fbpx

BUDGET 2019 : DES COÛTS SUPPLÉMENTAIRES POUR LE DÉNEIGEMENT ET LA SÉCURITÉ PUBLIQUE AMÈNENT UNE PRESSION À LA HAUSSE SUR LE BUDGET MUNICIPAL

La Ville de Gaspé présente aujourd’hui son budget pour l’année 2019, un budget de 26,4 M$ prévoyant une hausse moyenne du compte de taxes de 3,4 %, un gel général des taxes de services, hormis une légère hausse de la taxe d’eau de 6$ pour les résidences desservies par le réseau d’aqueduc, nécessaire en raison de la mise aux normes du réseau d’aqueduc à Gaspé. Les deux éléments majeurs et incontrôlables expliquant la hausse du budget municipal sont les nouveaux contrats de déneigement qui augmentent de 363 346$ et nous évaluons que la quote-part pour financer la Sûreté du Québec grimpera de 157 252$ par rapport au budget 2018. De plus, la part de Gaspé dans les revenus éoliens communautaires est à la baisse (-60 991$), et Gaspé ne reçoit plus un sou de péréquation (-73 914$ par rapport à 2018).

Afin de limiter l’augmentation du compte de taxes, le conseil municipal a dû identifier des économies supplémentaires, notamment en abolissant certains postes vacants au sein de l’appareil municipal. Une appropriation du surplus et d’autres coupures ont permis de limiter la hausse pour le contribuable sans trop affecter les services publics, lesquels ont déjà fait l’objet de bonnes compressions lors des coupures gouvernementales de 2015.

« Si on avait appliqué mur-à-mur les hausses de factures et les pertes de revenus, le compte de taxes aurait subi une hausse fulgurante de plus de 15%. C’était absolument impensable! Plusieurs de ces surcoûts sont complètement hors de notre contrôle, comme la facture de la Sûreté du Québec. Quant aux contrats de déneigement, nous sommes allés deux fois en appel d’offres, mais les derniers hivers très rigoureux auront provoqué cette hausse. Ceci dit, l’équipe municipale a fait preuve d’ingéniosité et de résilience et, avec les efforts soutenus du conseil et des employés, nous sommes parvenus à limiter la hausse à un peu plus de 3% », précise le maire Daniel Côté.

« Nous avons effectué de nombreux investissements dans les dernières années, notamment en asphaltage pour nos routes, l’aréna de Rivière-au-Renard et la mise aux normes du réseau d’eau potable du centre-ville, en plus de diverses infrastructures de loisirs comme le télésiège ou le skatepark. Ces investissements demandés par la population font augmenter le remboursement sur nos investissements à long terme. Le conseil municipal est conscient que la qualité de vie est un enjeu important pour l’attractivité des travailleurs et des familles et pour la rétention des nouveaux arrivants. Malgré cette hausse du compte de taxes, nous avons encore à Gaspé, l’un des comptes de taxes les plus compétitifs de la région, notamment si l’on compare avec la valeur des propriétés, et l’un des plus compétitifs du Québec pour les villes comparables » précise le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Cela signifie que pour une maison évaluée à 165 450 $, représentant l’évaluation moyenne à Gaspé, le compte de taxes augmentera en moyenne de 65 $ pour l’année 2018, portant le taux de taxe foncière de 0,8836$ du 100$ d’évaluation qui demeure parmi les plus bas de la région gaspésienne.

Les priorités en matière d’infrastructures et de grands projets

La Ville de Gaspé a réalisé plusieurs chantiers ces dernières années : le télésiège au centre de ski, la mise aux normes de l’alimentation en eau potable du réseau de Gaspé centre-ville, plusieurs chalets des sports partout dans le Grand Gaspé, un skate park et la mise aux normes complète de l’aréna de Rivière-au-Renard. Nous irons de l’avant avec la réfection et l’allongement de la piste d’aéroport Michel-Pouliot de Gaspé, dans le but d’apporter une meilleure desserte et de stimuler la compétition afin de diminuer le prix du billet. En souhaitant que le financement gouvernemental soit au rendez-vous, nous pourrions aussi aller de l’avant avec le grand projet de revitalisation du cœur villageois de Rivière-au-Renard, capitale des pêches du Québec. Nous voulons également créer un lien routier entre le parc industriel des Augustines et le port de Sandy-Beach pour faciliter le développement industriel et l’accès aux transports maritime et ferroviaire pour les entreprises.

Nous croyons que le développement économique de notre ville passe par une priorisation des investissements en infrastructures qui seront de nature à susciter du développement, de la création d’emplois, de l’attractivité pour les familles et les travailleurs et, forcément, de la diversification de nos revenus municipaux pour assurer les services à la population. Nous voudrons également mettre l’emphase sur des projets de développement économique comme la construction de nouveaux logements et l’attraction d’une main-d’œuvre suffisante pour assurer la croissance de nos industries et commerces.

« La bonne santé de notre économie locale nous permet d’entrevoir l’avenir avec enthousiasme et de toujours prioriser la qualité de vie de notre population afin que notre milieu soit toujours plus attrayant. Nous voyons par contre des défis en termes de main-d’œuvre et de logement qui s’avèrent des freins à la croissance de notre économie. En gérant de façon à respecter la capacité de payer de nos citoyens tout en investissant dans des projets structurants pour notre qualité de vie, nous réussirons à poursuivre notre croissance et assumer notre rôle de cité régionale en Gaspésie » conclut le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Fichier joint : 

Présentation du budget 2019
Popular 603.1 KB 1010