Des informations provenant de nos partenaires

À la suite de la sortie du nouveau Magazine Gaspésie intitulé « Souvenirs d’enfance », le Musée de la Gaspésie, éditeur du Magazine, ainsi que le rédacteur en chef et conférencier Jean-Marie Fallu, vous invitent aux causeries itinérantes qui vous feront découvrir ce dossier entièrement consacré au merveilleux monde de l’enfance. Les causeries se tiendront en formule 5 à 7, le 1er décembre à la bibliothèque municipale de Grande-Rivière, le 6 décembre dans les locaux de la Société d'histoire de la Haute-Gaspésie à Sainte-Anne-des-Monts ainsi que le 7 décembre au Musée de la Gaspésie à Gaspé.

Retombez en enfance grâce à ce numéro qui vous fera à découvrir des récits relatant des fragments de vie des enfants d’autrefois. De la venue au monde, jusqu’à l’école, en passant par les bonheurs et les chagrins de l’enfance, vous revivrez avec émotions l’une des périodes les plus marquantes d’une vie!

Prenez note que les causeries sont offertes gratuitement aux membres de la Bibliothèque de Grande-Rivière, de la Maison de la Culture de Sainte-Anne-des-Monts et du Musée de la Gaspésie et au coût de 5$ pour les non-membres.

Remise de certificats de reconnaissance

À l’occasion des causeries, le Musée de la Gaspésie procédera à la remise de certificats de reconnaissance soulignant l’implication de différents acteurs auprès des enfants et des jeunes. Seront honorés lors de la causerie au Musée de la Gaspésie : les Maisons des jeunes, la Fondation du Centre jeunesse Gaspésie-les-Îles, Dr. Marc-André Pouliot ainsi que la Petite École de la Chanson. Finalement, monsieur Patrick Rioux sera honoré lors de la causerie à Sainte-Anne-des-Monts.

Pour plus d’information ou pour vous abonner au Magazine Gaspésie, contactez le 418 368-1534, poste 102 ou au www.magazinegaspesie.ca.

Venez en grand nombre! On vous y attend!

Le 1er décembre à 17h
À la bibliothèque municipale de Grande-Rivière
210 rue du Carrefour
Grande-Rivière

Le 6 décembre à 17h
À la Société d’histoire de la Haute-Gaspésie
5B 1e Av O,
Sainte-Anne-Des-Monts

Le 7 décembre à 17h
Au Musée de la Gaspésie
80 boul. Gaspé
Gaspé


Source : Gabrielle Leduc
Coordonnatrice du Magazine Gaspésie
T : (418) 368-1534 p. 102
C : magazine@museedelagaspesie.ca

Le Centre d’action bénévole Le Hauban recherche des bénévoles pour faire du porte à porte lors de la Guignolée du dimanche 4 décembre, afin d’amasser des sous qui serviront à offrir des bons d’achat dans les épiceries, aux personnes et familles dans le besoin. Il est à noter que ces cartes cadeaux ne peuvent être utilisées pour l’achat de boissons alcoolisées, de produits de tabac et cigarettes ni pour la loterie.

Une douzaine de secteurs restent encore à combler. Un énorme merci de votre implication !

Pour information communiquez avec monsieur Raoul Deraspe au 418 360-6030 !

Une idée de projet en tête ? Vous souhaitez découvrir ou mieux connaître les programmes d'aide financière de la MRC de La Côte-de-Gaspé pour les OBNL et entreprises d'économie sociale du territoire ?

 

Le Musée de la Gaspésie, en partenariat avec la Fondation Bon départ de Canadian Tire, vous convie au vernissage de sa toute nouvelle exposition intitulée « À hauteur d’enfants! Pour les petits… et les grands! » qui aura lieu le vendredi 18 novembre 2016 dès 17 h. Par cette exposition, le Musée de la Gaspésie vous invite à plonger dans l’univers de l’enfance comme il était possible de la vivre au début du XXème siècle dans la péninsule gaspésienne.

L'enfance en Gaspésie, au tournant du XXème siècle, ne se compare en rien à la vie d’aujourd’hui. En fait, jusqu'au début des années 1900, on ne fait aucune distinction entre l'enfance et l'âge adulte. Les enfants sont donc rapidement mis à contribution à la maison et au travail : les filles aident leur mère avec les tâches domestiques et les garçons s’effectuent au champ ou sur la grève avec leur père. L’école, bien qu’obligatoire dès 1870, reste encore facultative ou n’est fréquentée que les mois d’hiver. Par contre, les paysages gaspésiens offrent aux enfants un véritable terrain de jeu grandeur nature. L’été, la baignade compte parmi les activités favorites alors que l’hiver, la glissade et le patin occupent principalement les enfants.

Dans cette exposition, vous retrouverez donc plusieurs artefacts et documents iconographiques témoins de la réalité des enfants gaspésiens du début du XXème siècle. Cette Gaspésie avec ses familles nombreuses, ses écoles de rang, où les heures de labeur étaient bien plus nombreuses que celles consacrées aux loisirs, mais où tous semblent avoir eu des enfances riches de tendresse, d'affection et d’amour.

Rappelons que le vernissage est gratuit pour les membres et 5$ pour les non-membres.

Source :

Vicky Boulay
Coordonnatrice à l’animation et à la gestion des collections
C : animation@museedelagaspesie.ca
T : 418 368-1534, poste 110

Depuis les huit dernières années, plus de 170 partenaires locaux et régionaux (petite enfance, scolaire, municipal, communautaire, santé) de la région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine se mobilisent autour des saines habitudes de vie. Près de 8 000 000$ ont été investis dans la région depuis 2008, par le Fonds Québec en Forme. Cet important levier financier a grandement contribué à mettre en place des environnements favorables à l’adoption de saines habitudes de vie chez les jeunes, particulièrement ceux issus de milieux défavorisés.

Voici quelques exemples de ce qui a été réalisé au cours des dernières années :

  • Des intervenants de différents milieux ont été formés sur le développement moteur;
  • Des municipalités ont modifié l’offre alimentaire dans les arénas;
  • Des activités parascolaires ont été mises en place (la Ligue amicale primaire interscolaire des Chic-Chocs – LAPICC – a vu le jour);
  • Environ 80 nouveaux jardins communautaires ont été créés;
  • Plusieurs municipalités ont travaillé l’accessibilité aux infrastructures et aux activités physique

Afin de mettre en évidence ces initiatives, des partenaires locaux et régionaux ont uni leurs efforts pour réaliser des capsules vidéo démontrant le travail accompli dans les dernières années. Madame Ingrid Fleurant, coordonnatrice de la Table Régionale Saines Habitudes de Vie Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (SHV-GÎM), souligne l’importance de ces réalisations : « Avec ces capsules vidéo, nous souhaitons mettre en valeur le travail des partenaires qui ont contribué à transformer, un geste à la fois, les différents milieux de vie des jeunes pour les rendre plus favorables aux saines habitudes de vie et nous espérons qu’elles puissent en inspirer d’autres. »

Pour visualiser la capsule vidéo sur les jardins communautaires : www.shvgim.ca

De passage dans la région, le directeur général de Québec en Forme, Éric Lamothe, en a profité pour assister au dévoilement de la 1re capsule vidéo sur la mise en place de jardins communautaires. Selon Monsieur Lamothe, « la mise en valeur de ces initiatives nous permet de constater que de nombreux changements se sont opérés dans la région au cours des dernières années, mais il nous rappelle aussi l’importance du travail qui a été réalisé grâce à l’engament des partenaires de la région. De telles initiatives se sont déployées à travers tout le Québec faisant en sorte que la norme sociale a évolué positivement en faveur des saines habitudes de vie. »


Un mouvement collectif pour soutenir la poursuite du travail amorcé dans la région et pour l’ensemble du Québec
Par ailleurs, plusieurs partenaires de la région manifestent présentement leur appui au Regroupement pour un Québec en santé. Selon Jonathan Lapierre, maire des Îles-de-la-Madeleine, « il est important de maintenir la mobilisation et de poursuivre nos efforts collectifs afin de mettre en place des environnements favorables aux saines habitudes de vie afin d’améliorer la santé et la qualité de vie de nos citoyens. »

En effet, ce vaste mouvement collectif en faveur des saines habitudes de vie a vu le jour dans les dernières semaines. Tous les partenaires de même que les citoyens sont invités à appuyer le Regroupement pour réclamer au Gouvernement du Québec de poursuivre et d’intensifier les investissements dans la création d’environnements favorables aux saines habitudes de vie tout en favorisant la diminution de la consommation de produits qui nuisent à la santé des Québécois et Québécoises.

Pour appuyer le Regroupement pour un Québec en santé : pourunquebecensante.org

À propos de la Table Régionale Saines Habitudes de Vie Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine
La Table Régionale Saines Habitudes de Vie Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine est un lieu de concertation et de réseautage régional pour favoriser l’adoption et le maintien des saines habitudes de vie par les jeunes et leurs familles.

Pour de plus amples renseignements :

Ingrid Fleurant
ingrid.fleurant.cisssgaspesie@ssss.gouv.qc.ca
418-368-2443 poste 5391
Mélissa Plourde
mplourde@quebecenforme.org
418-360-4696

Le conseil d’administration et les employés du Musée de la Gaspésie désirent féliciter Jules Bélanger qui se verra remettre, le 9 novembre prochain à l’Hôtel du Parlement à Québec, le prix Gérard-Morisset, une des plus hautes distinctions décernées annuellement par le gouvernement du Québec en patrimoine.

Ce prix lui est remis en raison de l’immense travail qu’il a accompli pour la reconnaissance du patrimoine culturel québécois – particulièrement celui de la Gaspésie –, un héritage sans lequel, dit-il, nous serions sans mémoire ni destination.

D’abord grand pédagogue, M. Bélanger a toujours été animé par le développement et le rayonnement de sa région natale, la Gaspésie, lui qui s’est investi dans de nombreuses causes culturelles, sociales et politiques. Le Musée de la Gaspésie aimerait surtout souligner son implication des premiers instants au sein de la Fondation de la Société historique de la Gaspésie et son leadership dans le projet de la création du Musée de la Gaspésie, ouvert en 1977. Ayant assuré la présidence du conseil d’administration de 1977 à 1995, M. Bélanger en est toujours un membre actif et constitue la mémoire vivante de l’organisme. Par ses actions, M. Bélanger a certainement contribué à positionner la Gaspésie sur la carte culturelle du Québec et en a assuré la notoriété.

Les prix du Québec

Les Prix du Québec sont un hommage aux personnes qui se sont distinguées par une carrière remarquable dans leur domaine d'activité culturel ou scientifique.

Le prix Gérard-Morisset est décerné depuis 1992 à une personne pour l'ensemble de sa carrière consacrée au patrimoine. Les activités reconnues pour l’attribution de ce prix sont la recherche, la création, la formation, la gestion, la conservation et la diffusion dans le domaine du patrimoine culturel.

Source :

Vicky Boulay
Coordonnatrice à l’animation et à la gestion des collections
C : animation@museedelagaspesie.ca
T : 418 368-1534, poste 110

En 2012, le ministère de la Famille donnait son feu vert au projet de construction d’une nouvelle installation en partenariat avec le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Gaspésie (CISSS), permettant ainsi l’accueil en centre de la petite enfance (CPE) pour 73 enfants supplémentaires dans la MRC de La Côte-de-Gaspé. L’enveloppe financière consentie par le ministère de la famille permet un nouvel investissement de 1,8 millions de dollars pour notre région.

Historiquement, suite à un appel de projets du ministère de la famille en 2011 et une forte demande des parents-employés du CISSS de la Gaspésie qui désirent favoriser une meilleure conciliation travail-famille, une entente est établie entre le CPE des Butineurs et les organismes en santé et services sociaux afin de céder au CPE un lot de terrain juxtaposé au site du pavillon Cantin à Gaspé.

Nous pouvons donc nous réjouir puisqu’enfin, ces nouvelles places contribueront à un équilibre offre/demande et permettront aux parents de Gaspé de trouver plus aisément un service éducatif et de garde qui répond à leurs besoins et valeurs et ce, sans attendre plusieurs années comme dans le passé. En somme, c’est donc une excellente nouvelle pour les familles de notre communauté et pour notre économie régionale, tout en permettant:

  • L’accessibilité priorisée, via le protocole d’entente CPE-CISSS, pour les enfants vivant en contexte de vulnérabilité, les enfants à besoins particuliers et les enfants de familles immigrantes;
  • L’accessibilité favorisée pour les enfants des employés du CISSS, facilitant ainsi la conciliation travail-famille, le recrutement et la rétention de la main-d’œuvre pour l’organisation;
  • Le déploiement de divers projets prometteurs pour le développement, l’éducation et la santé des enfants.
  • La création de 17 nouveaux emplois permanents à Gaspé.

Quelques statistiques
Avec un nombre de naissances constant se situant entre 130-150 bébés à Gaspé depuis 2009 et une capacité d’accueil de 50 poupons (0-18 mois) environ annuellement à Gaspé, incluant les nouvelles places , la liste d’attente du CPE des Butineurs est stable et ne descend pas sous le cap de la centaine d’inscriptions depuis son ouverture en janvier 2010.

Le nouveau bâtiment

Afin de promouvoir le sentiment d’appartenance et l’atmosphère conviviale de l’installation, le bâtiment regroupe trois « maisonnettes » et utilise un concept de formes et couleurs primaires. Ainsi, la première maison est celle des ronds rouges, la deuxième des triangles jaunes et la troisième, des carrés bleus. En plus d’une cour extérieure pour les poupons (0-18 mois) et une pour les plus grands (18mois-5ans), nous prévoyons aménager des sentiers pédestres et un jardin, afin de répondre à nos valeurs écologiques.

L’ouverture est prévue pour le début janvier 2017, en mode de jour, soit de 7 h 00 à 18 h 00. Les groupes seront constitués en formule multi-âge, pour permettre ainsi de répondre au plus grand nombre possible de demandes d’admission. Par la suite, une étude sera réalisée en collaboration avec le CISSS de la Gaspésie afin d’évaluer les besoins et la viabilité d’un mode de garde atypique, soit de soir et de fin de semaine.

Comment s’inscrire?

Les parents désireux d’obtenir une place doivent obligatoirement s’inscrire via la « Place 0-5 ans », l’unique guichet aux services de garde du Québec (laplace0-5.com; 1 844 270-5055). La page de la nouvelle installation sera effective le 17 octobre 2016. À ce moment, les parents devront effectuer une mise à jour de leur dossier en ligne ou par téléphone, en indiquant le choix de la nouvelle installation des Butineurs. Par la suite, le CPE entrera en communication avec les parents vers la mi-novembre 2016.

Comment postuler?

Enfin, le CPE fera un appel de candidatures vers la fin octobre prochain sur le site d’emploi Québec et avec le soutien du Carrefour Jeunesse Emploi de la Côte-de-Gaspé, afin de combler ces 16 nouveaux postes de professionnel(le)s en éducation petite enfance et un (1) poste de cuisinier(ère).

À propos 

Rappelons que le CPE des Butineurs est un organisme à but non lucratif qui compte actuellement 31 places. Il est situé à même le Cégep de la Gaspésie et des Iles-de-la-Madeleine, campus de Gaspé.

Nadia Langlais, directrice 
CPE des Butineurs CISSS de la Gaspésie
203, boul. York Ouest
Gaspé Québec Gaspé (Québec) G4X 0E8
Tél. : 418 368-3688, poste 11
Cell. : 418 360-5636
cpedesbutineurs@cegepgim.ca  

Geneviève Cloutier
genevieve.cloutier.cisssgaspesie@ssss.gouv.qc.ca

CPE des Butineurs Cégep de la Gaspésie et des Ïles
96, rue Jacques Cartier
Gaspé (Québec) G4X 2W2
(418) 368-4117 poste 1
cpedesbutineurs@cegepgim.ca