fbpx
Des informations provenant de nos partenaires
Babillard des organismes

Babillard des organismes (138)

Prenant place du 15 juillet au 30 septembre 2019, les 10es Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie présenteront des expositions dans 12 municipalités, villes et parcs nationaux de la péninsule, sur un parcours de plus de 800 km. Les Rencontres partiront également en tournée sur le territoire du 15 au 18 août 2019 pour une série d’activités en présence de plusieurs artistes participants.

Pour célébrer cette 10e édition, les Rencontres en reviennent à leur fondement : la rencontre. Au cœur de l’événement, les rencontres tissent des liens, réduisent les distances, rapprochent les œuvres et ceux qui les créent. Chaque édition est intimement liée aux aventures artistiques et aux territoires qui forment un grand parcours d’exposition autour de la Gaspésie. « Au cours des 10 dernières années, nous avons réuni plus de 250 artistes d’ici et d’ailleurs. Chaque édition est l’occasion d’agrandir la famille, rappelle le directeur général et artistique, Claude Goulet. Des centaines d’œuvres ont été présentées au cœur du paysage, dans des lieux parfois inusités. » En parcourant 8000 km sur 10 ans, les Rencontres ont permis aux artistes et à la population de se rapprocher, de dialoguer, de construire des pensées et du commun, en dépit des éloignements géographiques ou culturels.

Circuit Iran : poésies visuelles et artistes invités
En Haute-Gaspésie, Marsoui sera l’hôte d’une étape du circuit Iran : poésies visuelles, réalisé grâce à une collaboration avec la Silk Road Gallery de Téhéran. Sous le commissariat de Claudia Polledri, ce circuit en quatre étapes (Marsoui, Gaspé, Bonaventure et Carleton-sur-Mer) présentera le travail de 16 artistes iraniens : Mehran Mohajer, Mehrdad Naraghi, Hossein Davoodi, Ali Zanjani, Ghazaleh Hedayath, Rana Javadi, Mehdi Vosoughinia, Bahman Jalali, le duo Ali Nadjian et Ramyar Manouchehrzadeh, Shadi Ghadirian et cinq autres artistes à confirmer. Également, quatre films iraniens seront présentés en collaboration avec des diffuseurs indépendants de cinéma dans quelques villes et municipalités en août et septembre. Une projection est notamment prévue au site historique Berceau du Canada, à Gaspé, le 7 septembre.

Dans La Côte-de-Gaspé, Christophe Goussard et Charles-Frédérick Ouellet (France/Québec) exposeront leur travail à L’Anse-au-Griffon; Gaspé accueillera une étape du circuit Iran : poésies visuelles; et une exposition de Mélissa Pilon (Québec) sera présentée au parc national Forillon. Dans la MRC du Rocher-Percé, Rachel Echenberg présentera son travail au parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé et Hua Jin (Québec) à Chandler.

Du côté de la MRC de Bonaventure, Natacha Clitandre (Québec) exposera à Paspébiac et Anne-Marie Proulx (Québec) à New Richmond. Rappelons que les expositions de ces deux artistes sont issues de projets participatifs menés respectivement au printemps 2019 et 2018 en Gaspésie. Également, le travail de Carlo Rainone (Italie) sera exposé à Paspébiac en partenariat avec le festival Photolux, alors que Bonaventure accueillera une étape du circuit Iran : poésies visuelles.

Enfin, dans la MRC d’Avignon, l’exposition de Renata Poljak (Croatie) sera présentée à Maria grâce à une collaboration avec Occurrence, espace d’art et d’essai contemporains; celles de Michel Campeau, de Bertrand Carrière et de Serge Clément (Québec) à Carleton-sur-Mer; celle de Skawennati (Québec) au parc national de Miguasha; et celle de Sophie Zénon (France) à Matapédia, en partenariat avec Diaphane, pôle photographique en Picardie. Également, Carleton-sur-Mer accueillera une étape du circuit Iran : poésies visuelles, de même que l’exposition Le livre photographique sous le commissariat de Serge Allaire. Un atelier sur le livre photo sera offert par Gytis Skudzinskas (Lituanie) en août, grâce à un partenariat avec Festival Kaunas et L’imprimerie, centre d’artistes.

Artistes en résidence
Jacynthe Carrier (Québec) créera en août une œuvre participative dans le paysage de Bonaventure, évoquant le territoire gaspésien et ses habitants. Elle sera présentée lors de la 11e édition des Rencontres, en 2020.
Grâce à un partenariat avec Loto-Québec, les Rencontres, en collaboration avec le Centre d’exposition de Val-David, relancent le projet de Missions photographiques sur le territoire québécois initié en Gaspésie en 2016. À la suite de l’appel à projets lancé en avril dernier, l’artiste choisi pour la mission « Laurentides 2019-2020 » sera dévoilé à la mi-juin.

Les Rencontres en tournée
Le public sera invité à prendre part aux diverses activités des Rencontres en tournée, qui se tiendront du 15 au 18 août 2019 dans différents lieux allant de Matapédia à Marsoui en présence de plusieurs artistes participants. Au programme, entre autres : des visites d’exposition commentées, des projections en plein air, des vernissages, des discussions, un atelier et une table ronde.

Partenariats internationaux
Du côté de la France, le partenariat des Rencontres avec Diaphane, pôle photographique en Picardie a été renouvelé pour deux ans. De nouvelles ententes ont aussi été conclues avec la Ville de Nantes et l’organisme nantais Les PUI – Pratiques et Usages de l’Image pour la tenue d’événements publics à Montréal et à Nantes. Par ailleurs, les Rencontres continuent de collaborer avec l’Istituto Italiano di Cultura de Montreal, et une première collaboration est en cours avec le festival Photolux (Italie) dans l’objectif de créer un partenariat sur trois ans.

Les Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie célèbrent leur 10e édition en 2019. Événement estival annuel, il fait découvrir la création photographique contemporaine, son langage, ses codes et ses diverses esthétiques en occupant un territoire : la Gaspésie. Il y déploie une série d’expositions et d’installations, des événements publics conçus comme un espace de réflexion et d’initiation ainsi qu’un programme de résidences d’artistes et d’échanges avec des festivals d’autres pays. Le détail des expositions sera dévoilé à la fin juin à photogaspesie.ca.


Relations de presse – Gaspésie et Maritimes
Marie-Ève Forest, Communication Antilope, 581 886-1479, meforest@globetrotter.net
Relations de presse – National et hors Québec
Myriam Comtois, 514 462-1383, myriam.comtois@myriamcommunications.com

La période de mise en candidature au Prix du bénévolat loisir et sport Dollard-Morin 2019 est lancée! Il y a un changement dans la procédure : les municipalités et associations régionales sont maintenant invitées à transmettre leur candidature directement au Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur qui est chargé de la pré-sélection.

La date limite pour proposer une candidature au Prix Dollard-Morin est le 24 janvier 2019.

Consultez le guide de mise en candidature ici : http://www.education.gouv.qc.ca/references/concours-prix-et-distinctions/prix-du-benevolat-en-loisir-et-en-sport-dollard-morin/
Vous y trouverez également le formulaire et la procédure pour déposer votre candidature.

Le Prix du bénévolat en loisir et en sport Dollard-Morin vise à mettre en valeur l’apport inestimable de ces personnes au développement de leur communauté et au bien-être de leurs concitoyennes et concitoyens. Il vise également à souligner l'engagement des municipalités et des organismes qui soutiennent les bénévoles dans leurs actions.

Information:
Marjolaine Mineau
Agente de communications
URLS GÎM
(418) 388-2121 poste 106
marjolaine.mineau@urlsgim.com
urlsgim.com
facebook.com/urlsgim/

Le Musée de la Gaspésie a le plaisir de présenter le tout dernier numéro du Magazine Gaspésie : Histoires enivrantes. Peu importe l’époque, l’alcool est présent dans nos sociétés. En Gaspésie, on en retrouve des traces il y a fort longtemps. À travers les pages de ce numéro, vous aurez accès à certaines informations rarement dévoilées ou publiées. Tavernes, débits de boissons, contrebande, mouvement promulguant la tempérance ou même l’abstinence, Commission et Police des liqueurs, remède médicinal, fabrication artisanale… ce numéro du Magazine Gaspésie vous raconte plusieurs histoires enivrantes purement gaspésiennes, et ce, jusqu’aux récentes microbrasseries!

Histoires enivrantes
« Nous avons véritablement mis les pieds dans « l’histoire cachée » avec ce numéro! Les lecteurs découvriront des histoires inédites et des anecdotes amusantes. » résume Marie-Josée Lemaire-Caplette, rédactrice en chef du Magazine Gaspésie.

Les fameux « bootleggers » sont à l’honneur dans ce numéro où les différentes facettes de la contrebande sont abordées. Découvrez entre autres en quoi Marsoui s’est révélé une véritable cache! Port de mer fréquenté, Gaspé est pour sa part le lieu tout indiqué pour exploiter des tavernes au 19e siècle. De plus, vous apprendrez comment l’histoire du rhum est liée au commerce de la morue et vous remonterez à l’époque où l’alcool doit être commandé par la poste. Voyez également comment le clergé réagit face à l’ivrognerie, plus particulièrement dans la Baie-des-Chaleurs, et comment Métis applique la tempérance… jusque dans les hôtels! En prime : une nouvelle littéraire originale et deux recettes de « bagosse »!

Le dévouement d’Alexandre Cyr, la bonté du père Watier, la jeunesse de Camille-Eugène Pouliot, le courage d’Angela Boulay et le parcours militaire de Russell Miller sont aussi à découvrir dans les chroniques.

Procurez-vous Histoires enivrantes du Magazine Gaspésie en kiosque dans divers points de vente. Vous pouvez aussi vous abonner par téléphone au 418 368-1534, poste 102 ou en ligne au magazinegaspesie.ca pour recevoir le Magazine chez vous en version imprimée ou numérique