MAIRIE ET DIRECTION GÉNÉRALE

Contactez cette direction

418-368-2104, poste 8503

Annulation d’un vol à Gaspé : La Ville de Gaspé tient à rectifier certains faits

Annulation d’un vol à Gaspé : La Ville de Gaspé tient à rectifier certains faits Radio-Canada

La Ville de Gaspé tient à rectifier certains faits concernant une annulation de vol d’Air Canada survenu le 26 février 2016 au matin. En effet, certaines informations circulant dans les médias laissent croire que le principal problème lié à l’annulation du vol d’Air-Canada était le manque de carburant à l’aéroport de Gaspé. Or, il s’agit en fait d’une série de facteurs qui ont fait en sorte que le vol d’Air Canada soit annulé.

En effet, il est important de savoir que les avions d’Air Canada ne se ravitaillent pratiquement jamais à l’aéroport de Gaspé et qu’ils font le plein habituellement aux Îles-de-la-Madeleine. Or, depuis 1 semaine, un bris mécanique empêche les avions de se ravitailler à l’aéroport des Îles-de-la-Madeleine, appartenant au gouvernement fédéral. De plus, comme à l’habitude, la Ville de Gaspé a passé une commande ce mercredi. Cependant, dans la nuit du 25 au 26 février 2016, un hélicoptère des forces armées canadiennes s’est exceptionnellement ravitaillé 2 fois à l’aéroport de Gaspé, vidant ainsi le réservoir d’essence.

De plus, notons qu’Air Canada a la possibilité d’utiliser l’aéroport de Mont-Joli pour son ravitaillement et que les raisons pourquoi la compagnie s’est refusée à le faire lui appartiennent.

« Nous tenions à apporter des éléments supplémentaires aux éléments que certains médias ont avancés par rapport à l’annulation du vol de ce matin d’Air Canada. Il s’agit à la base d’un bris d’équipement à l’aéroport des Îles-de-la-Madeleine, appartenant à Transports Canada, à la visite imprévue d’un hélicoptère des forces armées canadiennes et à l’absence de volonté d’Air Canada d’utiliser l’aéroport de Mont-Joli pour se ravitailler. Ce sont les principales raisons de l’annulation du vol d’Air Canada et non le manque de carburant à l’aéroport de Gaspé, qui est un élément secondaire dans l’ensemble du dossier » a tenu à expliquer le maire, Daniel Côté.