MAIRIE ET DIRECTION GÉNÉRALE

Contactez cette direction

418-368-2104, poste 8503

Communiqués de presse

La bibliothèque municipale Alma-Bourget-Costisella de Gaspé vous informe que le Club de lecture TD est de retour cette année pour une 5e édition! Les enfants qui s'inscrivent au Club de lecture d'été TD à la bibliothèque reçoivent du matériel gratuit et une petite surprise à chaque visite. Bilingue, il est destiné aux enfants de tout âge, quels que soient leurs goûts et leurs aptitudes.

Informations pour participer

Modalité : Aucune obligation. Fréquentation libre selon la disponibilité des parents. Tous les livres sont admissibles en autant que l’enfant puisse y avoir un intérêt. 

Jeux disponibles sur place : cherche et trouve, jeux de construction, dessin libre.

Qui peut participer? Tous les enfants peuvent participer au Club de lecture de la banque TD et ce gratuitement.

Où puis-je m’inscrire? À la bibliothèque municipale Alma-Bourget-Costisella de Gaspé, 10 Côte Carter. Voisin de la Place Jacques-Cartier.

Quand puis-je m’inscrire? Tout au long de l’été, en tout temps les mercredis, entre 14h et 20h.

 À propos du Club de lecture d'été TD

 Le Club de lecture d’été TD est le plus important programme de lecture d’été au Canada. Gratuit et bilingue, il est destiné aux enfants de tout âge, quels que soient leurs goûts et leurs aptitudes. Offert par plus de 2 000 bibliothèques publiques canadiennes, il met en valeur des œuvres, des auteurs et des illustrateurs canadiens et est conçu pour permettre aux enfants de vivre les plaisirs de la lecture et des livres, afin qu’ils aiment lire toute leur vie.

La Ville de Gaspé annonce qu’elle quitte le programme Environnement-Plage du gouvernement du Québec et qu’à compter de maintenant, elle réalisera ses propres tests de qualité de l’eau à la plage de Haldimand.

« En 2016, on a dû procéder à la fermeture de la plage de Haldimand, la plus populaire de toute la Gaspésie, en raison des tests effectués dans le cadre du programme Environnement-Plage du gouvernement du Québec. Nous avons toujours douté de ces tests et nos doutes sont avérés. Cette année, nous avons mené nos propres tests en même temps que ceux du gouvernement, analysés par le même laboratoire, et nos résultats sont totalement différents. Nos résultats montrent une cote baignable, alors que ceux du gouvernement montrent une cote non baignable. Devant cette incohérence et devant la difficulté d’évaluer les plages en milieu océanique, nous disons que ça suffit, on débarque de ce programme qui ne nous rapporte rien, mais qui, au contraire, vient brimer la réputation exceptionnelle de notre plage! », s’insurge le maire de Gaspé, Daniel Côté.

« Lorsque nous avons communiqué au ministère cette disparité entre nos résultats et les leurs, ils sont restés surpris et nous ont dit qu’ils feraient de nouveaux tests avant de publier les leurs. Mais cet engagement n’a pas été tenu. Or, nous refusons de fermer la plage à la baignade et nous mettons de l’avant nos propres résultats, qui prouvent que l’eau à la plage de Haldimand est d’une qualité exceptionnellement bonne et que les mauvaises cotes obtenues sont vraisemblablement dues à une erreur de manipulation ou à une contamination aléatoire de nature animale ou autre. Il est bon de rappeler que la plage Haldimand était la seule plage membre du programme Environnement-Plage en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine qui se situait en milieu océanique », ajoute le maire.

« Puisque nous tenons à nous assurer de la qualité de notre eau et de la santé des utilisateurs du plan d’eau, nous allons continuer d’effectuer des analyses récurrentes, et nous allons continuer de diffuser les résultats de façon totalement transparente. Sauf que nous nous assurerons que les échantillons seront pris convenablement, en quantité suffisante pour avoir une vue d’ensemble du plan d’eau, et sans provoquer de fermeture indue de la plage en plein cœur des journées estivales. Les citoyens et touristes pourront continuer de profiter du plan d’eau en toute quiétude, et même avec une quiétude supplémentaire, puisque nos tests et analyses seront faits et communiqués de façon extrêmement rigoureuse et transparente », conclut le maire.

Les gouvernements fédéral et provincial soutiennent des projets qui favorisent la croissance et la diversification de l'offre touristique en Gaspésie

RIVIÈRE-AU-RENARD, QC, le 14 juill. 2017 /CNW/ - Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC)

Le tourisme est un outil majeur de diversification économique, dans les régions comme partout au pays. C'est pourquoi le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec appuient des initiatives à vocation touristique, comme les deux projets mis de l'avant par la Ville de Gaspé, qui auront des retombées économiques substantielles dans toute la Gaspésie.

Les deux projets, financés à hauteur de 4 727 251 dollars par les deux ordres de gouvernement, sont « Gaspé, terre de rencontres », une attraction touristique sous forme de projections multimédias au centre-ville de Gaspé, et la construction de nouvelles infrastructures et d'équipement touristique valorisant le patrimoine des pêches maritimes à Rivière-au-Renard.

L'aide financière se détaille comme suit : une contribution de 3 millions de dollars provient du programme Stratégie maritime - Volet tourisme, du ministère du Tourisme du Québec, deux contributions non remboursables totalisant plus de 1,5 million de dollars, versées par Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC), et une contribution de 150 000 dollars du ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation du Québec, attribuée par l'entremise du Fonds d'aide aux initiatives régionales (FAIR).

L'honorable Diane Lebouthillier, députée de Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine et ministre du Revenu national, au nom de l'honorable Navdeep Bains, ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de DEC, et M. Pierre Moreau, ministre responsable de l'Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes et président du Conseil du trésor du Québec, au nom de Mme Julie Boulet, ministre du Tourisme, et de Mme Lise Thériault, vice-première ministre, ministre responsable des PME, de l'Allègement réglementaire et du Développement économique régional, en ont fait l'annonce aujourd'hui aux côtés du maire de Gaspé, M. Daniel Côté. 

[...]

« Ce sont deux projets très porteurs pour le développement touristique de notre municipalité. Financée par DEC avec un montant de 911 811 dollars, l'amorce officielle de la phase plans et devis du projet de revitalisation touristique de la capitale des pêches maritimes du Québec, Rivière-au-Renard, jettera les bases, notamment au niveau d'une étude hydrique, qui nous permettront d'aller de l'avant avec les travaux de mise en valeur au centre du village, pour souligner l'importance de cette industrie pour la ville de Gaspé et le Québec. La confirmation de l'aide provinciale pour la partie infrastructures, à la hauteur de 3 millions de dollars, donne également un élan concret vers sa réalisation. Le projet de spectacles multimédias bonifiera l'offre touristique du centre-ville de Gaspé et offrira un spectacle haut en couleur sur notre espace public déjà très fréquenté : Gaspé, Berceau du Canada. Ce projet, issu d'un partenariat entre plusieurs acteurs locaux, ajoutera une offre de soirée qui saura créer de la rétention au centre-ville de Gaspé. »

Daniel Côté, maire de la ville de Gaspé

Faits saillants :

 

  • Le projet « Gaspé, terre de rencontres » comprend des projections en sons et images sur un ensemble de voiles situées sur le site Gaspé, Berceau du Canada, au centre-ville de Gaspé. Elles rappelleront les évènements majeurs de l'histoire de la ville, en mettant l'emphase sur la contribution historique des peuples autochtones, anglophones et francophones et mettront également en valeur les autres attractions majeures du Grand Gaspé
  • La valorisation du patrimoine de pêche maritime du village de Rivière-au-Renard consolide son appellation de « capitale des pêches » et résulte d'un plan directeur de développement récréotouristique pour cette collectivité dont le tissu économique et humain a été très affecté par les inondations de 2007 et de 2010. Cette initiative vise ainsi à positionner de nouveau Rivière-au-Renard dans le circuit touristique de la Gaspésie par la construction et la création d'attraits structurants, complémentaires à ceux existants à proximité, comme le parc national Forillon et le site Gaspé, Berceau du Canada.
  • Pour en savoir davantage sur le Programme de développement économique du Québec de DEC.
  • Pour en savoir plus au sujet de la Stratégie maritime, ou pour la consulter, visitez le www.strategiemaritime.gouv.qc.ca.
  • Le FAIR vise à soutenir le développement économique et touristique de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine afin de favoriser la création d'emplois et de richesse. Les projets soutenus ont comme objectifs l'amélioration de la compétitivité et l'augmentation de la production de biens à valeur ajoutée. Pour obtenir davantage d'information sur le FAIR ainsi que sur les projets appuyés, consultez le www.economie.gouv.qc.ca/fair.

Pour tous les détails :

 

http://www.newswire.ca/fr/news-releases/la-ville-de-gaspe-realisera-deux-projets-denvergure-pour-favoriser-le-tourisme-au-village-de-riviere-au-renard-et-au-centre-ville-de-gaspe-634532753.html

La Ville de Gaspé est fière de mettre à la disposition de ses citoyens un tout nouveau piano public sur le site historique du Berceau du Canada pendant la saison estivale. Cette initiative a pour objectif de bonifier l’animation culturelle au centre-ville, mais surtout elle vise à favoriser l’appropriation de cet instrument de musique par la population. Avis à tous, aguerris et apprentis, tous les spectacles improvisés seront les bienvenus sur la place publique!

« Ce piano public s’inscrit dans les actions prévues dans le cadre de l’Entente de développement culturel 2017 dont la Ville de Gaspé est partenaire. La place publique de Gaspé, Berceau du Canada est l’endroit idéal pour que les artistes que nous avons à Gaspé et nos visiteurs expriment leur créativité musicale en plein air! Nous sommes très fiers de cette belle nouveauté! » indique le maire de Gaspé, Daniel Côté.

 Un réseau de pianos distinctifs

Ce piano s’inscrit au sein d’un réseau de trois pianos publics dans la MRC de La Côte-de-Gaspé. Avant d’être installés à Gaspé, à Petite-Vallée et à Grande-Vallée, chacun des pianos a subi une cure de beauté issue du processus créatif de trois étudiants du Cégep de la Gaspésie et des Îles inscrits au programme Arts, lettres et communication, sous la supervision de madame Élise Dubé, professeure au département. Pour le piano public de Gaspé, l’étudiante Émilie Fortin-Lapointe a utilisé la technique du pointillisme afin d’apporter une touche distinctive à l’instrument, que la population peut admirer dès aujourd’hui sur le site du Berceau du Canada. Selon cette dernière, chacun des milliers de points qui composent son piano représente un instant précis et unique, qui a sa propre couleur. Ces points émanent des gravures centrales du piano tout comme des moments privilégiés pourront émaner de la musique. Ils se rassemblent et forment une ligne courbe, dansante. Le reste du piano est blanc, une couleur sur laquelle toutes les autres ressortent, un peu comme le piano, ce canevas sur lequel tous peuvent s'exprimer

Des partenaires mobilisés pour favoriser l’accès aux loisirs culturels

Le piano public de Gaspé a généreusement été offert par madame Marie Cassivi, une citoyenne de Gaspé ayant à cœur l’accès à la musique pour tous. C’est donc avec grand plaisir que les partenaires associés au projet se donnent pour mission de favoriser les activités d’initiation, de découvertes artistiques et d’animation culturelle par le biais de cette belle acquisition. Pendant la saison froide, le piano public de Gaspé aura la chance d’être hébergé à la salle de spectacles de Gaspé avec la collaboration de CD Spectacles. L’instrument demeurera accessible à la population pendant les heures d’ouverture de l’organisme. Rappelons que ce projet est soutenu financièrement par l’Entente de développement culturel 2017 entre la Ville de Gaspé, la MRC de La Côte-de-Gaspé et le ministère de la Culture et des Communications du Québec. Cette entente permet aux partenaires de planifier le développement culturel en proposant des actions répondant aux besoins de la communauté. Soulignons également l’initiative de monsieur Marc-Antoine Dufresne, adjoint à la direction artistique au Village en Chanson de Petite-Vallée, sans qui, le présent projet n’aurait pas vu le jour. Enfin, la Ville de Gaspé invite la population à partager leurs photos en visitant le mot clique #pianopubliccotedegaspe.

La Ville de Gaspé accueille favorablement l’annonce aujourd’hui par le ministre responsable de la Stratégie maritime, monsieur Jean D’Amour, que le gouvernement du Québec entame des négociations avec le gouvernement fédéral pour se porter acquéreur du port de Sandy-Beach, à Gaspé. L’annonce de la zone industrialo-portuaire de Gaspé, liée à cet intérêt démontré par le gouvernement du Québec, témoigne véritablement de son engagement à développer le potentiel industriel de la ville de Gaspé.

« Nous sommes réellement enthousiastes de voir l’intérêt du gouvernement du Québec à acquérir les installations portuaires de Sandy-Beach. Ce port a un potentiel immense à développer. L’étude qui est présentement en cours pour maximiser les retombées de notre zone industrialo-portuaire, qui inclut nos 3 parcs industriels, devrait nous indiquer les meilleurs choix à prendre pour l’aménagement et le développement de celle-ci. Le port est sans doute l’un de nos atouts majeurs et je suis très emballé à l’idée que le gouvernement du Québec entame les discussions avec Transports Canada pour s’en porter acquéreur. Cela aura pour effet de sécuriser le port, dans l’optique où le fédéral a maintes fois manifesté son désir de se départir de cette infrastructure stratégique. Je remercie le ministre D’Amour d’avoir fait ce choix porteur pour notre avenir » exprime le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Le port de Sandy-Beach est situé en eau profonde dans le 2e plus grand port naturel au monde, dans la baie de Gaspé. Au mois de juin 2015, Transports Canada entamait un processus de cession de ports, comprenant 25 ports au Québec, dont celui de Gaspé.

« La Ville de Gaspé a toujours été claire dans ses intentions : elle ne croit pas qu’une ville de sa taille peut entretenir et développer une infrastructure qui dessert un marché régional, sinon national et elle désirait que l’infrastructure demeure la propriété d’un ordre de gouvernement supérieur. Le gouvernement du Québec a choisi d’être cohérent avec sa stratégie maritime et d’entamer des pourparlers avec le gouvernement fédéral pour en faire l’acquisition. L’optimisme est au rendez-vous dans ce dossier et nous souhaitons que le gouvernement fédéral soit le plus facilitant possible pour en venir à une entente rapide avec le palier provincial. En ce sens, il nous parait évident que le fédéral devra délier les cordons de la bourse pour une totale remise à niveau du quai et des infrastructures lui appartenant avant le transfert de celui-ci » estime le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Après l’annonce par le gouvernement du Québec que Gaspé serait désignée zone industrialo-portuaire, que le chemin de fer serait réparé sur la totalité du tronçon et maintenant de l’acquisition possible du port de Sandy-Beach par le gouvernement provincial, toutes les conditions sont en place pour que nos promoteurs actuels et futurs puissent développer leur plein potentiel.

La Ville de Gaspé et ses partenaires dévoilent aujourd’hui la programmation complète des activités qui se tiendront durant la venue des grands voiliers entre le 7 et le 9 juillet 2017. Ce sera l’occasion pour la population de profiter des activités à caractère marin qui se dérouleront à Gaspé!

« La Ville de Gaspé, et ses partenaires, sont fiers d’offrir à sa population un événement unique qui rassemblera plusieurs activités sur les trois jours de présence des voiliers au port de Sandy-Beach. Nous invitons la population à participer en grand nombre à cet événement exceptionnel! » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

5 grands voiliers

Gaspé aura la chance d’accueillir cinq grands voiliers, un de plus que prévu initialement! En effet, ce sera trois voiliers de classe « A » et deux voiliers de classe « B ». Nous aurons donc la chance de recevoir le voilier canadien Blue Nose II, le voilier allemand Alexander Von Humboldt II, l’espagnol El Galeon, l’anglais Jolie Brise et le français Rara Avis, qui s’est ajouté dernièrement à notre programmation!

Portes ouvertes, cirque et feux d’artifice

La population sera invitée à prendre part à des activités qui rejoindront l’ensemble de la population! D’abord, des portes ouvertes sur les grands voiliers le samedi et le dimanche permettront à toute la population de visiter gratuitement les cinq grands voiliers qui seront accostés au port de Sandy Beach. Le site historique de Gaspé, Berceau du Canada sera l’hôte pour sa part d’un spectacle pour enfants du cirque « Hisse + Ho » le samedi de midi à 13h en plus d’un marché public le dimanche midi! Pour les couche-tard, une soirée festive « Marins du monde » aura lieu le samedi soir à la Capitainerie du Club nautique Jacques-Cartier, suivi de feux d’artifice!

D’autres activités sont prévues, comme une conférence historique de l’historien Mario Mimeault, les régates dans le cadre de la Fête du nautisme et un marché public! Pour consulter la programmation complète de l’événement des grands voiliers à Gaspé, elle est disponible sur le site internet de la Ville de Gaspé au https://ville.gaspe.qc.ca/grands-voiliers-2017.

Pour les jeunes et moins jeunes qui aimeraient vivre l’expérience de naviguer sur un grand voilier, sachez qu’il est possible d’embarquer sur l’un de ces voiliers pour faire une partie du voyage avec l’équipage en tant qu’apprenti-matelot! Pour s’inscrire et pour avoir plus d’informations, suivez le lien suivant : http://www.rdv2017.com/fr/stage/.

Le Rendez-vous 2017 est organisé par Sail Training International et le Rendez-vous naval de Québec, en collaboration avec 3E et Patrimoine Canada dans le cadre des fêtes du 150e du Canada.

La Ville de Gaspé a profité de la séance régulière du conseil municipal afin de déplorer la fermeture du point de service de Petit-Cap de la Caisse populaire Desjardins des Hauts-Phares. Elle demande, dans un premier temps, que les dirigeants de la caisse rencontrent la population au grand complet afin de les informer de leur décision. Elle demande également au conseil d’administration de la caisse populaire de considérer une contribution importante dans le projet de 12 logements pour personnes âgées à Petit-Cap, qui est toujours en cours de réalisation, alors qu’une contribution substantielle de la caisse populaire est nécessaire à la réalisation de ce projet.

« Nous sommes d’avis que la caisse populaire n’a pas annoncé à la population de façon transparente l’objet de la rencontre qui a eu lieu le 31 mai dernier. Nous croyons que, minimalement, la caisse devrait clairement convoquer l’ensemble de la population pour lui exposer les tenants et aboutissants de cette décision qui aura des impacts significatifs sur le quotidien des gens des villages environnants. Nous tenons également à ce que la caisse considère de façon sérieuse la possibilité d’investir de façon importante dans le projet de 12 logements que nous élaborons depuis quelques années à Petit-Cap. À défaut de revenir sur sa décision de fermer le point de service, la caisse pourrait dédommager le milieu en contribuant de façon significative au projet » demande le maire de Gaspé, Daniel Côté.

« Je me suis fait interpeller par plusieurs citoyens de mon quartier qui sont inquiets face à cette décision. Nous voulons que les gens de la caisse organisent une autre rencontre, avec l’ensemble de la population, afin qu’elle puisse expliquer la décision retenue. La première invitation était trop imprécise et ne mentionnait pas la décision de fermer le point de service. Cette décision nuira grandement aux personnes âgées de mon secteur qui auront à se déplacer plus loin pour avoir accès à ce service de proximité » mentionne Carmelle Mathurin, conseillère municipale du quartier numéro 1.

La Ville de Gaspé rappelle que les démarches du projet de 12 logements à Petit-Cap sont liées au terrain où se trouve actuellement l’édifice de la Caisse populaire et compte collaborer avec cette dernière afin d’en arriver à une situation gagnante pour la population et pour la Caisse populaire Desjardins.

La Brigade verte, le conseil municipal de la Ville de Gaspé et le parc national Forillon s’associent pour convier la population du Grand Gaspé à l’Opération grand nettoyage qui aura lieu le samedi 27 mai 2017. Lors de cette journée, deux lieux de rassemblement accueilleront les personnes intéressées à participer à l’embellissement de nos lieux publics partout sur le territoire de la grande ville de Gaspé, ainsi que du parc national Forillon (plage de Penouille). En effet, les valeureux volontaires sont attendus sur le site de Berceau du Canada et au Centre d’accueil et d’information de Penouille dès 9h30.

Encore cette année, des prix de participation d’une valeur de plus de 750$ seront remis par tirage aux volontaires qui contribueront à embellir notre ville en participant à cette grande corvée annuelle du printemps.

« Nous sommes très heureux d’avoir initié, en collaboration avec la Brigade verte, cette 4e édition de l’Opération grand nettoyage! Des citoyens, à chaque année, prennent quelques heures de leur temps pour embellir leur quartier et contribuer à la mise en valeur de la municipalité. Il est important de sensibiliser notre population à l’importance du travail d’équipe pour le nettoyage de notre grande ville et de ses lieux publics. Les gens qui nous visiteront dans les prochains mois n’en  seront que plus reconnaissants ! » ont mentionné les conseillers municipaux.

Bien que les employés du parc national Forillon nettoient régulièrement les secteurs fréquentés par les visiteurs, une corvée de nettoyage supplémentaire est toujours la bienvenue.  Le vent et la mer transportent continuellement des déchets sur les rivages. En plus,  de la satisfaction de poser un geste concret pour la santé de nos rivages, les participants font souvent de drôles de trouvailles suscitant questionnements et réflexions sur les habitudes de consommation de notre société. Par cet événement de sensibilisation, le parc Forillon espère que des dizaines de bords de mer et de rivière, en dehors de ses frontières, se voient aussi débarrassés des déchets qui les encombrent.

L’Opération grand nettoyage se déroulera le samedi 27 mai 2017, de 9h30 à 14h aux endroits indiqués ci-dessus. Le tirage des prix de participation se feront à 15h sur le site de Berceau du Canada.

L’équipement pour ramasser les déchets sera fourni sur place. Nous vous attendons en grand nombre! La population peut également participer en nettoyant un site de leur choix. Les participants seront invités à partager leurs photos en pleine action en utilisant le mot-clic #OGNGaspe sur les réseaux sociaux!

Afin d’améliorer le suivi des collectes de matières résiduelles sur le territoire de la ville de Gaspé, l’installation de puces électroniques sur tous les bacs de la ville de Gaspé sera effectuée du 29 mai à la fin juin. L’installation de ces puces électroniques permettra un meilleur suivi et fait suite au nouveau contrat de collecte et transport des matières résiduelles qui a pris effet le 1er octobre dernier. Après des résultats satisfaisants dans la MRC du Rocher-Percé, la Ville de Gaspé va de l’avant avec l’installation de ces puces.

« Dans l’optique de toujours améliorer l’efficience de nos services en matière de collecte des matières résiduelles, tant pour la qualité du service rendu que pour le coût de la collecte, l’utilisation des moyens technologiques est l’une des voies qui peut nous permettre d’économiser par la sensibilisation et d’améliorer le service rendu à la population » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Des feuillets d’information seront distribués dans tous les foyers du territoire de la ville de Gaspé durant les prochains jours avec les principales informations concernant l’implantation de la puce électronique. La Régie intermunicipale de traitement des matières résiduelles de la Gaspésie sera responsable de l’implantation des puces sur l’ensemble de la ville et invite les citoyens à conserver précieusement le feuillet d’information qu’ils recevront par la poste prochainement.

Madame Nathalie Drapeau, directrice générale de la RÉGIE, rappelle « qu’il sera important de suivre les directives telles : regrouper tous les bacs roulants, qu’ils soient visibles de la rue et accessibles en tout temps par l’équipe terrain ».

Les citoyens qui auraient des questions peuvent visiter la section « Installation de puces électroniques sur les bacs roulants » qui est en ligne sur le site internet de la Ville de Gaspé : https://ville.gaspe.qc.ca/puces-electroniques ou en appelant à la RÉGIE au numéro suivant : 1-418-385-4200.

La Ville de Gaspé accueille avec enthousiasme l’annonce effectuée par le gouvernement du Québec et son premier ministre, monsieur  Philippe Couillard, à l’effet que le gouvernement s’engage à investir 100M$ sur l’ensemble du tronçon ferroviaire gaspésien afin de favoriser la diversification et le développement de l’économie gaspésienne, plus particulièrement sur la pointe gaspésienne.

« Les efforts concertés des élus de toute la Gaspésie, des instances économiques régionales et nationales ainsi que des industriels de la région ont porté ses fruits : nous avons été entendus par le gouvernement du Québec! Cette annonce démontre le renouveau industriel qui souffle sur la pointe gaspésienne et récompense les efforts de tous les acteurs qui n’ont jamais perdu foi en l’avenir du chemin de fer gaspésien, un moyen de transport crucial pour le développement industriel de la pointe gaspésienne et pour nos citoyens », explique le maire de Gaspé, Daniel Côté.

UN MOTEUR POUR L’ÉCONOMIE DE LA POINTE GASPÉSIENNE

Le chemin de fer est utilisé sur la pointe par le manufacturier LM Wind Power de Gaspé et la Cimenterie McInnis et d’autres industries pourraient en bénéficier dans les prochaines années alors que différents projets sont en élaboration et pourraient déboucher sur des investissements concrets et créateurs d’emplois. De plus, le retour du chemin de fer aura un impact très positif sur le caractère concurrentiel du principal employeur privé de la région, LM Windpower, lui facilitant ainsi l’accès à de nouveaux contrats d’exportation sur les marchés nord-américains.

« Nous sommes heureux que le gouvernement du Québec ait fait ce choix, en concordance avec ses politiques publiques. La Stratégie maritime et l’élaboration de notre plan de développement pour la zone industrialo-portuaire de Gaspé nécessitaient la présence du chemin de fer. La politique énergétique du Québec qui demandait aux industriels de l’éolien de faire de l’exportation leur principal débouché commandait un chemin de fer rénové jusqu’à Gaspé. Enfin, la Stratégie québécoise de l’exportation 2016-2020, afin de se déployer dans la région gaspésienne, nécessitait un chemin de fer pour les marchés centraux et de l’ouest du continent nord-américain », se réjouit le maire Côté.

Rappelons par ailleurs que le Conseil du patronat du Québec, Manufacturiers et exportateurs du Québec et la Fédération des chambres de commerce du Québec avaient appuyé la démarche des élus régionaux en novembre 2016.

« Cet engagement du gouvernement non seulement s’insère dans la continuité de la nouvelle Politique de mobilité durable, mais représente un investissement porteur pour l’économie de la Gaspésie et de tout le Québec, car il permettra de répondre aux exigences de transport des marchandises et d’accroître par le fait même la compétitivité des entreprises et l’effervescence économique de la région », affirme Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ.

LA PROCHAINE ÉTAPE

« Il sera maintenant nécessaire de procéder aux investissements le plus rapidement possible et de faire les meilleurs choix pour, d’une part, assurer la pérennité financière du chemin de fer gaspésien et, d’autre part, maximiser les retombées économiques de cet outil de base au développement de notre région. En ce sens, la concertation des élus et acteurs économiques au dossier sera primordiale, dans le cadre du comité de suivi annoncé par le Premier ministre, pour continuer le travail amorcé durant les derniers mois et s’assurer que les investissements se concrétisent en fonction de nos priorités réelles » conclut le maire de Gaspé, Daniel Côté.