MAIRIE ET DIRECTION GÉNÉRALE

Contactez cette direction

418-368-2104, poste 8503

Chemin de fer de la Gaspésie - Tous les acteurs économiques s’entendent : il est primordial que le train de marchandises revienne rapidement jusqu’à Gaspé

Le maire de Gaspé, monsieur Daniel Côté et la préfète de la MRC Rocher-Percé, madame Nadia Minassian, accompagnés par des acteurs du développement économique de la Gaspésie et du Québec, souhaitent que le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports privilégie le retour du train de marchandises sur l’ensemble du tronçon gaspésien. Ce choix mènera à une meilleure rentabilité à court, moyen et long terme pour la Société de chemin de fer de la Gaspésie et à la création d’emplois qui amélioreront la qualité de vie et la création de richesse pour la région et pour tout le Québec.

IMPORTANCE DU CHEMIN DE FER POUR LE DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL

La préfète de la MRC Rocher-Percé, madame Nadia Minassian, confirme l’importance du chemin de fer pour le développement économique de sa MRC :

 « La Gaspésie est actuellement en mode de relance économique avec l’arrivée et le développement de plusieurs entreprises dans différents secteurs économiques. Certains sont déjà présents et souhaitent grandir, et d’autres cognent à nos portes et souhaitent avoir accès à tous les outils nécessaires à leur implantation et à leur croissance. La présence du chemin de fer est un outil essentiel pour attirer de nouvelles entreprises sur le territoire, et notamment pour la maximisation des retombées économiques de la cimenterie de Port-Daniel. Le parc industriel de Chandler suscite de l’intérêt chez de nombreux promoteurs et le chemin de fer est un élément primordial à leur offrir. » affirme madame Minassian.

FAIRE LE CHOIX DE LA COHÉRENCE

Le maire de Gaspé, monsieur Daniel Côté, rappelle de son côté que de nombreuses politiques adoptées par le gouvernement du Québec devraient influencer le gouvernement à choisir la réfection du rail sur l’ensemble du tronçon pour permettre le transport de marchandises.

« Dans les deux dernières années, le gouvernement du Québec a adopté plusieurs politiques au potentiel structurant pour l’économie du Québec et de ses régions. Il est cependant essentiel que ces politiques se concrétisent par des actions cohérentes sur le terrain. La stratégie maritime du Québec a décrété la zone industrialo-portuaire de Gaspé comme étant une zone à fort potentiel de développement. Ce fort potentiel ne pourra se développer que si le chemin de fer est accessible pour les promoteurs désirant s’y implanter. Le contrat d’exportation obtenu par l’usine de LM Wind Power à Gaspé a déjà permis de générer plus de 300 emplois alors que celle-ci affirme vouloir continuer sa croissance au cours des mois à venir.  L’accès au chemin de fer à partir de Gaspé aurait un effet important sur la compétitivité de l’entreprise, ce qui, par le fait même, assurera la pérennité de ses emplois à moyen et long terme. Dans sa politique énergétique, le gouvernement a demandé aux manufacturiers éoliens de se tourner vers l’exportation en l’absence de contrats au Québec : il doit maintenant redonner les outils de base aux entreprises de la région pour leur permettre de concrétiser cette vision! J’ajouterais aussi que le gouvernement a récemment adopté la Stratégie québécoise de l'exportation 2016-2020; alors on doit être cohérent et redonner tous les outils à nos entreprises qui ont soif de développement et qui ont droit aux mêmes avantages que partout ailleurs » souligne le maire Daniel Côté.

DES APPUIS QUI COMPTENT

En terminant, plusieurs joueurs importants du développement économique de la région et du Québec sont présents pour appuyer les souhaits des élus. En effet, les chambres de commerce de la région de la Gaspésie, la Table des préfets de la Gaspésie, le Conseil du Patronat du Québec, la Fédération des Chambres de commerce du Québec ainsi que Manufacturiers et Exportateurs du Québec appuient le retour du train de marchandises en Gaspésie, et ce, jusqu’à Gaspé.

« Le chemin de fer fait partie d’un ensemble d’éléments stratégiques importants pour appuyer le potentiel de la Gaspésie comme carrefour logistique. À ce titre, le projet de ligne Matapédia-Gaspé mérite toute l’attention, car il s’agit d’un investissement structurant, durable et cohérent avec le tissu industriel de la région, qui profitera à sa prospérité actuelle et future », estime Yves-Thomas Dorval, PDG du CPQ.

« Au moment où le Québec se met à l'heure de l'innovation et du manufacturier, ‎il est essentiel que toutes les régions du Québec puissent avoir une infrastructure industrielle complète. MEQ appuie les demandes du milieu pour un train de marchandises jusqu'à Gaspé. », Éric Tétrault, Président MEQ.

Jamais les acteurs du développement économique n’auront envoyé un message aussi clair pour l’importance du chemin de fer en Gaspésie. Tous sont unanimes sur l’importance et l’urgence de régler ce dossier prioritaire pour le développement industriel et économique de la Gaspésie.