Imprimer cette page

La Ville de Gaspé déposera un projet pour l’amélioration des services aéroportuaires à Gaspé

La Ville de Gaspé a octroyé le 15 août à l’occasion de son conseil municipal, deux mandats dans le but de documenter et d’élaborer un projet d’amélioration de ses services aéroportuaires offerts à l’aéroport Michel-Pouliot de Gaspé. Les deux mandats viseront à documenter les difficultés rencontrées actuellement à l’aéroport de Gaspé, les caractéristiques techniques requises et les avantages procurés par un prolongement de la piste actuelle à 6 000 pieds. Le résultat de ces analyses servira à déposer un projet au Programme d'aide aux immobilisations aéroportuaires du gouvernement du Canada.

« Aujourd’hui, la Ville de Gaspé annonce son intention d’améliorer les services aéroportuaires à son aéroport municipal. Les mandats octroyés nous permettront de déterminer les coûts liés à un prolongement de la piste de l’aéroport et à l’installation d’un système d’approche GPS LPV. Nous entamons ces démarches d’abord parce qu’il faut assurer à nos passagers un taux d’atterrissage plus élevé et avoir les plus hauts standards sécuritaires possible. De plus, nous devons nous adapter au nouvel avion-ambulance de type Challenger du gouvernement du Québec qui nécessite une piste plus grande pour atterrir dans toutes les conditions climatiques » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

L’intention de la Ville de Gaspé de documenter un tel projet et de le déposer au gouvernement du Canada s’inscrit également en prévision du Sommet sur le transport aérien régional que compte tenir le gouvernement du Québec dans les prochains mois. 

« La Ville de Gaspé aura des éléments supplémentaires pour étoffer ses arguments lors de ce sommet du gouvernement du Québec. Nous participerons activement aux démarches gouvernementales dans le but de faire valoir l’importance capitale que revêt le transport aérien pour les régions, et en particulier la région gaspésienne. L’intention de la Ville de Gaspé est d’améliorer sa desserte aérienne dans une optique de complémentarité avec les autres aéroports de la région et avec les autres modes de transports existants sur le territoire » a conclu le maire de Gaspé, Daniel Côté.