MAIRIE ET DIRECTION GÉNÉRALE

Contactez cette direction

418-368-2104, poste 8503

Communiqués de presse

Le maire de Gaspé, Daniel Côté, a participé le 1er décembre dernier à Lévis, à une conférence municipale sur l’avenir du transport aérien en région, organisée par l’Union des municipalités du Québec (UMQ).

Cette journée d’échanges, qui a réuni une soixantaine d’élus, gestionnaires d’aéroports municipaux et partenaires socioéconomiques de partout au Québec, a permis au milieu municipal de cibler les enjeux prioritaires sur lesquels agir pour que les aéroports régionaux jouent pleinement leur rôle de moteurs de développement économique. Parmi les principaux sujets discutés lors de cette conférence, soulignons notamment le financement des infrastructures aéroportuaires, les dessertes aériennes et le prix des billets d’avion.

« L’avenir du transport aérien dans la région gaspésienne est une priorité pour les citoyens et les gens d’affaires de Gaspé. L’aéroport Michel-Pouliot de Gaspé est un outil incontournable pour assurer l’occupation dynamique et la vitalité économique de notre communauté. C’est pourquoi il était essentiel que les enjeux spécifiques à la Ville de Gaspé soient à l’ordre du jour de cette importante rencontre de l’UMQ, notamment le financement des équipements et infrastructures aéroportuaires et le coût des billets trop élevé », a déclaré le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Daniel Côté a notamment profité de sa participation pour mettre de l’avant les enjeux prioritaires de l’aéroport de Gaspé, soit la diminution du prix des billets et l’amélioration des taux d’atterrissage par l’acquisition d’équipements de navigation spécialisés à la fois à l’aéroport, mais également dans les aéronefs du transporteur desservant Gaspé.

« La Ville de Gaspé a été proactive et a confié deux mandats à des experts afin d’évaluer les solutions à retenir pour atteindre nos objectifs visant à doter l’aéroport de Gaspé d’un meilleur service aérien. Ces mandats seront bientôt complétés, les résultats pourront être analysés durant l’hiver 2017 et des actions priorisés au courant de l’année. Nous aurons certainement besoin de l’écoute des deux paliers de gouvernements supérieurs pour mener à bien ces projets. En ce sens, l’appui de l’Union des municipalités du Québec sera essentiel pour améliorer les dessertes aériennes régionales. Jusqu’à maintenant, chaque aéroport et chaque ville faisait ses propres représentations, mais à partir de maintenant, sous le leadership de l’UMQ, c’est un front commun qui se dessine et qui aura beaucoup plus de poids que ce qu’on avait jusqu’à maintenant » a conclu le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Le maire de Gaspé, monsieur Daniel Côté et la préfète de la MRC Rocher-Percé, madame Nadia Minassian, accompagnés par des acteurs du développement économique de la Gaspésie et du Québec, souhaitent que le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports privilégie le retour du train de marchandises sur l’ensemble du tronçon gaspésien. Ce choix mènera à une meilleure rentabilité à court, moyen et long terme pour la Société de chemin de fer de la Gaspésie et à la création d’emplois qui amélioreront la qualité de vie et la création de richesse pour la région et pour tout le Québec.

IMPORTANCE DU CHEMIN DE FER POUR LE DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL

La préfète de la MRC Rocher-Percé, madame Nadia Minassian, confirme l’importance du chemin de fer pour le développement économique de sa MRC :

 « La Gaspésie est actuellement en mode de relance économique avec l’arrivée et le développement de plusieurs entreprises dans différents secteurs économiques. Certains sont déjà présents et souhaitent grandir, et d’autres cognent à nos portes et souhaitent avoir accès à tous les outils nécessaires à leur implantation et à leur croissance. La présence du chemin de fer est un outil essentiel pour attirer de nouvelles entreprises sur le territoire, et notamment pour la maximisation des retombées économiques de la cimenterie de Port-Daniel. Le parc industriel de Chandler suscite de l’intérêt chez de nombreux promoteurs et le chemin de fer est un élément primordial à leur offrir. » affirme madame Minassian.

FAIRE LE CHOIX DE LA COHÉRENCE

Le maire de Gaspé, monsieur Daniel Côté, rappelle de son côté que de nombreuses politiques adoptées par le gouvernement du Québec devraient influencer le gouvernement à choisir la réfection du rail sur l’ensemble du tronçon pour permettre le transport de marchandises.

« Dans les deux dernières années, le gouvernement du Québec a adopté plusieurs politiques au potentiel structurant pour l’économie du Québec et de ses régions. Il est cependant essentiel que ces politiques se concrétisent par des actions cohérentes sur le terrain. La stratégie maritime du Québec a décrété la zone industrialo-portuaire de Gaspé comme étant une zone à fort potentiel de développement. Ce fort potentiel ne pourra se développer que si le chemin de fer est accessible pour les promoteurs désirant s’y implanter. Le contrat d’exportation obtenu par l’usine de LM Wind Power à Gaspé a déjà permis de générer plus de 300 emplois alors que celle-ci affirme vouloir continuer sa croissance au cours des mois à venir.  L’accès au chemin de fer à partir de Gaspé aurait un effet important sur la compétitivité de l’entreprise, ce qui, par le fait même, assurera la pérennité de ses emplois à moyen et long terme. Dans sa politique énergétique, le gouvernement a demandé aux manufacturiers éoliens de se tourner vers l’exportation en l’absence de contrats au Québec : il doit maintenant redonner les outils de base aux entreprises de la région pour leur permettre de concrétiser cette vision! J’ajouterais aussi que le gouvernement a récemment adopté la Stratégie québécoise de l'exportation 2016-2020; alors on doit être cohérent et redonner tous les outils à nos entreprises qui ont soif de développement et qui ont droit aux mêmes avantages que partout ailleurs » souligne le maire Daniel Côté.

DES APPUIS QUI COMPTENT

En terminant, plusieurs joueurs importants du développement économique de la région et du Québec sont présents pour appuyer les souhaits des élus. En effet, les chambres de commerce de la région de la Gaspésie, la Table des préfets de la Gaspésie, le Conseil du Patronat du Québec, la Fédération des Chambres de commerce du Québec ainsi que Manufacturiers et Exportateurs du Québec appuient le retour du train de marchandises en Gaspésie, et ce, jusqu’à Gaspé.

« Le chemin de fer fait partie d’un ensemble d’éléments stratégiques importants pour appuyer le potentiel de la Gaspésie comme carrefour logistique. À ce titre, le projet de ligne Matapédia-Gaspé mérite toute l’attention, car il s’agit d’un investissement structurant, durable et cohérent avec le tissu industriel de la région, qui profitera à sa prospérité actuelle et future », estime Yves-Thomas Dorval, PDG du CPQ.

« Au moment où le Québec se met à l'heure de l'innovation et du manufacturier, ‎il est essentiel que toutes les régions du Québec puissent avoir une infrastructure industrielle complète. MEQ appuie les demandes du milieu pour un train de marchandises jusqu'à Gaspé. », Éric Tétrault, Président MEQ.

Jamais les acteurs du développement économique n’auront envoyé un message aussi clair pour l’importance du chemin de fer en Gaspésie. Tous sont unanimes sur l’importance et l’urgence de régler ce dossier prioritaire pour le développement industriel et économique de la Gaspésie.

La MRC de La Côte-de-Gaspé, la Ville de Gaspé, Radio-Gaspésie ainsi que la Commission scolaire des Chic-Chocs ont le plaisir de dévoiler le nom des lauréats au Défi littéraire «Ton mot à dire!», marrainé par l’auteure jeunesse Émilie Devoe. Au total, 217 jeunes ont pris part au concours et 84 textes ont été évalués. Les amorces de textes proposées par madame Devoe sous le thème «Sur mon île» ont définitivement propulsé les jeunes auteurs dans des univers créatifs très différents, permettant du coup aux 19 membres du jury de voyager dans l’espace, dans le temps et dans l’imaginaire. Cette expérience sera sans aucun doute partagée avec tous les autres lecteurs! 

LES LAURÉATS
CATÉGORIE INDIVIDUELLE
MRC DE LA CÔTE-DE-GASPÉ MRC DE LA HAUTE-GASPÉSIE

5-8 ans

1er prix : Ève Brousseau (Petite-Vallée) – L’Île aux hamsters

2e prix :  Madeleine Robitaille (Gaspé) – Le Sapin aux épines d’or

3e prix :  Noémie Boucher (Gaspé) – Sur l’Île Nova Banana

 

9-12 ans

1er prix : Rose-Marie Simard (Corte-Real) – Mon île Chocolat-banane

2e prix :  Ellie Rémillard (Rivière-au-Renard) – Les poupées russes

3e prix :  Cassie Rémillard (Rivière-au-Renard) – La v’île secrète

9-12 ans

1er prix :  Léa Michel (Ste-Anne-des-Monts) – L’Île mystérieuse

2e prix :   Philip Poitras (Ste-Anne-des-Monts) – L’Île perdue

3e prix :  Mylène Lévesque (Ste-Anne-des-Monts) – Mon île du futur

13-17 ans

1er prix : Mélanie Viau (Gaspé) – Mon île de pain d’épice

2e prix :  Rébecca Landry (Murdochville) – La terre promise

3e prix :  Marianne Landry (Murdochville) – Espoir à l’horizon

13-17 ans

1er prix : Vincent Duquette (Ste-Anne-des-Monts) – Une bouteille à la mer

2e prix :  Charlène Roberge (Ste-Madeleine de la Rivière-Madeleine) – L’Île «usion»

3e prix :  Ariane Beaudoin (Ste-Madeleine de la Rivière-Madeleine)  - Souvenirs

CATÉGORIE GROUPE

5-8 ans

1er prix : Les petits Moussaillons - Classe préscolaire de Monique Allen, École Notre-Dame-du-Sacré-Cœur (St-Majorique) - L’Île secrète

2e prix : Classe de Josiane Pelletier - École St-Rosaire - L’Île des noix de coco

 

9-12 ans

1er prix : Groupe 5-6e année – École Notre-Dame-du-Sacré-Cœur (St-Majorique) - La Mystérieuse découverte

2e prix : Emma Sigouin et Ellie Couturier - Les étoiles écrivaines (Gaspé) -L’Île mystérieuse

 

13-17 ans

1er prix : Groupe FMS - C.-E.-Pouliot (Gaspé) - L’Île du silence

2e prix : Les trois mousquetaires - C.-E.-Pouliot (Gaspé) - L’Île mystérieuse

 

PRIX COUP DE CŒUR :  Mélanie Viau (Gaspé) – Mon île de pain d’épice

 

Prix et diffusion à la radio

Plus de mille cinq cents dollars (1 500 $) sont remis en prix sous forme de chèque-cadeaux auprès de l’une des librairies desservant le territoire ou réside(nt) le ou les gagnants, soit la Librairie Alpha dans la MRC de La Côte-de-Gaspé et la Librairie L’Expression dans la MRC de La Haute-Gaspésie. Également, parmi les textes primés, les œuvres ayant reçu la première position dans chacune des catégories seront animées sur les ondes de Radio-Gaspésie du 28 novembre au 2 décembre 2016. Les textes de tous les lauréats seront diffusés sur le site Web et les médias sociaux des partenaires associés au concours.

Des partenaires mobilisés pour la jeunesse

Rappelons que l’objectif visé par ce projet est non seulement de favoriser les activités d’initiation et de découvertes artistiques, telle l’écriture, mais aussi de permettre une forme de médiation culturelle avec des artistes locaux. Le concours est issu du plan d’action de l’Entente de développement culturel 2016 que partagent la Ville de Gaspé et la MRC de La Côte-de-Gaspé avec le ministère de la Culture et des Communications du Québec. Cette entente permet aux partenaires de planifier le développement culturel de leur communauté par le biais de différentes actions et de financer celles-ci. La Ville et la MRC peuvent également compter sur la collaboration de Radio-Gaspésie. La radio ayant à cœur le développement culturel de son milieu contribue à la réalisation du projet en l’intégrant à sa programmation. Le concours bénéficie ainsi d’une visibilité importante en plus de créer un incitatif majeur pour les enfants qui auront la chance d’entendre leur texte à la radio. Soulignons également l’essentielle collaboration de la Commission scolaire des Chic-Chocs dans la mise en œuvre de ce projet ainsi que pour sa contribution financière. Enfin, l’équipe de ce Défi littéraire tient à remercier chaleureusement les membres du jury ayant pris part à l’aventure ainsi que la Librairie Alpha de Gaspé qui offre une commandite de cent dollars (100 $) remise en prix aux gagnants.

Le maire de Gaspé, monsieur Daniel Côté, a rencontré aujourd’hui, à Montréal, le ministre fédéral des Transports, l’honorable Marc Garneau, et le ministre délégué aux Affaires maritimes, monsieur Jean D’Amour, dans le cadre d’une réunion de travail du Comité sur la Stratégie maritime de l’Union des municipalités du Québec (UMQ).

Monsieur Côté et la vingtaine d’élus de municipalités riveraines du Saint-Laurent présents ont échangé, à cette occasion, de différents dossiers prioritaires, tels que la navigation maritime, le transfert de la responsabilité des ports fédéraux aux municipalités, le financement des infrastructures portuaires et le déploiement de la Stratégie maritime du Québec.

Le maire de Gaspé a profité de cette rencontre pour sensibiliser les ministres fédéral et québécois, ainsi que les dirigeants de l’UMQ, aux préoccupations spécifiques de Gaspé, sur certains enjeux locaux, dont la cession du port de Sandy-Beach, la mise à niveau de notre voie ferrée et le déploiement de la zone industrialo-portuaire de Gaspé.

Le fleuve Saint-Laurent constitue un levier de développement économique et touristique essentiel pour les communautés du Grand Gaspé. C’est pourquoi il est essentiel, à mes yeux, de participer activement aux travaux du Comité sur la Stratégie maritime de l’UMQ afin d’interpeller les décideurs gouvernementaux sur notre réalité propre et d’échanger avec mes collègues d’ailleurs au Québec sur nos défis respectifs et les actions que nous pouvons mettre en place pour les relever ensemble », a déclaré Daniel Côté.

La Ville de Gaspé lance, pour une 2e année consécutive, une consultation prébudgétaire afin de recueillir les commentaires de ses citoyens et citoyennes. En 2015, la Ville de Gaspé avait effectué une première édition de ces consultations en offrant à la population de se prononcer sur internet au moyen d’un sondage en ligne et en personne, en tenant 2 rencontres publiques à Gaspé et Rivière-au-Renard. Compte tenu de l’achalandage respectif de ces deux moyens de consultation, la Ville de Gaspé a décidé d’aller de l’avant cette fois-ci avec une consultation en ligne seulement.

« Les gens ont répondu favorablement aux consultations menées en ligne l’année dernière alors que près de 200 personnes ont rempli le questionnaire en ligne. C’est pour cette raison que nous avons décidé de récidiver cette année avec un nouveau sondage en ligne qui permettra, encore une fois, à la population de s’exprimer sur différents sujets. D’ailleurs, les résultats du sondage mené l’année dernière sont disponibles sur le site internet de la Ville de Gaspé. J’invite la population à consulter ces résultats et à donner leur avis sur les questions que nous leur proposons cette année » indique le maire de Gaspé, Daniel Côté.

En 2015, la population avait été invitée à se positionner sur l’occupation du territoire, le nombre d’infrastructures de loisir et de culture sur le territoire, le budget d’asphaltage et pour l’entretien des chemins forestiers, le financement des organismes et la priorisation des projets d’infrastructures majeures de la Ville de Gaspé. Les résultats avaient indiqué que la population favorisait, en majorité, le statu quo quant aux investissements et au nombre d’infrastructures sur le territoire.

En 2016, cinq grands thèmes ont été retenus pour la consultation : le développement économique et touristique, le transport, les saines habitudes de vie et la qualité de vie, les villes intelligentes et les nouvelles technologies ainsi que les arénas.

« Les résultats obtenus avec ce sondage sont transmis à l’ensemble des membres du conseil municipal et à l’équipe de direction. Ils servent à donner le pouls des citoyens sur certaines questions et influencent les discussions tenues dans le cadre de l’élaboration du budget et des priorités municipales. Plus nombreux seront les gens à y participer et plus le sondage aura une grande influence sur nos actions » a déclaré le maire Côté.

Le sondage de la consultation prébudgétaire 2016 et les résultats du sondage de 2015 sont disponibles à l’adresse suivante : https://ville.gaspe.qc.ca/consultations-prebudgetaires et en format papier à l’hôtel de ville de Gaspé. La consultation en ligne sera disponible entre le jeudi 27 octobre 2016 et le 16 novembre 2016.

La Ville de Gaspé s’allie à l’organisme Culture pour tous afin de présenter une programmation d’activités dans le cadre de la 20e édition des Journées de la culture, qui aura lieu les 30 septembre, 1er et 2 octobre 2016.

Une fois de plus, des organismes font preuve d’audace et d’originalité afin d’offrir des activités variées s’adressant à différents groupes d’âge. Au nombre de celles-ci : visites guidées, portes ouvertes, cinéma, accès privilégié aux coulisses de la scène, vente de livres usagés, sculpture de livres, spectacles, chant, valorisation du patrimoine maritime, etc.

« J’aimerais souligner le travail important de nos nombreux organismes présents sur le territoire qui font vivre notre culture, non seulement durant les journées de la culture, mais tout au long de l’année. La culture est au cœur de notre identité gaspésienne et il est important de la célébrer d’une façon particulière avec les artisans qui font en sorte de garder notre culture vivante et dynamique. J’invite la population à participer en grand nombre aux activités gratuites offertes durant ces 3 jours » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

En lien avec la thématique 2016, la musique, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) propose une activité portes ouvertes consacrée au patrimoine musical de la région, le Cégep de la Gaspésie et des Îles offre un midi chantant et la Corporation Gaspé, Berceau du Canada présente un spectacle de musique traditionnelle.

Les citoyens peuvent consulter la programmation complète des activités sur le site Web de la Ville de Gaspé au ville.gaspe.qc.ca.

À propos des Journées de la culture

L’objectif des Journées de la culture est de sensibiliser la population quant à l'importance et à la nécessité d'un plus grand accès aux arts et à la culture pour tous les citoyens dans plus de 350 communautés du Québec. Sous le signe de la convivialité et de la générosité, les activités permettent une rencontre chaleureuse entre les artistes, travailleurs culturels et citoyens de tous les âges et de tous les milieux!

Ce projet est rendu possible grâce à une contribution du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

La Ville de Gaspé souhaite informer la population que la rue Patrice-Quenneville, située dans le quartier Wakeham, est maintenant officiellement identifiée. Le conseil municipal avait décidé au printemps dernier que la rue du nouveau développement résidentiel « Valka » serait identifiée au nom du conseiller municipal Patrice Quenneville, décédé le 4 novembre 2015.

« À l’approche du premier anniversaire du décès de monsieur Patrice Quenneville, la Ville de Gaspé et le conseil municipal souhaitent commémorer ce citoyen émérite en nommant la nouvelle rue du développement Valka : rue Patrice-Quenneville. En plus d’avoir été conseiller municipal, notre ami Pat a toujours été très impliqué dans la communauté de Gaspé. Les Jeux du Québec, les Fêtes de Cartier, la Fabrique, le Centre de ski, des comités de loisirs, et j’en passe, Pat en a tellement fait pour Gaspé que nous lui devions minimalement de souligner sa mémoire afin que les générations à venir sachent qu’il était un grand et un fier Gaspésien, de qui nous conservons tous un souvenir impérissable » a mentionné le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Le conseiller Patrice Quenneville a été élu pour la première fois en 2009, poste qu’il a conservé lors des élections de 2013. Parmi ses réalisations, rappelons qu’il a piloté, entre autres, la construction d’un parc commémoratif pour William Wakeham dans son quartier, des investissements majeurs au centre de ski du mont Béchervaise et aux installations sportives de St-Majorique, en plus de plusieurs autres dossiers majeurs qui ont eu et auront un impact considérable pour la qualité de vie des citoyens de Gaspé. Il a également présidé la Régie intermunicipale de traitement des matières résiduelles de la Gaspésie et siégé au conseil d’administration du centre de ski pendant de nombreuses années. Mentionnons également sa forte implication communautaire, à titre bénévole, durant ces 40 dernières années, dans différents organismes et activités sur le territoire.

La Ville de Gaspé est fière d’annoncer que la candidature déposée par monsieur Yves Carignan, président du Club Halt-Héros de Gaspé, a été retenue pour la présentation des Jeux panaméricains d’haltérophilie en 2018! Le projet d’accueillir ces jeux d’envergure internationale à Gaspé a été initié par le président du Club Halt-Héros de Gaspé, monsieur Yves Carignan qui avait sollicité l’appui du maire de la Ville et de la municipalité avant d’aller présenter la candidature de Gaspé aux membres de la fédération d’haltérophilie. C’est grâce à la ténacité de monsieur Carignan que nous pouvons maintenant annoncer la tenue de ces jeux de calibre international à Gaspé en 2018.

« Je suis très fier de la nouvelle qu’Yves Carignan nous a annoncée dernièrement. Gaspé a toutes les infrastructures nécessaires pour accueillir un tel championnat qui regroupera des athlètes canadiens, américains et de plusieurs pays d’Amérique du Sud. La Ville de Gaspé a appuyé les démarches effectuées par monsieur Carignan pour la tenue de cette compétition et je suis persuadé que ceux-ci pourront être un grand succès pour notre ville.  Pour une nouvelle fois, notre ville pourra rayonner sur la scène internationale. Yves Carignan est un athlète avec une réputation qui n’est plus à faire, ayant remporté plusieurs compétitions au niveau canadien et au niveau international. Son exemple de persévérance est inspirant et je suis certain qu’il saura mener ces jeux à un succès sans équivoque! » se réjouit le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Les championnats canadiens et panaméricains de 2018 devraient se tenir au début de l’été 2018, avant la période de pointe touristique. Un comité organisateur, sous la supervision de monsieur Yves Carignan, sera formé pour l’organisation de cette compétition. La compétition pourrait accueillir plus de 300 athlètes de partout en Amérique.

« C’est un projet auquel j’ai travaillé plusieurs heures et mis beaucoup d’effort pour convaincre les gens de ma fédération d’accorder à Gaspé cette compétition en 2018. L’haltérophilie est un sport en pleine croissance partout dans le monde et j’espère pouvoir faire vivre une expérience inoubliable aux athlètes qui nous rendront visite, mais également à la population de Gaspé et de la région qui pourront avoir accès à une compétition de calibre mondial. Ce sera un projet rassembleur et j’invite toutes les personnes intéressées à se joindre à moi pour organiser ces jeux de me contacter dans les prochaines semaines » a déclaré le président du Club Halt-Héros de Gaspé, monsieur Yves Carignan.

La Ville de Gaspé informe la population que dans le cadre du Programme d'enfouissement multipartenaires - Enfouissement des réseaux câblés sur des sites d'intérêt patrimonial et culturel, Hydro-Québec procédera à des travaux le long de la rue Harbour, à proximité du stationnement municipal au centre-ville de Gaspé. Les travaux effectués à la demande de la municipalité visent à poursuivre le réaménagement du centre-ville de Gaspé, dans le cadre du projet Gaspé, Berceau du Canada.

Les travaux sont prévus du 26 septembre au début novembre 2016, l’horaire de travail sera de 7 jours / semaine, entre 7h et 19h. Ces activités seront effectuées afin de diminuer l’impact sur les usagers de la route, les commerçants et les résidents.  Durant les travaux une signalisation adéquate, approuvée par la Ville, sera mise en place pour assurer la sécurité de tous.

Veuillez noter que ces travaux ne devraient occasionner aucune interruption de service d’électricité. L’accès aux résidences et aux commerces sera maintenu en tout temps.

La Ville de Gaspé et Hydro-Québec invitent la population à la plus grande prudence et remercient les citoyens concernés pour leur compréhension.

Pour toutes questions ou informations supplémentaires, communiquez avec la ligne Info-Projets d’Hydro-Québec au 1 866 724-1369.

La Ville de Gaspé, la MRC de La Côte-de-Gaspé, Radio-Gaspésie ainsi que la Commission scolaire des Chic-Chocs ont le plaisir de vous inviter à participer au Défi littéraire « Ton mot à dire! ». Ce concours visant à mettre en valeur la créativité et l’imaginaire des jeunes de cinq (5) à dix-sept (17) ans est marrainé par Émilie Devoe, nouvelle auteure jeunesse locale. Cette dernière a non seulement accepté avec enthousiasme de rédiger les amorces de texte qui serviront de point de départ pour chacune des catégories déterminées, mais elle a également participé dès le début à l’élaboration du concept et de la thématique de l’activité littéraire proposée : « Le titre "Ton mot à dire" interpelle directement et personnellement l'enfant, et l'invite à s'exprimer. Inspiré de l'expression "avoir son mot à dire", le sens est évidemment double : on veut découvrir "ses mots", son texte, bien sûr, mais aussi plus largement son point de vue, son imaginaire, sa personnalité propre » mentionne Émilie Devoe.

Thème proposé : « Sur mon île »

L’auteure présente la thématique exploitée : « Pour le thème, je propose « Sur mon île ». C'est un thème inspirant qui invite au voyage (dans l'espace, dans le temps, dans l'imaginaire) et qui offre à la fois beaucoup de souplesse et de possibilités. Et formulé avec "mon", c'est une invitation, un appel direct et personnalisé à la créativité ».

Catégories

Le rôle de l’auteure jeunesse vedette dans ce défi littéraire est de permettre le partage de cette passion qu’elle a pour les mots, pour les histoires, avec le participant. Elle l’accompagne pour quelques lignes et l’invite à se laisser porter par son imaginaire et à réinventer les choses à sa façon, car il a « son mot à dire! ».

Chaque enfant-participant doit soumettre un texte spécialement composé pour le concours et ce dernier doit débuter par l’amorce proposée par l’auteure Émilie Devoe. Tous les genres littéraires sont acceptés (narration, poésie, théâtre, etc.) en autant qu’ils respectent la thématique proposée selon la catégorie d’âge.

Deux (2) choix s’offrent aux participants pour chacune des trois (3) catégories d’âge déterminées, soit de produire une œuvre individuelle ou une œuvre en groupe.

Les trois (3) catégories d’âge sont :

  • 5 à 8 ans
  • 9 à 12 ans
  • 13 à 17 ans

PRIX

Plus de mille cinq cents dollars (1 500 $) seront remis en prix sous forme de chèque-cadeaux auprès de l’une des librairies desservant le territoire où résident les gagnants, soit la Librairie Alpha dans la MRC La Côte-de-Gaspé et la Librairie L’Expression dans la MRC Haute-Gaspésie. Également, parmi les textes primés, certains seront présentés sur les ondes de Radio-Gaspésie du 28 novembre au 2 décembre 2016. Les textes de tous les lauréats seront diffusés sur le site Web et les médias sociaux des partenaires associés au concours.

Inscription et information

Visitez le www.cotedegaspe.ca afin d'accéder au formulaire d'inscription et au document de présentation du concours.

Des partenaires mobilisés pour la jeunesse

L’objectif visé par ce projet est non seulement de favoriser les activités d’initiation et de découvertes artistiques, telle l’écriture, mais aussi de permettre une forme de médiation culturelle avec des artistes locaux. Le concours est issu du plan d’actions de l’Entente de développement culturel 2016 que partagent la Ville de Gaspé et la MRC de La Côte-de-Gaspé avec le ministère de la Culture et des Communications du Québec. Cette entente permet aux partenaires de planifier le développement culturel de leur communauté par le biais de différentes actions et de financer celles-ci. La Ville et la MRC peuvent également compter sur la collaboration de Radio-Gaspésie. La radio ayant à cœur le développement culturel de son milieu contribue à la réalisation du projet en l’intégrant à sa programmation. Le concours bénéficie ainsi d’une visibilité importante en plus de créer un incitatif majeur pour les enfants qui auront la chance d’entendre leur texte à la radio. Soulignons également l’essentielle collaboration de la Commission scolaire des Chic-Chocs dans la mise en œuvre et le financement d’une partie de ce projet ainsi que la contribution financière de la Librairie Alpha de Gaspé et de la Librairie L’Expression de Sainte-Anne-des-Monts, qui offrent chacune une commandite de cent dollars (100 $) remis en prix aux gagnants.

Émilie Devoe

emiliedevoe

Crédit photo : Ariane Aubert-Bonn

Biographie

Émilie Devoe adore lire des histoires. Et, surtout, en inventer. Établie à Gaspé, elle vogue avec bonheur entre son rôle de maman, ses projets de communicatrice, sa passion pour l’écriture et ses flâneries de bord de mer. Son tout premier album jeunesse, «Charlot Tempo, une (vraie!) histoire de fou» est paru aux Éditions Bayard Canada en 2016. Émilie fera une tournée d’animation de son livre dans les bibliothèques de la Ville de Gaspé dès l’automne 2016. Suivez l’évolution de cette jeune auteure de talent!