MAIRIE ET DIRECTION GÉNÉRALE

Contactez cette direction

418-368-2104, poste 8503

Communiqués de presse

Tel qu’annoncé en décembre dernier et tel que prévu dans le plan de gestion des matières résiduelles de la Ville, la collecte des matières organiques débutera durant la semaine du 4 juin sur l’ensemble du territoire de Gaspé! À partir du 14 mai, le bac brun sera distribué porte à porte dans tous les quartiers de la ville. Dans ce bac, les citoyens pourront récupérer leur bac de comptoir ainsi qu’un feuillet d’information détaillant les meilleures pratiques de compostage. Puisque la collecte débutera durant la semaine du 4 juin, les citoyens pourront déposer leurs matières organiques dans le bac brun à partir du 28 mai.

« Nous sommes très content d’offrir ce nouveau service aux citoyens de Gaspé. Bien qu’il s’agisse de nouvelles habitudes à prendre, nous croyons qu’il était important d’en faire plus pour diminuer l’enfouissement de nos déchets et améliorer notre bilan de gestion des matières résiduelles. L’enfouissement est la méthode la plus coûteuse et la moins responsable de gérer nos déchets, alors il faut faire le maximum pour l’éviter, que ce soit en recyclant, en réutilisant ou en compostant. Afin de répondre aux interrogations que les citoyens pourraient avoir, la Ville de Gaspé et la RITMGR ont décidé d’entamer une large campagne d’information pour permettre aux gens de bien intégrer le compostage à leurs habitudes, comme les gens ont appris à le faire avec le recyclage il y a quelques années » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Aujourd’hui, la campagne d’information est lancée! Quoi mettre dans le bac? Comment éviter les problèmes? Quels sont les trucs pour nous rendre la tâche plus facile? L’équipe responsable de la collecte sera sur le terrain et dans les médias afin de faire la promotion du compostage et de bien informer les gens sur les meilleures pratiques.

Pour les accompagner dans cette nouvelle habitude de vie, le citoyen est invité à :

  • Entendre les capsules radiophoniques hebdomadaires qui seront diffusées sur les ondes de Radio Gaspésie;
  • Écouter les entrevues télévisées à Télé-Gaspé au cours des prochaines semaines. Ces capsules visent à démystifier la collecte du bac brun en répondant aux questions et aux inquiétudes des citoyens;
  • Participer aux séances d’information publiques les 15, 17, 22, 23 et 24 mai prochains partout sur le territoire;
  • Consulter les sites internet de la Ville de Gaspé et de la RITMRG;
  • Poser toutes leurs questions en s’adressant à la RITMRG au 418 368-2104, poste 8509 ou encore au 418 385-4200.

Dans le but de favoriser la participation du plus grand nombre de gens, 5 séances d’information publique seront organisées à Gaspé, Rivière-au-Renard, Anse-à-Valleau, St-Majorique et Douglastown. Le lieu et l’heure de chaque séance seront disponibles sur le site internet et la page Facebook de la Ville de Gaspé, en plus d’être annoncés sur les ondes de Radio Gaspésie et dans les journaux locaux, soit le Pharillon et le Gaspé Spec.

En plus de la campagne médiatique, nous serons sur le terrain où nous tiendrons des kiosques d’information dans plusieurs lieux pour permettre aux citoyens de poser directement leurs questions, et ce, avant et après le début de la collecte. Ils sont invités à venir nous rencontrer notamment lors des évènements suivants :

  • Au campus de Gaspé du Cégep de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, dans le cadre du Jour de la Terre, le 21 avril 2018;
  • Au Salon Gaspésien de l’habitation les 27, 28 et 29 avril 2018;
  • Au cours des mois de juin, juillet et août, vous serez également informés de la tenue de kiosques dans différents lieux publics, tels que les centres d’achats, les marchés publics, etc.

« Nous espérons que la vaste campagne d’information permettra à la population d’entamer le tri des matières organiques et le compostage dans la confiance. En plus d’être une bonne façon d’améliorer notre bilan environnemental, ce sont tous les citoyens qui économiseront en enfouissant moins nos déchets » rappelle, en conclusion, le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Le conseil municipal confirme son intention d’aller de l’avant avec un vaste projet d’agrandissement et de modernisation des infrastructures de l’aéroport Michel-Pouliot, notamment avec un allongement de la piste de 1 000 pieds, laquelle passera à 5 500 pieds. Ce dépôt s’inscrit dans la volonté de la Ville de Gaspé d’améliorer ses infrastructures aéroportuaires afin d’offrir un meilleur service aux voyageurs, d’améliorer la sécurité de ses installations et de diminuer la fréquence d’annulation des vols.

La Ville de Gaspé a développé une vision globale de développement de l’aéroport qui comprend la réfection de la piste actuelle et son allongement, la rénovation de l’aérogare et diverses améliorations aux autres infrastructures pour un total estimé à 11,5 millions $, dont 1,2 million $ (environ 10 %) proviendrait de fonds municipaux. La Ville de Gaspé a également divers projets pour générer des revenus qui permettront d’améliorer le financement de cette infrastructure majeure pour le développement économique de Gaspé.

« Nous avons fait nos devoirs ces dernières années en étudiant les différentes possibilités pour développer notre aéroport et améliorer nos infrastructures. Avec la volonté affichée par le gouvernement du Québec lors du Sommet sur le transport aérien régional d’investir dans ses infrastructures, et avec la confirmation de ces intentions dans le dernier budget québécois, la Ville est maintenant prête à passer à l’action et sollicitera les deux ordres de gouvernement pour financer le projet. Nous croyons que le projet sur la table est réaliste et contribuera de façon majeure au développement futur du Grand Gaspé et de toute la pointe de la Gaspésie », mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

« La Ville de Gaspé a fait de l’amélioration de la desserte aérienne une priorité depuis plusieurs années. Notre projet vise à la fois l’amélioration de la sécurité des passagers et l’amélioration de la desserte aérienne. Avec une piste de 5 500 pieds et l’installation de nouveaux équipements d’approche, de nouveaux types d’appareils seront en mesure d’atterrir plus facilement, ce qui favorisera la venue de plus gros appareils, une éventuelle concurrence au monopole actuel d’Air Canada et la facilitation des évacuations médicales avec le nouvel avion-hôpital du gouvernement du Québec. De plus, nous entendons rénover l’aérogare, améliorer les infrastructures d’eaux usées, et agrandir le stationnement de l’aéroport afin d’améliorer la qualité du service offert aux usagers qui, espérons-le, seront de plus en plus nombreux en raison de ces améliorations et des nouveaux incitatifs gouvernementaux prévus au dernier budget provincial », ajoute le maire.

GÉNÉRER DE NOUVEAUX REVENUS POUR L’AÉROPORT

Par ailleurs, la Ville de Gaspé a travaillé sur un autre volet alors qu’elle a demandé à une firme spécialisée de réaliser une étude sur différentes façons de générer de nouveaux revenus pour améliorer la rentabilité de l’aéroport et d’en assurer la pérennité financière. L’étude recommande plusieurs projets sur lesquels la municipalité pourrait miser pour augmenter l’achalandage de l’aéroport et pour profiter des terrains disponibles à proximité. Ces projets demanderont par contre du démarchage et un travail de collaboration avec plusieurs partenaires publics et privés. C’est pourquoi la Ville de Gaspé entamera bientôt des démarches pour de faire de la prospection et du maillage avec différents partenaires industriels, publics ou institutionnels afin de développer des projets porteurs et générateurs de revenus pour l’aéroport.

« Par exemple, à l’instar de ce qui a été développé avec les croisières internationales au niveau maritime, nous pourrons viser du tourisme de niche au niveau de l’aérien. Nous avons aussi l’intention d’étudier de façon plus approfondie la possibilité de calquer le modèle développé à l’aéroport de St-Méthode (Régie de l’Aéroport de Dolbeau-Mistassini-Normandin-St-Félicien) en utilisant les terrains municipaux voisins de l’aéroport afin d’y développer son potentiel agricole avec des produits de niche. Ces pistes de solutions pourraient apporter de nouveaux revenus afin d’améliorer la rentabilité de l’aéroport et de pérenniser celle-ci », précise le maire.

« Nous sommes très optimistes pour la suite des choses. Avec l’appui des gouvernements, nous pourrons offrir à nos voyageurs et à notre population une meilleure desserte aérienne. Avec ces projets, nous venons répondre à deux enjeux majeurs pour notre aéroport, soit l’amélioration de nos infrastructures et de nos revenus d’exploitation. Je tiens à dire à la population que nous travaillons également activement sur un troisième enjeu, soit la réduction du prix du billet, où il faudra une concertation entre les municipalités et les gouvernements pour offrir un meilleur environnement réglementaire et fiscal et ainsi obtenir une meilleure compétition dans le domaine aérien au Québec. Le gouvernement du Québec a d’ailleurs mis l’épaule à la roue sur ce dossier lors du Sommet aérien du 2 février et dans son dernier budget. Nous continuerons d’être proactifs, puisque l’avenir de la région passe par son réseau de transport, et spécialement par le transport aérien! », conclut le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Le conseil municipal de la Ville de Gaspé a adopté une résolution pour l’octroi du contrat de construction du skatepark lors de la séance régulière ayant eu lieu le 3 avril 2018. Le contrat accordé officialise donc la construction de cette infrastructure de loisirs fortement attendue par la communauté de Gaspé, particulièrement chez les plus jeunes. Le projet se réalisera à proximité de la halte municipale de York et s’ajoutera à l’aire de jeux et au terrain de pétanque déjà présent sur le site.

« Nous sommes très fiers de réaliser ce projet qui est dans les cartons de la municipalité depuis plusieurs années. Cet investissement s’inscrit dans la volonté municipale de favoriser le développement d’activités de loisirs pour nos jeunes et de rendre notre territoire attractif pour les familles. Cette nouvelle offre de loisirs répond ainsi au souhait exprimé par plusieurs citoyens pour remplacer les installations actuellement présentes sur les terrains de tennis de l’École polyvalente C.-E.-Pouliot » mentionne le maire Daniel Côté.

Le projet de 325 000$ se réalisera au courant de l’année 2018. Les plans, réalisés professionnellement par une firme spécialisée, ont été élaborés en collaboration avec plusieurs futurs utilisateurs du skatepark. Avec l’aire de jeux pour les plus jeunes et le terrain de pétanque, la halte routière de York deviendra un important pôle de loisirs intergénérationnel de la Ville de Gaspé.

La Ville de Gaspé tient à souligner l’implication des 6 camps de jour présents sur son territoire qui, depuis le début de l’année 2017, ont entamé une démarche d’accréditation auprès de l’Association des camps du Québec qui offre un label de certification aux camps de jour partout sur le territoire du Québec. Entamées depuis peu, les démarches d’accréditation de nos camps de jour ont déjà permis au camp de jour « Les Renard’Eaux » de Rivière-au-Renard de recevoir le label de qualité de l’ACQ, certifiant ainsi qu’il répond aux 60 normes établies par l’Association, le premier certifié du territoire de la ville de Gaspé.

« Nous sommes très heureux que les camps de jour soutenus par la municipalité, mais gérés par des bénévoles, partout sur le territoire, aient accepté d’entamer une démarche d’accréditation officielle auprès de l’ACQ. Ces démarches permettront à ces camps de jour et à leur personnel de professionnaliser et standardiser leur gestion et d’offrir aux enfants de partout sur le territoire une expérience égale lorsqu’ils fréquentent ces camps de jour » a mentionné le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Le programme de certification de l’ACQ comprend plus de 60 normes qui traitent des exigences et meilleures pratiques relatives à la sécurité, à l’encadrement, à la programmation, à l’environnement, à la santé et à l’alimentation. Ce sont des guides et des pratiques de gestion qui permettent aux camps de jour d’offrir le meilleur environnement possible aux jeunes qui les fréquentent!

« Nous trouvions important de souligner l’implication des camps de jour dans cette démarche d’accréditation! Cela démontre tout le sérieux du travail effectué par ces organisations, au bénéfice de nos jeunes qui les fréquentent! Je tiens à féliciter tous les bénévoles qui s’impliquent et tous les moniteurs qui, été après été, s’occupent de nos jeunes avec un souci du travail bien fait » mentionne la directrice des Loisirs et de la Culture, madame Lénie Lacasse.

La Ville de Gaspé compte 6 camps de jours sur son territoire qui accueillent près de 400 jeunes chaque été. Ils sont répartis sur l’ensemble du territoire du Grand Gaspé : Saint-Maurice, Rivière-au-Renard, Anse-au-Griffon, St-Majorique, Gaspé et Douglastown.

La Ville de Gaspé annonce la programmation des activités offertes durant la semaine de relâche, du 5 mars au 11 mars 2018. Des activités sont prévues dans les arénas, les patinoires extérieures, à la bibliothèque Alma-Bourget-Costisella, au Centre de ski Mont-Béchervaise et au Pavillon des Sports Marcel-Bujold! De plus, une nouveauté cette année, les enfants de 5 à 12 ans auront la chance de pouvoir s’initier ou de développer leurs habiletés lors d’un camp de ski ou de planche à neige du 5 au 9 mars 2018! Le Transport-jeunes sera également en fonction et vous pouvez obtenir l’horaire sur le site web de la municipalité au https://ville.gaspe.qc.ca/semaine-relache.

Sur la glace

En plus des activités de hockey libre et de patinage familial pour tous, une activité de danse sur glace aura lieu le 7 mars à 14h au Centre récréatif Luc-Germain de Gaspé et le jeudi 8 mars, à 14h, à l’Aréna Rosaire-Tremblay de Rivière-au-Renard. Une activité spéciale pour tester vos habiletés en patinage en vous amusant aura lieu le mardi 6 mars à Rivière-au-Renard et le jeudi 8 mars à Gaspé, à 13h! N’oubliez pas également que les horaires de nos 11 patinoires extérieures sont maintenant disponibles sur notre site internet! Toutes ces activités sont offertes gratuitement durant la semaine de relâche!

En culture

La bibliothèque Alma-Bourget-Costisella propose une programmation variée comprenant une heure de conte, un atelier de bricolage, une exposition thématique « Spécial B.D. », une collection thématique ainsi que des visites de la bibliothèque! Ces activités réalisées par des bénévoles éveilleront vos enfants à la lecture et stimuleront leur créativité!

En salle et sur les pentes

Le Pavillon des Sports Marcel-Bujold offre cette année un camp de jour pour les jeunes de 5 à 12 ans, du 5 au 9 mars 2018 prochain. Au coût de 150$, ce camp de jour fera bouger vos enfants de 7h30 à 17h. Finalement, le Centre de ski Mont-Béchervaise vous offre des conditions de glisse exceptionnelles pour le ski ou pour les tubes, en plus d’un nouveau télésiège prêt à vous embarquer! Une nouveauté cette année, les enfants de 5 à 12 ans pourront s’inscrire à un camp de ski ou de planche à neige pour perfectionner leur technique ou apprendre les rudiments de ce magnifique sport!  

Pour la programmation complète, visitez notre site web au https://ville.gaspe.qc.ca/semaine-relache.

Après avoir été interpellée par plusieurs acteurs touristiques au cours de la dernière année, la Ville de Gaspé annonce aujourd’hui une réorganisation de la gestion de son industrie touristique. Tel que souhaité par les intervenants de l’industrie, le conseil municipal a décidé de confier le mandat touristique à un nouveau comité qui sera chapeauté par un organisme ayant une vocation 100 % touristique : Escale Gaspésie. Cette réorganisation permettra d’offrir un service optimisé aux acteurs de l’industrie touristique de la ville de Gaspé.

« Au cours de la dernière année, plusieurs acteurs du monde touristique ont interpellé mes collègues du conseil municipal et moi-même pour nous faire part de leur inconfort sur la façon dont étaient gérées les ressources dédiées à l’industrie. Après une rencontre de ces principaux acteurs au mois de janvier 2018 et après plusieurs consultations individuelles suite à la rencontre, nous avons analysé différents scénarios qui nous permettraient de répondre plus adéquatement aux besoins exprimés et d’améliorer la synergie entre les acteurs, tout en respectant le montant alloué à cette fin au budget municipal. En analysant la gouvernance actuelle de la gestion des fonds dédiés à cette fin, les ressources humaines et financières dédiées au tourisme en comparaison avec d’autres villes et MRC et les organisations actuellement en place à Gaspé, nous en sommes venus à la conclusion qu’un comité relevant d’une entité entièrement touristique déjà existante serait en mesure d’optimiser la gestion de notre industrie touristique, autant pour l’accueil et la promotion que la création d’une synergie dans l’industrie touristique » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

UNE NOUVELLE SYNERGIE TOURISTIQUE

« L’évolution du marché touristique au cours des dernières années, notamment par la croissance des croisières internationales sur le territoire, a permis à Escale Gaspésie de démontrer son expertise dans le domaine de l’accueil touristique et de la promotion de la destination de la pointe gaspésienne sur les marchés internationaux pour le volet d’escale maritime. Après discussion avec l’organisme et son comité exécutif, nous avons donc choisi de regrouper les forces autour d’Escale Gaspésie qui chapeautera administrativement un nouveau comité entièrement à vocation touristique ayant pour nom “Destination Gaspé”. Ce comité directeur sera formé d’acteurs de l’industrie touristique et de représentants municipaux. Ce sera donc cette entité qui prendra dorénavant la responsabilité d’accueillir les escales par la route, par l’avion, en plus de celles par bateau! Avec les objectifs d’améliorer notre desserte aérienne, nous aurons besoin de l’expertise acquise au niveau international pour développer ce créneau » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

TRANSITION EN DOUCEUR

Conscient que les changements proposés apporteront des défis de réorganisation au sein de la Chambre de commerce et de tourisme de Gaspé (CCTG), à qui la Ville de Gaspé confiait le mandat touristique ces dernières années, le conseil municipal a prévu une période transitoire de 3 ans pour compléter le transfert des sommes de la CCTG actuelle vers le comité chapeauté par Escale Gaspésie, « Destination Gaspé ». C’est donc dire que la CCTG sera, encore pour 3 ans, l’une des chambres de commerce les plus supportées financièrement par une municipalité.

« Nous sommes confiants que le dynamisme de la communauté d’affaires et que le réseau actuel des partenaires tissé au fil des ans pourra amener la CCTG à remplir son rôle important auprès de ses membres d’une façon encore plus soutenue et à temps plein » analyse le maire de Gaspé.

DES DÉFIS STIMULANTS À VENIR

« La vigueur du marché touristique des dernières années doit servir de tremplin à notre industrie touristique afin de diversifier les marchés ciblés et les nouvelles clientèles qui pourront assurer une croissance soutenue de notre destination. L’amélioration des services de transport que nous espérons réaliser dans les prochaines années avec l’aide des gouvernements nous permettra de ratisser encore plus large pour attirer des visiteurs de partout dans le monde. L’extraordinaire collaboration avec le parc Forillon continuera de porter ses fruits et une collaboration plus étroite avec nos collègues de Percé nous permettra de réaliser des actions porteuses et structurantes pour notre milieu » conclut Daniel Côté.

Les détails de cette réorganisation seront communiqués à nos partenaires de l’industrie au courant des prochaines semaines.

La Ville de Gaspé et le Centre de ski Mont-Béchervaise sont heureux d’inaugurer officiellement le nouveau télésiège quadruple nouvellement installé à Béchervaise! Cette nouvelle infrastructure, financée par la Ville de Gaspé, le gouvernement du Québec et le milieu, améliore grandement l’accessibilité à la montagne pour la population! Une démonstration gratuite sera d’ailleurs offerte à la population qui pourra utiliser l’infrastructure entre 15 h et 15 h 45 ce samedi, en se présentant à la montagne!

« Le conseil municipal est fier d’avoir appuyé cette initiative du milieu, autant techniquement que financièrement. Le centre de ski est une infrastructure majeure pour notre milieu, un outil d’attraction et de rétention des familles à Gaspé et s’ajoute à nos actifs qui contribuent à améliorer la qualité de vie de notre population. En rendant le Mont-Béchervaise plus accessible, et ce, durant les quatre saisons, nous implantons des conditions favorables aux saines habitudes de vie de toute la population. Nous remercions également tous les bénévoles, employés municipaux et employés du centre de ski qui n’ont ménagé aucun effort pour mener ce projet de plus de 3 M$ à terme et opérationnel en quelques mois seulement » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Le télésiège a nécessité un investissement de 3,6 M$ financé à 47 % par la Ville de Gaspé, 44 % par le gouvernement du Québec, via le ministère de l’Éducation, des Loisirs et du Sport (MELS) et complété par une levée de fonds effectuée par le comité bénévole du centre de ski.

« La Corporation Mont-Béchervaise voit se réaliser un projet majeur longtemps attendu afin de rendre plus accessible à la population locale la pratique du ski alpin et de la planche à neige. Nous voyons déjà les fruits de cet investissement sur l’achalandage et le rayonnement de la station dans la région et à l’extérieur. Nos bénévoles et nos employés ont mis les bouchées doubles pour l’aboutissement de ce projet. Nous remercions également nos partenaires financiers comme la Ville de Gaspé et le gouvernement du Québec d’avoir cru en notre projet. Nous sommes très fiers d’inaugurer officiellement ce nouvel équipement et nous voulons continuer à développer nos activités pour offrir toujours plus de services et de confort à notre clientèle » mentionne la présidente du conseil d’administration de la Corporation Mont-Béchervaise, madame Suzanne Plourde.

La population est invitée ce samedi 27 janvier 2018 à 15 h pour profiter d’un tour gratuit de télésiège et à une cérémonie protocolaire qui se déroulera à 15 h 45 au chalet de ski. De plus, des feux d’artifice viendront compléter cette journée mémorable!

La Ville de Gaspé présente aujourd’hui son budget pour l’année 2018, un budget de 25,4 M$ prévoyant une hausse moyenne du compte de taxes de 1,5 %, un gel général des taxes de services et une légère hausse de la taxe d’eau de 13 $ pour les résidences desservies par le réseau d’aqueduc, nécessaire en raison de la mise aux normes du réseau d’aqueduc à Gaspé. Malgré une augmentation moyenne de 1,5 %, il faut tenir compte qu’un nouveau rôle d’évaluation entrera en vigueur en 2018 et que celui-ci, en raison des nouvelles règles dictées par le gouvernement du Québec, entraînera des variations plus importantes entre les immeubles. Afin de pallier à une augmentation de 3,7 % de la valeur moyenne des propriétés, le conseil municipal a décidé de baisser le taux de taxe moyen de près de 2 cents, passant de 0,8619 $ du 100 $ d’évaluation à 0,8453 $ du 100 $ d’évaluation.

« Le conseil municipal voulait limiter le plus possible l’augmentation des taxes pour les contribuables afin de contrer l’entrée en vigueur du nouveau rôle d’évaluation : une analyse approfondie de celui-ci démontre des variations importantes de secteur en secteur et même à l’intérieur des mêmes quartiers, voire d’une même rue. Nous avons déjà demandé à l’évaluateur indépendant d’organiser deux séances d’informations publiques, en début d’année, avec les contribuables du secteur sud et du secteur nord afin de présenter les nouvelles règles relatives à la modernisation par le gouvernement du Québec et quels impacts elles ont eu sur notre territoire » précise le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Cela signifie que pour une maison évaluée à 164 300 $, représentant l’évaluation moyenne à Gaspé, le compte de taxes augmentera en moyenne de 29 $ pour l’année 2018. La Ville de Gaspé demeure donc avec un compte de taxes moyen très compétitif en regard des municipalités comparables au Québec et dans la région. Elle peut également dire que son taux de taxe, en comparaison avec les évaluations moyennes, est parmi les plus bas de la région gaspésienne.

Les impacts du nouveau rôle d’évaluation

Malgré l’augmentation moyenne de 1,5 %, certains contribuables verront probablement une grande disparité entre leur compte de taxes 2017 et leur compte de taxes 2018 en raison du nouveau rôle entrant en vigueur pour les trois prochaines années. En effet, l’instauration de nouvelles règles fait en sorte que plusieurs citoyens verront leur évaluation monter de façon importante ou, au contraire, baisser de façon importante. Globalement ce sont 48,1 % des unités qui verront leur compte de taxes diminuer et 51,9 % qui verront leur compte de taxes augmenter. 

Budget en bref

  • -> Une hausse moyenne de 3,7 % de la valeur moyenne des propriétés de la ville de Gaspé;
  • -> Un taux de taxe à la baisse : de 0,8619 $ du 100 $ d’évaluation à 0,8453 $ du 100 $ d’évaluation;
  • -> Un compte de taxes moyen en hausse de 1,5 %, moins que le 2 % d’inflation prévue;
  • -> 48,1 % des unités qui verront leur compte de taxes diminuer et 51,9 % qui verront leur compte de taxes augmenter.

 

Les priorités en matière d’infrastructures et de grands projets

La Ville de Gaspé a réalisé plusieurs chantiers ces dernières années : le télésiège au centre de ski, la mise aux normes de l’alimentation en eau potable du réseau de Gaspé centre-ville, plusieurs chalets des sports partout dans le Grand Gaspé. Pour la prochaine année, plusieurs projets devraient également se matérialiser : la mise aux normes du système de réfrigération de l’aréna de Rivière-au-Renard, la construction d’un skate park au centre-ville et la finalisation des plans et devis du projet de revitalisation touristique de Rivière-au-Renard, notre capitale des pêches maritimes du Québec. Nous voudrons également mettre l’emphase sur des projets de développement économique comme la construction de nouveaux logements et l’attraction d’une main-d’œuvre suffisante pour assurer la croissance de nos industries et commerces. À plus long terme, la réflexion sur l’avenir de notre aréna de Gaspé, son nouvel emplacement et une éventuelle construction devra être amorcée dès cette année pour être fin prêts lorsque nous devrons entamer les travaux.

« La bonne gestion de nos finances publiques et la bonne santé de notre économie locale nous permettent d’entrevoir l’avenir avec enthousiasme et de toujours prioriser la qualité de vie de notre population afin que notre milieu soit toujours plus attrayant! En gérant de façon à respecter la capacité de payer de nos citoyens tout en investissant dans des projets structurants pour notre qualité de vie, nous réussirons à poursuivre notre croissance et assumer notre rôle de plus grande ville de la Gaspésie » conclut le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Présentation du budget 2018 : 

La Ville de Gaspé s’est démarquée lors de la remise des prix effectuée dans le cadre du 12e dévoilement de la classification horticole des municipalités membres des Fleurons du Québec. En effet, la Ville de Gaspé s’est vue remettre la classification 4 fleurons, un de plus qu’à la dernière classification effectuée en 2011. D’ailleurs la Ville de Gaspé a également reçu un prix pour la meilleure amélioration pour une municipalité de plus de 5 000 habitants, en passant de 540 à 720 points, ce qui est un bond considérable dans la grille de classification des Fleurons!

« Nous sommes très fiers du travail accompli par l’équipe municipale qui, au fil des années, a développé des meilleurs outils de planification permettant une meilleure gestion de notre horticulture municipale. Ce sont également les commerces et les citoyens du Grand Gaspé, qui, en embellissant leur propriété, contribuent à la beauté générale de la ville de Gaspé et de ses espaces urbains et ruraux. Les reconnaissances reçues au terme de cette ronde de classification des Fleurons du Québec démontrent les efforts soutenus pour toujours rendre notre environnement plus attrayant. C’est aussi une récompense pour les efforts déployés ces dernières années par la conseillère Aline Perry, responsable de ce dossier au sein du conseil municipal » souligne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

« Je suis particulièrement fière des progrès réalisés au cours des dernières années avec nos espaces verts. Plusieurs nouvelles installations, telles que le Berceau du Canada, L’Espace Lionel-Rioux de Rivière-au-Renard, l’Espace Vers et le terre-plein situé au carrefour des lumières du centre-ville ont vu leur aménagement paysager amélioré. J’aimerais remercier tous les entrepreneurs qui ont œuvré à concevoir, réaliser et entretenir année après année ces aménagements horticoles! Nous avons également vu naître sur le territoire différents projets de jardins communautaires qui font la fierté des villages dans lesquels ils se trouvent. Nous allons profiter des prochaines années pour toujours bonifier nos aménagements et encourager les initiatives qui ont pour but d’embellir notre grande ville » mentionne la conseillère du quartier 5, Aline Perry.

Pour cette progression considérable, la Ville se mérite un forfait de 15 heures de consultation avec une experte horticole qui se déplacera pour venir mettre ses talents d’architecte-paysagiste au service de Gaspé.

La Ville de Gaspé annonce à la population la mise en place de la collecte du bac brun dès la 2e moitié de 2018 pour les résidences situées sur le territoire de la ville de Gaspé. Ce service s’ajoutera donc à ceux des collectes des déchets et du recyclage. D’ailleurs, le calendrier des collectes 2018 distribué dans chaque foyer à la mi-décembre comportera l’horaire des collectes du compost, en plus de celles du recyclage et des déchets. Cette troisième collecte viendra donc répondre aux objectifs fixés par le gouvernement du Québec quant à la cible fixée de 60 % pour la valorisation de la matière organique.

« Après l’inauguration de l’écocentre que nous avons construit cet été, la Ville de Gaspé a décidé de continuer l’intensification de ses efforts de réduction d’enfouissement des déchets générés à la source en mettant en place la collecte des matières organiques destinées au compostage. Ainsi, nous réaliserons des économies sur le traitement de nos matières résiduelles, nous allongerons la durée de vie de notre LET et nous nous approcherons ou dépasserons les objectifs fixés par le gouvernement du Québec à cet égard » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

La distribution des bacs bruns sera effectuée au courant du mois de mai pour le grand Gaspé et les premières collectes débuteront dès le mois de juin 2018. D’ici là, une campagne d’information pour les citoyens et citoyennes de Gaspé sera effectuée afin de démystifier ce nouveau service et maximiser son utilisation.

« Avec l’expérience acquise par la MRC Rocher-Percé, où le service est disponible depuis 2012 et par la Régie intermunicipale de traitement des matières résiduelles de la Gaspésie (RITMRG), nous sommes convaincus des bienfaits d’instaurer ce service qui sera de toute façon obligatoire pour tout le Québec d’ici 2022. Il faut également mentionner qu’aucune augmentation de taxe de service n’est prévue en 2018 pour la mise en place de cette initiative puisqu’elle s’autofinancera avec la taxe de service déjà en place et les gains générés par la diminution à l’enfouissement » précise le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Les citoyens et citoyennes de Gaspé qui auraient des questions sont priés de s’adresser à la RITMRG au (418) 385-4200 et à surveiller les différents documents et publications qui seront distribués dans les prochains mois concernant l’instauration de cette collecte. Des séances d’informations pour le public sont également prévues avant le début de ce nouveau service.