MAIRIE ET DIRECTION GÉNÉRALE

Contactez cette direction

418-368-2104, poste 8503

Campagne électorale fédérale : La Ville de Gaspé fait connaître ses attentes

La Ville de Gaspé profite de la présente campagne électorale pour faire part de ses attentes envers les partis politiques face aux enjeux de développement économique de la municipalité. Dans de nombreux dossiers économiques majeurs de la Ville, le palier fédéral est interpellé directement et s’avère un partenaire important de développement. La Ville de Gaspé souhaite que les partis politiques et ses candidats se prononcent sur les enjeux locaux pour le développement futur de la municipalité.

« Nous espérons que les candidats à la prochaine élection se positionneront publiquement sur les enjeux soulevés par la Ville de Gaspé. Depuis plusieurs années, les intervenants du milieu réclament qu’une plus grande attention soit réservée aux enjeux de développement des municipalités de la région. C’est dans cet esprit que la Ville de Gaspé dresse une liste des enjeux qu’elle priorise et qu’elle souhaite voir faire l’objet d’engagements clairs des candidats et des partis politiques durant la présente campagne électorale » a déclaré le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Appui à la Stratégie maritime du Québec

La Stratégie maritime du Québec comporte plusieurs éléments forts intéressants pour la Ville de Gaspé, notamment en ce qui a trait au développement de son port de mer, au secteur des croisières internationales, aux chantiers navals et à l’industrie des pêches. Or, plusieurs de ces enjeux demanderont un appui important du gouvernement fédéral pour que cette stratégie puisse donner des résultats intéressants pour la Ville de Gaspé.

Ainsi, la Ville de Gaspé demande aux partis politiques de se prononcer sur les dossiers suivants :

  • La mise à niveau du port de Sandy-Beach et l’appui financier du gouvernement à la mise en place d’une zone industrialo-portuaire, en collaboration avec le gouvernement provincial;
  • La continuation des investissements dans le programme des croisières internationales en région, en collaboration avec le gouvernement provincial;
  • L’appui aux chantiers navals en région, notamment par l’octroi de contrats pour la construction de bateaux de la garde côtière;
  • L’harmonisation au niveau de l’application des règles pour que les flottilles de pêches québécoises ne soient pas défavorisées face aux entreprises d’autres provinces.

Appui au développement touristique de la Ville de Gaspé

L’industrie touristique de la Ville de Gaspé compte plusieurs joyaux, dont certains sont sous la responsabilité du palier fédéral.

  • Les efforts du milieu et l’appui financier des dernières années du gouvernement fédéral au parc Forillon ont donné des résultats intéressants. Il importe que le prochain gouvernement continue d’investir dans la mise en marché et les infrastructures du parc pour qu’il demeure la locomotive touristique de la Ville de Gaspé;
  • La Ville de Gaspé demande également au gouvernement fédéral de placer le Phare de Cap-des-Rosiers sur la liste des phares à préserver. Cet attrait majeur doit également faire l’objet d’investissement pour sa réfection;
  • Enfin, nous nous attendons à ce que le projet de lien maritime entre Rivière-au-Renard, Anticosti et Havre-Saint-Pierre reçoive un appui financier de la part du gouvernement fédéral, notamment dans le volet du plan de revitalisation du centre-ville de Rivière-au-Renard.

Investissement dans les infrastructures de transport

Malgré le retrait du gouvernement fédéral de beaucoup d’infrastructures de transport dans la région durant les dernières décennies (chemin de fer, aéroports, quais, ports), la Ville de Gaspé continue de croire que ce dernier doit contribuer à l’entretien de ses différentes infrastructures importantes pour la municipalité. Ainsi, la Ville demande les intentions des partis politiques face aux enjeux suivants :

  • La réhabilitation du chemin de fer gaspésien jusqu’à Gaspé et reprise du service de VIA RAIL jusqu’à Gaspé;
  • Les investissements dans le programme des ports pour petits bateaux afin de permettre des rétrocessions financièrement viables pour les municipalités en région;
  • L’appui aux projets de développements des infrastructures aéroportuaires des petites municipalités;
  • Collaboration avec le gouvernement provincial afin de développer une zone industrialo-portuaire à Gaspé.

Décentralisation et emplois publics dans la région

La Ville de Gaspé a perdu plus de 40 emplois publics du gouvernement fédéral sur son territoire entre 2007 et 2014, soit plus de 25% des emplois fournis par le palier fédéral. Durant cette même période, la région de la Capitale nationale (Ottawa et Gatineau) a gagné près de 7 000 emplois, soit 7%. Ces chiffres ne comprennent pas les dernières pertes d’emplois à la station radio maritime de Rivière-au-Renard. De plus, les services aux bureaux de poste des villages ne cessent de diminuer.

  • La Ville de Gaspé demande donc aux partis fédéraux de s’engager à cesser la centralisation des emplois vers les grands centres et à redéployer des ressources humaines en région, où elles constituent une base économique importante;
  • La Ville de Gaspé demande également au prochain gouvernement de reconsidérer la décision de fermeture de la radio maritime de Rivière-au-Renard.

« La Ville de Gaspé espère recevoir une oreille attentive des différents partis politiques. Une copie du communiqué sera transmise à chacun des candidats ou candidates en lice pour l’élection du 19 octobre 2015. Nous avons besoin d’un réel appui du gouvernement fédéral pour mener à terme plusieurs projets de développement et améliorer la qualité de vie de nos citoyens et citoyennes » a conclu le maire de Gaspé, Daniel Côté.