Des informations provenant de nos partenaires

La période de mise en candidature au Prix du bénévolat loisir et sport Dollard-Morin 2019 est lancée! Il y a un changement dans la procédure : les municipalités et associations régionales sont maintenant invitées à transmettre leur candidature directement au Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur qui est chargé de la pré-sélection.

La date limite pour proposer une candidature au Prix Dollard-Morin est le 24 janvier 2019.

Consultez le guide de mise en candidature ici : http://www.education.gouv.qc.ca/references/concours-prix-et-distinctions/prix-du-benevolat-en-loisir-et-en-sport-dollard-morin/
Vous y trouverez également le formulaire et la procédure pour déposer votre candidature.

Le Prix du bénévolat en loisir et en sport Dollard-Morin vise à mettre en valeur l’apport inestimable de ces personnes au développement de leur communauté et au bien-être de leurs concitoyennes et concitoyens. Il vise également à souligner l'engagement des municipalités et des organismes qui soutiennent les bénévoles dans leurs actions.

Information:
Marjolaine Mineau
Agente de communications
URLS GÎM
(418) 388-2121 poste 106
marjolaine.mineau@urlsgim.com
urlsgim.com
facebook.com/urlsgim/

Le Musée de la Gaspésie a le plaisir de présenter le tout dernier numéro du Magazine Gaspésie : Histoires enivrantes. Peu importe l’époque, l’alcool est présent dans nos sociétés. En Gaspésie, on en retrouve des traces il y a fort longtemps. À travers les pages de ce numéro, vous aurez accès à certaines informations rarement dévoilées ou publiées. Tavernes, débits de boissons, contrebande, mouvement promulguant la tempérance ou même l’abstinence, Commission et Police des liqueurs, remède médicinal, fabrication artisanale… ce numéro du Magazine Gaspésie vous raconte plusieurs histoires enivrantes purement gaspésiennes, et ce, jusqu’aux récentes microbrasseries!

Histoires enivrantes
« Nous avons véritablement mis les pieds dans « l’histoire cachée » avec ce numéro! Les lecteurs découvriront des histoires inédites et des anecdotes amusantes. » résume Marie-Josée Lemaire-Caplette, rédactrice en chef du Magazine Gaspésie.

Les fameux « bootleggers » sont à l’honneur dans ce numéro où les différentes facettes de la contrebande sont abordées. Découvrez entre autres en quoi Marsoui s’est révélé une véritable cache! Port de mer fréquenté, Gaspé est pour sa part le lieu tout indiqué pour exploiter des tavernes au 19e siècle. De plus, vous apprendrez comment l’histoire du rhum est liée au commerce de la morue et vous remonterez à l’époque où l’alcool doit être commandé par la poste. Voyez également comment le clergé réagit face à l’ivrognerie, plus particulièrement dans la Baie-des-Chaleurs, et comment Métis applique la tempérance… jusque dans les hôtels! En prime : une nouvelle littéraire originale et deux recettes de « bagosse »!

Le dévouement d’Alexandre Cyr, la bonté du père Watier, la jeunesse de Camille-Eugène Pouliot, le courage d’Angela Boulay et le parcours militaire de Russell Miller sont aussi à découvrir dans les chroniques.

Procurez-vous Histoires enivrantes du Magazine Gaspésie en kiosque dans divers points de vente. Vous pouvez aussi vous abonner par téléphone au 418 368-1534, poste 102 ou en ligne au magazinegaspesie.ca pour recevoir le Magazine chez vous en version imprimée ou numérique

Le réseau Les Arts et la Ville est heureux d’annoncer le lancement de ses concours 2019. En effet, le Réseau s'associe de nouveau à ses partenaires afin de remettre les prix Aménagement (en partenariat avec Télé-Québec), Citoyen de la culture Andrée-Daigle (en partenariat avec l’Union des municipalités du Québec), Culture et développement (en partenariat avec ArtPublix) et Artiste dans la communauté (en partenariat avec le Conseil des arts et des lettres du Québec). Ainsi, Les Arts et la Ville vous invite à faire valoir vos réalisations en déposant un dossier de candidature et ce, au plus tard le 25 janvier 2019, à 17h.

Prix Aménagement
Pour une vingtième année consécutive, le réseau Les Arts et la Ville et Télé-Québec s’associent pour remettre le prix Aménagement afin de souligner l’effort déployé par les municipalités, les MRC et les conseils de bande qui améliorent leur cadre de vie et renforcent le sentiment d’appartenance de leur population par l’aménagement culturel du territoire. Un lauréat sera primé dans chacune des trois catégories du concours : municipalités de 100 000 habitants et plus; municipalités de 20 000 à moins de 100 000 habitants; municipalités de moins de 20 000 habitants. Ce concours s’adresse aux municipalités, aux MRC et aux conseils de bande membres du réseau Les Arts et la Ville.

Prix Culture et développement
Le réseau Les Arts et la Ville et ArtPublix s’associent afin de remettre le prix Culture et développement, qui récompensera, pour une treizième année consécutive, une municipalité, une MRC ou un conseil de bande pour une réalisation culturelle qui se distingue par son apport au développement durable de la collectivité. Un lauréat sera primé dans chacune des trois catégories du concours : municipalités de 100 000 habitants et plus; municipalités de 20 000 à moins de 100 000 habitants; municipalités de moins de 20 000 habitants. À la suite du dévoilement officiel, les trois municipalités lauréates de ce prix se verront remettre un mobilier extérieur d’affichage culturel gracieusement offert par le partenaire ArtPublix. Ce concours s’adresse aux municipalités, aux MRC et aux conseils de bande membres du réseau Les Arts et la Ville.

Prix Citoyen de la culture Andrée-Daigle
Le réseau Les Arts et la Ville s’associe, pour une treizième année consécutive, à l’Union des municipalités du Québec (UMQ) afin de remettre le prix Citoyen de la culture Andrée-Daigle. Celui-ci vise à faire rayonner, dans l’espace public, l’engagement des organismes culturels et communautaires pour une réalisation mobilisant un ou des artistes professionnels et qui suscite la participation des citoyens ou qui a un effet sur la vie communautaire ou sociale. Une bourse de 2 500 $ sera remise à l’organisme lauréat. Ce concours s’adresse aux organisations artistiques, culturelles ou communautaires à but lucratif ou non, membres du réseau Les Arts et la Ville.

Prix Artiste dans la communauté
Pour une troisième année, le réseau Les Arts et la Ville et le Conseil des arts et des lettres du Québec s’associent afin de remettre le prix Artiste dans la communauté, qui vise à faire rayonner, dans l’espace public, l’engagement des artistes, partenaires du développement des milieux de vie. Une bourse de 5 000 $ sera remise au lauréat. Ce concours s’adresse aux artistes et aux collectifs d’artistes professionnels. Tous les candidats pourront jouir d'une adhésion gratuite (s'ils le désirent) au réseau Les Arts et la Ville.

Comment participer?
Le processus pour poser sa candidature est fort simple : il s’agit de consulter attentivement l’information sur les concours, puis de compléter le dossier de candidature tel que demandé. L’information et les formulaires sont disponibles sur le site www.arts-ville.org/notre-travail/prix. La date limite pour acheminer les dossiers de candidature est le vendredi 25 janvier 2019, à 17h.

Rayonnement
Les projets seront diffusés pendant le colloque et de façon permanente sur le site Web du réseau Les Arts et la Ville. Les lauréats seront également au centre d’une campagne de communication auprès des médias, de nos membres, de nos partenaires et de nos collaborateurs.

À propos du réseau Les Arts et la Ville
Le réseau Les Arts et la Ville outille les communautés du Québec et des francophonies acadienne et canadienne afin qu’elles utilisent pleinement le potentiel de la culture pour développer durablement leurs milieux de vie et renforcer le tissu social. Son action est fondée sur l’information et la sensibilisation, la mobilisation et l’inspiration – par la mise en valeur de pratiques exemplaires – ainsi que la formation et l’accompagnement de ses membres.
Créé en 1987, le réseau Les Arts et la Ville compte près de 500 membres du monde municipal et 150 membres du monde de la culture et ses alliés. Il rassemble ainsi des milliers d’élus et de fonctionnaires municipaux, d’artistes et de travailleurs culturels œuvrant à la création de communautés vibrantes. Solidement implanté au Québec, il représente plus de 75 % de sa population.

Source : Les Arts et la Ville
Information
Marie-Pier Lachance
Responsable des concours
Tél. : 514 771-4280
prix@arts-ville.org
www.arts-ville.org

Vous aimeriez participer à une formation gratuite sur la gestion des bénévoles dans le cadre d'un événement?

QUAND? Mardi 29 janvier 2019 de 18h à 21h à Gaspé (lieu à déterminer)

OBJECTIFS: Outiller les participants pour l’élaboration d’un programme de gestion des bénévoles dans un contexte d’événement ponctuel ou récurrent et favoriser la participation de jeunes bénévoles tout en apportant le soutien requis.

THÉMATIQUES:
- La charte du bénévolat
- Les clés de succès du bénévolat événementiel (la planification, la délégation et la supervision)
- Les particularités des étapes de gestion des bénévoles dans le cadre d’un événement (les communications, la formation et la reconnaissance)
- Les outils pour recruter et mobiliser les jeunes bénévoles (les technologies, le guide du bénévole et autres)

Donnée par Patricia Bonnot, cette formation est offerte gratuitement grâce au Regroupement des unités régionales loisir et sport du Québec et au soutien financier du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur.

S'INSCRIRE

INFORMATION
Marjolaine Mineau | Agente de communications
URLS GÎM
418-388-2121
marjolaine.mineau@urlsgim.com

 

La Commission jeunesse Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (CJGÎM), qui poursuit ses actions régionales pour la mobilisation et le développement de la jeunesse,
désire combler trois postes de membres-administrateurs jeunes de 18 à 35 ans (dans les MRC d'Avignon, de La Haute-Gaspésie et du Rocher-Percé).

 Une jeunesse engagée et active dans la région

La CJGÎM veille à représenter les jeunes Gaspésiens et Madelinots âgés de 12 à 35 ans auprès de différents partenaires.
Elle souhaite que les jeunes participent activement à leur milieu et elle soutient des projets régionaux qui assurent une place à la relève.
De façon concrète, être membre administrateur de la Commission jeunesse, c’est :
• être à l'écoute des besoins des jeunes âgés de 12 à 35 ans de la région;
• favoriser la participation citoyenne des jeunes;
• représenter les jeunes de la région et exercer un rôle-conseil en matière jeunesse;
• assurer et promouvoir la place de la relève dans le développement du territoire;
• contribuer au développement régional en participant à divers comités qui portent sur des enjeux jeunesse;
• appuyer des initiatives du milieu ou initier des projets qui s'adressent aux jeunes.

 Les personnes intéressées à poser leur candidature sont invitées à visiter le PORTAILJEUNESSE.CA et à remplir un court formulaire en ligne avant le lundi 29 octobre 2018.

N'hésitez pas à partager l'information dans votre réseau!

  DÉPÔT DE CANDIDATURE ICI

 

Semaine EXTRA du 20 au 24 aout !
L'École de Voile ouvre une semaine en extra cet été!
Les inscriptions sont ouvertes pour une semaine d'activités nautiques avant la rentrée scolaire.
Petits groupes et cours non axés sur les niveaux de voile mais plutôt sur le plaisir et l'aventure!
Réservez vos places elles sont limités.
voilecormoran@gmail.com
418-368-8141
ou passez nous voir à l'École de Voile!

Le Musée de la Gaspésie a le plaisir de présenter le tout dernier numéro du Magazine Gaspésie : La muse des artistes. Terreau fertile de création, la péninsule regorge d’artistes depuis fort longtemps. Nous vous offrons ici une brève incursion dans le milieu artistique. Arts visuels, chanson, poésie, cinéma, photographie… laissez-vous inspirer par ce tour d’horizon créatif! À travers ses pages, découvrez des œuvres méconnues et des histoires inédites. Vous découvrirez des femmes inspirantes, des précurseurs ainsi que des artistes plus actuels. Elmina Lefebvre, Thomas Fenwick, Françoise Bujold, Jean-Robert Drouillard, Quimorucru… le numéro estival du Magazine Gaspésie vous invite à rencontrer ces créateurs de beauté, tous inspirés par la Gaspésie, muse des artistes.

Gaspésie, muse des artistes
« Que de bonheur et de plaisir à traiter de la thématique des arts en lien avec cette si inspirante Gaspésie pour mon premier numéro! Ce dernier vous propose un panorama de pionnières et pionniers dans leur domaine respectif. Ce portrait est complété avec des artistes plus contemporains qui puisent leur inspiration dans la mémoire gaspésienne.

Nous avons tenté d’explorer l’inédit et de faire découvrir aux lecteurs des aspects méconnus d’une œuvre ou de son artiste. » résume Marie-Josée Lemaire-Caplette, rédactrice en chef du Magazine Gaspésie.

Tout en conservant ses repères, le Magazine Gaspésie a subi un vent de fraîcheur. Entre autres, la facture visuelle a été actualisée alors que les textes ont été dynamisés. Nouveauté, la double page centrale du Magazine est maintenant consacrée à un photoreportage. « Réaliser un magazine actuel, reflet de la petite et grande histoire, lointaine ou plus récente, de la Gaspésie ; voilà nos aspirations pour le Magazine Gaspésie. » déclare la nouvelle rédactrice en chef.

Détentrice d’un baccalauréat en sciences de la communication et d’une maîtrise en muséologie de l’Université de Montréal, Marie-Josée Lemaire-Caplette cumule une douzaine d’années d’expérience dans le milieu culturel, patrimonial et muséal. Elle a, entre autres, occupé les fonctions de responsable des communications et de chargée de projet aux expositions.

Procurez-vous le numéro La muse des artistes du Magazine Gaspésie en kiosque dans divers points de vente en Gaspésie. Vous pouvez aussi vous abonner pour recevoir le Magazine en primeur directement chez vous en version imprimée ou numérique. Abonnez-vous par téléphone au 418 368-1534, poste 102 ou en ligne au magazinegaspesie.ca.

Découvrez le sommaire

Renseignements :
Marie-Josée Lemaire-Caplette
Responsable des communications et rédactrice en chef du Magazine Gaspésie
C : communication@museedelagaspesie.ca
T : 418 368-1534, poste 106

Les Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie présentent l'exposition INDIAN TIME au centre-ville de Gaspé (Sur la promenade Jacques-Cartier, entre la pointe Jacques-Cartier (dite O’Hara) et le Musée de la Gaspésie).

Elena Perlino a réalisé Indian Time lors de trois séjours à la frontière du Québec et du Labrador. Sa série de photographies se déploie dans les communautés innues et naskapies, entre Natashquan, Mani-Utenam, Matimékush-Lac-John, Kawawachikamach et Sheshatshiu. Elle a parcouru ces espaces et ces temps singuliers, qui sont marqués par le rituel, le passage des traditions et la vie quotidienne, pour nous faire entrer dans la nordicité, au plus près de ceux qui l’habitent. Indian Time va à la rencontre de paysages et de récits humains qui révèlent les traces chaotiques laissées par une histoire récente du Québec, à l’image des minières implantées à Matimékush/Schefferville. Chaque image invite alors à revisiter l’ordre établi et à suivre le regard sensible de l’artiste, au-delà d’une vision documentaire.

Le projet a été réalisé dans le cadre des résidences d’artistes des Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie en 2017, avec le soutien de l’Istituto Italiano di Cultura di Montreal et prendra la forme d’un livre et d’une exposition itinérante en Amérique du Nord (Montréal, Matimékush/Schefferville) et en Europe. Il est présenté à Gespeg afin de permettre aux liens historiques et essentiels entre les communautés innues et naskapies de la Côte-Nord et les Mi’gmaq de Gespeg de perdurer et de se renforcer.

Artiste italienne établie à Paris, Elena Perlino est une photographe documentaire spécialisée dans les questions des droits des êtres humains.

Ses travaux récents ont porté sur la migration, la traite des personnes et les questions de genre, plaçant la photographie au cœur d’enjeux sociaux et politiques cruciaux. Elle a présenté plusieurs expositions en France et en Italie, et a été soutenue en 2015 par la Fondation Magnum ainsi que par l’Open Society Foundations. Plusieurs livres ont vu le jour : Pipeline, portant sur la traite nigériane en Italie, publié en 2014, Maktoub, sur l’Islam en Italie, publié en 2017, et Paris Goutte d’Or, à paraître en 2018.

elenaperlino.com

Source: Les Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie