Informations générales

La Direction de protection contre les incendies de la Ville de Gaspé est composé d'un directeur, monsieur Luc Lebreux assurant l'intérim, qui doit obligatoirement être pompier et d'un chef de district sud, M. Carl Sinnett, de sept chefs de casernes et d'une centaine de pompiers à temps partiel. Il existe aussi une équipe de sauveteurs qui fait de la recherche en forêt et du sauvetage.

  • Caserne de Douglastown : Richard Matte
  • Caserne de Rosebridge : Richard Fortin
  • Caserne de Gaspé : Carl Sinnett
  • Caserne de Rivière-au-Renard : Valère Dufresne
  • Caserne de St-Maurice : Mario Tapp
  • Caserne de Cap-des-Rosiers : Anselme Whitty
  • Caserne de l'aéroport de Gaspé : Carl Sinnett

Les principales responsabilités de la Direction de protection contre les incendies sont : la lutte contre les incendies ainsi que des sauvetages lors de ces événements.

Le Service peut également être chargé, avec les autres services concernés, de la lutte contre les sinistres, du secours aux victimes d'accident, du secours des personnes sinistrées et de leur évacuation d'urgence.

Dans le cadre de leurs fonctions, les membres de la Direction participent, en outre, à l'évaluation des risques d'incendie, d'accidents ou de sinistres, à la prévention de ces événements, à l'organisation des secours ainsi qu'à la recherche du point d'origine, des causes probables et des circonstances d'un incendie.

Les critères pour devenir pompier ou pompière sont les suivants :

  • 1. être âgé de plus de dix-huit (18) ans et avoir complété son secondaire III;
  • 2. subir avec succès les examens d'aptitude que peut exiger la Ville;
  • 3. être médicalement apte à devenir membre de la Direction et avoir réussi les tests médicaux ou autres exigés par le Directeur conformément à une liste de tests déposés annuellement au Conseil;
  • 4. ne posséder aucun antécédent criminel;
  • 5. posséder un certificat de bonne conduite émis par la Sûreté du Québec;
  • 6. résider dans le secteur de la municipalité couvert par la caserne où il désire s'intégrer;
  • 7. détenir ou obtenir un permis de conduire dans les douze (12) mois suivant son engagement pour conduite de tout véhicule d'intervention de la Direction, pour les pompiers éligibles à conduire les véhicules d'intervention;
  • 8. passer avec succès les examens d'aptitudes théoriques, pratiques ainsi que les entrevues, s'il y a lieu.
  • 9. Le candidat ou la candidate doit s'engager à suivre le cours de pompier 1 dans les délais prévus par la loi pour pouvoir intervenir lors des situations de combat des incendies.

Pompier réserviste

Le candidat ou la candidate intéressé à débuter son enseignement et son entraînement pour devenir pompier peut commencer par être pompier réserviste. La personne doit être âgée d'au moins 16 ans.

Il peut alors commencer à suivre les entraînements avec l'équipe en place. Par contre, il ne pourra se rendre sur les lieux d'un accident ou d'un incendie.

Quels sauvetages sont effectués par les pompiers de la Ville de Gaspé?

Sauvetages sur l'ensemble du territoire de la Ville de Gaspé (exemple : plan d'eau, accident de la route nécessitant les mâchoires de vie, intervention avec des matières dangereuses, alerte à la bombre, suicides, violence, intervention en espaces clos, sinistres, situations d'urgence, recherche en forêt pour des personnes manquant à l'appel, etc.).

À noter que les activités de sauvetage sont effectués de façon bénévole par les pompiers de la Ville de Gaspé.

Un détecteur de fumée en bon état peut faire la différence entre la vie et la mort. Pour votre protection, les détecteurs de fumée sont obligatoires sur le territoire de la Ville de Gaspé et une réglementation municipale régit leur installation. Il est important de vérifier périodiquement les piles de vos détecteurs de fumée si ceux-ci ne sont pas raccordés de façon permanente à un circuit électrique.

Pour plus de renseignements à ce sujet, communiquez avec le poste de pompiers le plus près de chez vous.

Si vous songez à vous procurer un extincteur, assurez-vous qu'il porte l'étiquette ABC. Cela signifie qu'il contient une poudre polyvalente convenant à la plupart des incendies : ceux causés par le bois, le papier et le tissu (A), ceux provoqués par les liquides inflammables (B) et par les appareils électriques (C).

L'utilisation de certaines pièces pyrotechniques peut se faire sans qu'un permis ne soit nécessaire à condition qu'elles soient mises à feu sur un terrain privé. Sur un terrain public, comme une rue ou un parc, il vous faudra obtenir l'autorisation de la Direction de protection contre l'incendie. Ces produits, que l'on peut se procurer sur le marché sans détenir de compétences professionnelles particulières, portent une inscription les classant dans la catégorie 7.2.1. Le ministère fédéral des Ressources naturelles a toutefois édicté des règles de sécurité minimales pour leur emploi. Ainsi, le lieu de leur lancement doit mesurer au moins 30 m² et être complètement dégagé, c'est-à-dire libre de tout arbre, bâtiment, poteau électrique ou autre obstacle. On ne doit jamais procéder au lancement d'une pièce pyrotechnique par grand vent. Pour plus de renseignements à ce sujet, communiquez avec le poste de pompiers le plus près de chez vous.

Avant d'allumer un feu à ciel ouvert, même s'il ne s'agit que d'un feu de branchages, appelez la Direction de protection contre les incendies afin de vous procurer le permis requis. Un foyer extérieur ne doit jamais être installé à moins de 3 m d'un bâtiment ou d'un matériau combustible. De plus, sa cheminée et son âtre doivent être munis d'un pareétincelles.

Pour plus de renseignements à ce sujet, vous pouvez également composer le numéro du poste de pompiers le plus près de chez vous.

L'élaboration d'un plan d'évacuation constitue une étape importante pour prévenir la panique en cas d'incendie. Faites régulièrement des exercices d'évacuation d'urgence avec votre famille. Assurez-vous également que tous comprennent bien l'importance de sortir immédiatement de la maison lorsque se déclenche un détecteur de fumée ou lorsque quelqu'un crie «Au feu».

Si votre système de chauffage, qu'il s'agisse d'un système principal ou d'un système d'appoint, est muni d'une cheminée, vous êtes invité à la faire ramoner au moins une fois l'an et à nettoyer régulièrement les tuyaux, car l'accumulation de créosote est responsable de nombreux incendies. Pour plus de renseignements à ce sujet, appelez le poste de pompiers le plus près de chez vous. Pour trouver le nom de ramoneurs, consultez les pages jaunes de l'annuaire téléphonique.

  • Un incendie est loin d'être amusant, mais les exercices de sécurité-incendie peuvent l'être. Prévoyez deux moyens de sortir de chaque pièce de la maison et faites des exercices d'évacuation.
  • Chaque année, des milliers d'incendies sont causés par l'utilisation imprudente d'appareils électroménagers dans la cuisine. Ne laissez jamais des aliments cuire ou de l'huile à friture chauffer sans surveillance.
  • Chaque année, au Canada, presque 1 300 incendies sont causés par des enfants qui s'amusent avec des allumettes ou des briquets. Les allumettes et les briquets doivent être hors de portée et vue des enfants.
  • L'alarme d'un avertisseur de fumée vous avertit qu'il faut quitter les lieux. En dressant un plan d'évacutation que vous mettez régulièrement en pratique, vous serez en mesure de réagir correctement en cas d'incendie.

Dernière modification le mardi, 08 mars 2016