MAIRIE ET DIRECTION GÉNÉRALE

Contactez cette direction

418-368-2104, poste 8503

RAPPORT DES ÉES SUR LA FILIÈRE DES HYDROCARBURES : « Nous avons l’impression d’avoir enfin été entendus »

La Ville de Gaspé et le maire Daniel Côté sont satisfaits du rapport des évaluations environnementales stratégiques sur la filière des hydrocarbures déposé par le gouvernement du Québec le 30 mai dernier. En effet, le rapport qui fait suite aux consultations publiques au sujet de la filière des hydrocarbures dresse un portrait exhaustif des enjeux liés à cette filière. Surtout, le rapport va dans le même sens que le mémoire déposé par la Ville de Gaspé au gouvernement du Québec en janvier dernier. Le maire Daniel Côté considère maintenant que le gouvernement possède tous les arguments nécessaires pour moderniser le cadre législatif et de faire suite à la demande de la Ville de Gaspé de mandater le bureau d’audience publique en Environnement avant toute autre étape significative du développement pétrolier à Haldimand.

« Nous sommes satisfaits des éléments contenus dans le volumineux rapport de l’ÉES. La Ville de Gaspé avait formulé 9 recommandations dans son mémoire et nous sommes heureux de constater que ces recommandations ont été entendues et comprises dans les constats établis par l’ÉES et plusieurs de ses recommandations » déclare le maire de Gaspé, Daniel Côté.

UN MEILLEUR ENCADREMENT LÉGAL ET UN POUVOIR ACCRU DES MUNICIPALITÉS

La Ville de Gaspé est heureuse de constater que ses demandes pour un meilleur encadrement légal et des pouvoirs accrus des municipalités ont trouvé écho auprès des autorités.

En effet, le rapport recommande que les instances locales et régionales devraient « déterminer quels sont les territoires compatibles, les affectations du sol et la réglementation qui permettent d’accueillir des projets de mise en valeur des hydrocarbures » et « de convenir […] des mesures pour l’utilisation des infrastructures municipales telles que le réseau d’eau potable, le réseau routier ou les sites d’enfouissement pour les boues de forage ». Rappelons que la Ville de Gaspé recommandait pour sa part d’octroyer des pouvoirs aux municipalités en cette matière, notamment en termes d’aménagement du territoire.

Enfin, le rapport recommande que tout projet d’exploitation soit assujetti au processus d’évaluation et d’examen des impacts sur l’environnement, soit le processus menant à un examen du BAPE. « Cette recommandation, si elle était mise de l’avant par le gouvernement, assurerait que le projet Haldimand soit soumis au BAPE avant son éventuelle mise en exploitation, s’il y a lieu. Il s’agirait d’un gain important pour nous et nous demandons au gouvernement d’aller de l’avant avec cette recommandation », ajoute le maire de Gaspé.

DE MEILLEURES RETOMBÉES ÉCONOMIQUES

La Ville de Gaspé se réjouit également que le rapport identifie la nécessité de maximiser pour les communautés locales les retombées d’une éventuelle exploitation des hydrocarbures. Le document cite en exemple l’initiative de plusieurs partenaires et de la Ville de Gaspé de mettre en place un technocentre des hydrocarbures. Il fait également la recommandation d’appuyer le développement d’une expertise locale et nous croyons que ce modèle du technocentre des hydrocarbures devrait être privilégié, puisque le technocentre éolien a démontré le succès d’une telle organisation dans une région comme la nôtre.

« Le rapport prend en compte le besoin des communautés locales de bénéficier de plus grandes retombées économiques lorsque se développe une industrie comme celle des hydrocarbures qui, par définition, ne sera là que pour un temps donné. L’importance d’utiliser ces retombées soit par un transfert direct aux municipalités ou d’un fonds de développement et de diversification économique régionale pour diversifier l’économie du milieu et afin d’assurer une équité intergénérationnelle est également citée dans le rapport. Nous sommes donc très satisfaits à cet égard puisque, c’est exactement l’une de nos recommandations » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

« Nous saluons le travail effectué par les experts dans cette ÉES. Nous demandons au gouvernement de mettre en place les recommandations du rapport et nous offrons notre entière collaboration pour la réalisation de cet important chantier pour la province. Nous réitérons également l’importance de tenir un BAPE sur le projet Haldimand avant toute autre étape importante dans le projet » a conclu le maire de Gaspé, Daniel Côté.