gaspé pour signer cette entente de jumelage et ce, à plusieurs titres. Pour des raisons historiques bien-entendu en l’honneur de notre ancêtre malouin Jacques Cartier. Pour des raisons amicales, parce que nous ne pouvions répondre que favorablement à cette proposition de jumelage que Daniel Coté nous avait faite il y a deux ans maintenant. Au nom de la francophonie, parce que notre langue est notre précieux patrimoine. Et puis pour notre avenir parce qu’il est primordial que nos municipalités s’unissent officiellement pour consolider notre lien, développer de nouveaux projets dans le respect de notre passé commun » souligne le maire de Saint-Malo, Claude Renoult.

L’entente de jumelage prévoit notamment l’aménagement d’une vitrine touristique à Saint-Malo pour Gaspé et vice versa. Elle prévoit également d’approfondir les liens entre les institutions scolaires, touristiques, scientifiques et économiques en favorisant les échanges entre les organisations des deux villes.

Rappelons que l’entente inclut également différentes organisations partenaires, et ce, des deux côtés de l’Atlantique : l’Association Saint-Malo/Québec, l’Association des Amis de Cartier France Canada, le réseau international « Si tous les ports du monde », l’association des descendants de la famille et des compagnons de Jacques Cartier et pour Gaspé : l’Association Québec/France Côtes-de-Gaspé et les représentant(e)s du réseau international « Si tous les ports du monde », toujours sous l’égide et le leadership de chaque municipalité. Elle fait suite à une démarche des deux municipalités ayant reçu l’aval des deux conseils municipaux impliqués. 

La Ville de Gaspé a mandaté la firme Explorer Solutions pour évaluer les possibilités de générer des revenus supplémentaires avec l’aéroport Michel-Pouliot de Gaspé et les terrains adjacents à celui-ci. L’étude aura pour but d’analyser les opportunités de générer des revenus provenant tant des activités pouvant générer davantage de trafic aérien que des activités provenant de sources alternatives ou non aériennes. Elle comporte également un volet consultation qui fait appel aux acteurs de l’industrie de l’aviation du Québec. Une consultation sur la construction et location de hangars est d’ailleurs disponible sur le site web de la Ville de Gaspé à l’adresse suivante : https://ville.gaspe.qc.ca/affaires-et-investissements/aeroport-michel-pouliot-de-gaspe. Nous invitons tous les acteurs de cette industrie à le remplir dès maintenant.


« Avec cette nouvelle étude, la Ville de Gaspé démontre encore une fois son intérêt pour développer davantage les activités autour de son aéroport. En améliorant les revenus directs et indirects des activités aériennes à Gaspé, nous nous assurons de pouvoir répondre aux besoins futurs de cette infrastructure névralgique pour notre ville et pour notre région. Nous invitons donc les acteurs de cette industrie à contribuer à cette première démarche de consultation afin de contribuer à nos orientations futures concernant le développement autour de l’aéroport de Gaspé » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.


Cette étude fait suite à deux autres études qui ont été effectuées dans la dernière année afin d’améliorer les infrastructures et les services de l’aéroport Michel-Pouliot de Gaspé.

La bibliothèque municipale Alma-Bourget-Costisella de Gaspé vous informe que le Club de lecture TD est de retour cette année pour une 5e édition! Les enfants qui s'inscrivent au Club de lecture d'été TD à la bibliothèque reçoivent du matériel gratuit et une petite surprise à chaque visite. Bilingue, il est destiné aux enfants de tout âge, quels que soient leurs goûts et leurs aptitudes.

Informations pour participer

Modalité : Aucune obligation. Fréquentation libre selon la disponibilité des parents. Tous les livres sont admissibles en autant que l’enfant puisse y avoir un intérêt. 

Jeux disponibles sur place : cherche et trouve, jeux de construction, dessin libre.

Qui peut participer? Tous les enfants peuvent participer au Club de lecture de la banque TD et ce gratuitement.

Où puis-je m’inscrire? À la bibliothèque municipale Alma-Bourget-Costisella de Gaspé, 10 Côte Carter. Voisin de la Place Jacques-Cartier.

Quand puis-je m’inscrire? Tout au long de l’été, en tout temps les mercredis, entre 14h et 20h.

 À propos du Club de lecture d'été TD

 Le Club de lecture d’été TD est le plus important programme de lecture d’été au Canada. Gratuit et bilingue, il est destiné aux enfants de tout âge, quels que soient leurs goûts et leurs aptitudes. Offert par plus de 2 000 bibliothèques publiques canadiennes, il met en valeur des œuvres, des auteurs et des illustrateurs canadiens et est conçu pour permettre aux enfants de vivre les plaisirs de la lecture et des livres, afin qu’ils aiment lire toute leur vie.

La Ville de Gaspé annonce qu’elle quitte le programme Environnement-Plage du gouvernement du Québec et qu’à compter de maintenant, elle réalisera ses propres tests de qualité de l’eau à la plage de Haldimand.

« En 2016, on a dû procéder à la fermeture de la plage de Haldimand, la plus populaire de toute la Gaspésie, en raison des tests effectués dans le cadre du programme Environnement-Plage du gouvernement du Québec. Nous avons toujours douté de ces tests et nos doutes sont avérés. Cette année, nous avons mené nos propres tests en même temps que ceux du gouvernement, analysés par le même laboratoire, et nos résultats sont totalement différents. Nos résultats montrent une cote baignable, alors que ceux du gouvernement montrent une cote non baignable. Devant cette incohérence et devant la difficulté d’évaluer les plages en milieu océanique, nous disons que ça suffit, on débarque de ce programme qui ne nous rapporte rien, mais qui, au contraire, vient brimer la réputation exceptionnelle de notre plage! », s’insurge le maire de Gaspé, Daniel Côté.

« Lorsque nous avons communiqué au ministère cette disparité entre nos résultats et les leurs, ils sont restés surpris et nous ont dit qu’ils feraient de nouveaux tests avant de publier les leurs. Mais cet engagement n’a pas été tenu. Or, nous refusons de fermer la plage à la baignade et nous mettons de l’avant nos propres résultats, qui prouvent que l’eau à la plage de Haldimand est d’une qualité exceptionnellement bonne et que les mauvaises cotes obtenues sont vraisemblablement dues à une erreur de manipulation ou à une contamination aléatoire de nature animale ou autre. Il est bon de rappeler que la plage Haldimand était la seule plage membre du programme Environnement-Plage en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine qui se situait en milieu océanique », ajoute le maire.

« Puisque nous tenons à nous assurer de la qualité de notre eau et de la santé des utilisateurs du plan d’eau, nous allons continuer d’effectuer des analyses récurrentes, et nous allons continuer de diffuser les résultats de façon totalement transparente. Sauf que nous nous assurerons que les échantillons seront pris convenablement, en quantité suffisante pour avoir une vue d’ensemble du plan d’eau, et sans provoquer de fermeture indue de la plage en plein cœur des journées estivales. Les citoyens et touristes pourront continuer de profiter du plan d’eau en toute quiétude, et même avec une quiétude supplémentaire, puisque nos tests et analyses seront faits et communiqués de façon extrêmement rigoureuse et transparente », conclut le maire.

Les gouvernements fédéral et provincial soutiennent des projets qui favorisent la croissance et la diversification de l'offre touristique en Gaspésie

RIVIÈRE-AU-RENARD, QC, le 14 juill. 2017 /CNW/ - Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC)

Le tourisme est un outil majeur de diversification économique, dans les régions comme partout au pays. C'est pourquoi le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec appuient des initiatives à vocation touristique, comme les deux projets mis de l'avant par la Ville de Gaspé, qui auront des retombées économiques substantielles dans toute la Gaspésie.

Les deux projets, financés à hauteur de 4 727 251 dollars par les deux ordres de gouvernement, sont « Gaspé, terre de rencontres », une attraction touristique sous forme de projections multimédias au centre-ville de Gaspé, et la construction de nouvelles infrastructures et d'équipement touristique valorisant le patrimoine des pêches maritimes à Rivière-au-Renard.

L'aide financière se détaille comme suit : une contribution de 3 millions de dollars provient du programme Stratégie maritime - Volet tourisme, du ministère du Tourisme du Québec, deux contributions non remboursables totalisant plus de 1,5 million de dollars, versées par Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC), et une contribution de 150 000 dollars du ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation du Québec, attribuée par l'entremise du Fonds d'aide aux initiatives régionales (FAIR).

L'honorable Diane Lebouthillier, députée de Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine et ministre du Revenu national, au nom de l'honorable Navdeep Bains, ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de DEC, et M. Pierre Moreau, ministre responsable de l'Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes et président du Conseil du trésor du Québec, au nom de Mme Julie Boulet, ministre du Tourisme, et de Mme Lise Thériault, vice-première ministre, ministre responsable des PME, de l'Allègement réglementaire et du Développement économique régional, en ont fait l'annonce aujourd'hui aux côtés du maire de Gaspé, M. Daniel Côté. 

[...]

« Ce sont deux projets très porteurs pour le développement touristique de notre municipalité. Financée par DEC avec un montant de 911 811 dollars, l'amorce officielle de la phase plans et devis du projet de revitalisation touristique de la capitale des pêches maritimes du Québec, Rivière-au-Renard, jettera les bases, notamment au niveau d'une étude hydrique, qui nous permettront d'aller de l'avant avec les travaux de mise en valeur au centre du village, pour souligner l'importance de cette industrie pour la ville de Gaspé et le Québec. La confirmation de l'aide provinciale pour la partie infrastructures, à la hauteur de 3 millions de dollars, donne également un élan concret vers sa réalisation. Le projet de spectacles multimédias bonifiera l'offre touristique du centre-ville de Gaspé et offrira un spectacle haut en couleur sur notre espace public déjà très fréquenté : Gaspé, Berceau du Canada. Ce projet, issu d'un partenariat entre plusieurs acteurs locaux, ajoutera une offre de soirée qui saura créer de la rétention au centre-ville de Gaspé. »

Daniel Côté, maire de la ville de Gaspé

Faits saillants :

 

  • Le projet « Gaspé, terre de rencontres » comprend des projections en sons et images sur un ensemble de voiles situées sur le site Gaspé, Berceau du Canada, au centre-ville de Gaspé. Elles rappelleront les évènements majeurs de l'histoire de la ville, en mettant l'emphase sur la contribution historique des peuples autochtones, anglophones et francophones et mettront également en valeur les autres attractions majeures du Grand Gaspé
  • La valorisation du patrimoine de pêche maritime du village de Rivière-au-Renard consolide son appellation de « capitale des pêches » et résulte d'un plan directeur de développement récréotouristique pour cette collectivité dont le tissu économique et humain a été très affecté par les inondations de 2007 et de 2010. Cette initiative vise ainsi à positionner de nouveau Rivière-au-Renard dans le circuit touristique de la Gaspésie par la construction et la création d'attraits structurants, complémentaires à ceux existants à proximité, comme le parc national Forillon et le site Gaspé, Berceau du Canada.
  • Pour en savoir davantage sur le Programme de développement économique du Québec de DEC.
  • Pour en savoir plus au sujet de la Stratégie maritime, ou pour la consulter, visitez le www.strategiemaritime.gouv.qc.ca.
  • Le FAIR vise à soutenir le développement économique et touristique de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine afin de favoriser la création d'emplois et de richesse. Les projets soutenus ont comme objectifs l'amélioration de la compétitivité et l'augmentation de la production de biens à valeur ajoutée. Pour obtenir davantage d'information sur le FAIR ainsi que sur les projets appuyés, consultez le www.economie.gouv.qc.ca/fair.

Pour tous les détails :

 

http://www.newswire.ca/fr/news-releases/la-ville-de-gaspe-realisera-deux-projets-denvergure-pour-favoriser-le-tourisme-au-village-de-riviere-au-renard-et-au-centre-ville-de-gaspe-634532753.html

La Ville de Gaspé est fière de mettre à la disposition de ses citoyens un tout nouveau piano public sur le site historique du Berceau du Canada pendant la saison estivale. Cette initiative a pour objectif de bonifier l’animation culturelle au centre-ville, mais surtout elle vise à favoriser l’appropriation de cet instrument de musique par la population. Avis à tous, aguerris et apprentis, tous les spectacles improvisés seront les bienvenus sur la place publique!

« Ce piano public s’inscrit dans les actions prévues dans le cadre de l’Entente de développement culturel 2017 dont la Ville de Gaspé est partenaire. La place publique de Gaspé, Berceau du Canada est l’endroit idéal pour que les artistes que nous avons à Gaspé et nos visiteurs expriment leur créativité musicale en plein air! Nous sommes très fiers de cette belle nouveauté! » indique le maire de Gaspé, Daniel Côté.

 Un réseau de pianos distinctifs

Ce piano s’inscrit au sein d’un réseau de trois pianos publics dans la MRC de La Côte-de-Gaspé. Avant d’être installés à Gaspé, à Petite-Vallée et à Grande-Vallée, chacun des pianos a subi une cure de beauté issue du processus créatif de trois étudiants du Cégep de la Gaspésie et des Îles inscrits au programme Arts, lettres et communication, sous la supervision de madame Élise Dubé, professeure au département. Pour le piano public de Gaspé, l’étudiante Émilie Fortin-Lapointe a utilisé la technique du pointillisme afin d’apporter une touche distinctive à l’instrument, que la population peut admirer dès aujourd’hui sur le site du Berceau du Canada. Selon cette dernière, chacun des milliers de points qui composent son piano représente un instant précis et unique, qui a sa propre couleur. Ces points émanent des gravures centrales du piano tout comme des moments privilégiés pourront émaner de la musique. Ils se rassemblent et forment une ligne courbe, dansante. Le reste du piano est blanc, une couleur sur laquelle toutes les autres ressortent, un peu comme le piano, ce canevas sur lequel tous peuvent s'exprimer

Des partenaires mobilisés pour favoriser l’accès aux loisirs culturels

Le piano public de Gaspé a généreusement été offert par madame Marie Cassivi, une citoyenne de Gaspé ayant à cœur l’accès à la musique pour tous. C’est donc avec grand plaisir que les partenaires associés au projet se donnent pour mission de favoriser les activités d’initiation, de découvertes artistiques et d’animation culturelle par le biais de cette belle acquisition. Pendant la saison froide, le piano public de Gaspé aura la chance d’être hébergé à la salle de spectacles de Gaspé avec la collaboration de CD Spectacles. L’instrument demeurera accessible à la population pendant les heures d’ouverture de l’organisme. Rappelons que ce projet est soutenu financièrement par l’Entente de développement culturel 2017 entre la Ville de Gaspé, la MRC de La Côte-de-Gaspé et le ministère de la Culture et des Communications du Québec. Cette entente permet aux partenaires de planifier le développement culturel en proposant des actions répondant aux besoins de la communauté. Soulignons également l’initiative de monsieur Marc-Antoine Dufresne, adjoint à la direction artistique au Village en Chanson de Petite-Vallée, sans qui, le présent projet n’aurait pas vu le jour. Enfin, la Ville de Gaspé invite la population à partager leurs photos en visitant le mot clique #pianopubliccotedegaspe.