fbpx

JE M'IMPLIQUE DANS MA COMMUNAUTÉ

Image
Dans le cadre de la stratégie « Je m'implique dans ma communauté » visant à reconnaître l’implication bénévole, la Ville de Gaspé et le Centre d'action bénévole Le Hauban souhaitent faire rayonner les différents organismes et bénévoles qui s’impliquent jour après jour sur notre territoire. Pour l’occasion une œuvre magnifique a été créée par l’artiste Flavie Barberousse afin de faire briller les organismes ayant soumis leur candidature. Avec fierté, nous vous invitons à découvrir les portraits.

LES PORTRAITS DES ORGANISMES

Image

CENTRE DES ARTS MARTIAUX - BUDOKAN GASPÉ

Budokan Gaspé est un organisme qui accompagne la pratique d’arts martiaux auprès d’élèves de six à soixante-dix ans. Les cours, principalement de karaté, sont offerts gratuitement sous trois formules : régulier pour tous, parent-enfant et aîné. Alain Giroux, le fondateur de l’organisme, trois senseïs (Anne Kulenkamp, Francis Gendron-Troestler et Suzanne Gérin-Lajoie), sont tous formés par des associations de styles reconnus. Ils offrent des enseignements permettant aux adeptes d’obtenir des niveaux émis par l’International Shotokan Karaté Federation. Il est à noter qu’en plus du Karaté, Budokan Gaspé pratique également le Kobudo, le LaÏdo, le Kyudo et le Yabusame.
 
Développer sa confiance en soi et en ses capacités, avoir le sentiment d’avoir le plein pouvoir sur sa vie, investir temps, efforts et énergie dans l’atteinte de ses objectifs personnels, voilà les fondements de l’enseignement que propose Budokan Gaspé. Il va au-delà de la technique, il inspire un mode de vie.  
 
Budokan Gaspé tente de recréer la façon dont le karaté était pratiqué à ses origines. Il privilégie l’enseignement de qualité dans des petits dojos, en petits groupes. L’objectif est de transmettre des savoirs et de s’assurer que tous retirent les bienfaits de cette pratique.
 
En 2022-2023 plus de 3500 présences ont été comptabilisées au dojo de Budokan Gaspé. Chaque semaine, 21 heures de cours sont offertes à une cinquantaine de personnes de tous âges. Plusieurs adeptes qui pratiquent le karaté témoignent des bienfaits que cet art martial leur apporte physiquement, mentalement mais aussi sur le plan de la confiance en soi. Budokan Gaspé a parcouru plus de 20 000km au cours de la dernière année afin de participer aux compétitions. De jeunes athlètes féminines se sont même rendues à la catégorie Élites, ont fait l’équipe canadienne et ont participé à des Pan-Am. On peut donc affirmer que Budokan Gaspé permet aux talents d’ici de développer leur plein potentiel et de se mesurer aux meilleurs.
 
Mis à part les frais d’inscriptions à une association de style ISKF et à Karaté Québec, aucun frais n’est demandé afin de participer aux pratiques.
 
Vous avez le goût de vous initier ou de continuer la pratique de cette discipline complète? Communiquez avec l’organisme.  
Alain Giroux
418 361-5173

CÉLÉBRATION DU CANADA À GASPÉ

La fête du Canada est dignement célébrée à Gaspé grâce à un comité fidèle et dévoué qui déploie tous ses efforts pour offrir à la population un événement rassembleur et festif depuis près de 30 ans! La première célébration de la fête du Canada à Gaspé a eu lieu le 1er juillet 1994. À l’époque seules six municipalités au Québec avaient bénéficié de la subvention Canada en fête de Patrimoine Canada.
 
Avec un budget avoisinant les 80 000$, Célébration du Canada à Gaspé avait réalisé un coup de circuit en accueillant le célèbre groupe April Wine, donnant le ton aux éditions suivantes. Des groupes d’envergure tels que Glass Tiger, Honeymoon Suite, ainsi que plusieurs spectacles hommage à de grands noms du rock ont foulé les planches de la scène de la Fête nationale du Canada à Gaspé. Toutes les communautés étaient au rendez-vous : jeunes et moins jeunes, francophones et anglophones. Un événement festif, apolitique, où tous y trouvaient son compte.
 
Les trois communautés de Gaspé, les francophones, les anglophones et les autochtones, sont représentées au sein de ce comité de six personnes. C’est ce qui donne une teinte particulière à cet événement et qui lui permet de rejoindre l’ensemble des citoyens habitant notre beau et grand territoire. Dans ses moments forts l’événement rassemblait en moyenne 5 000 personnes à l’une ou l’autre de ses activités. La plupart des éditions se sont traduites par une journée familiale animée, un spectacle musical et de spectaculaires feux d’artifices en clôture d’événement.
 
Comme plusieurs événements, le recrutement de bénévoles demeure un défi pour le comité. À trois reprises, l’événement a failli ne pas avoir lieu. Heureusement, grâce à la détermination de bénévoles en place depuis longtemps, comme M. André Ouellet, impliqué depuis les tout premiers débuts, et par ailleurs très impliqué dans plusieurs autres événements et projets locaux, il a été possible de rallier les troupes et d’assurer ce rendez-vous annuel festif 28 années sur 29. L’autre enjeu important en est un financier, car depuis les trente dernières années, d’autres joueurs se sont ajoutés, diminuant ainsi la pointe de tarte de la subvention fédérale allouée à cette fête pour chacune des organisations. D’une subvention de 80 000 $ en 1994, le comité est passé à une aide de 10 000 $ en 2024.  
 
Quoi qu’il en soit, le comité en place demeure fébrile et bien motivé à l’idée d’offrir un événement tout aussi rassembleur et hautement significatif cette année! On peut s’attendre à vivre une journée familiale festive à la halte routière de York qui culminera par de flamboyants feux d’artifices marquants cette 30e édition, le 1er juillet prochain! 
 
Vous voulez vous impliquer au sein de ce dynamique comité ou désirez en savoir plus sur la prochaine édition? Visitez la page Facebook de Célébration du Canada à Gaspé 
Image
Image

FRIPERIE COMMUNAUTAIRE DE GASPÉ

La Friperie Communautaire de Gaspé est née il y a environ 50 ans de l’initiative des Filles d’Isabelle de Gaspé, qui ont pour mission première d’aider les gens dans le besoin. Ces dernières années, avec l’arrivée de nouveaux bénévoles, s’est ajoutée une valeur écologique dans les intentions de l’organisme. Au-delà de répondre à un besoin d’entraide, de partage et d’accessibilité pour les citoyens vivant une situation de vulnérabilité, l’organisme prône auprès de tous les citoyens, peu importe leur statut ou leurs conditions, la notion de prendre soin de l’environnement, de donner une seconde chance aux biens matériels et de trouver preneurs.
 
La Friperie communautaire de Gaspé regroupe huit à dix bénévoles qui occupent divers rôles dans l’opération de ce service important pour la communauté. L’organisme reçoit une grande quantité de marchandise qu’il doit traiter de façon efficace sur une base régulière. Le ménage des lieux, le tri des dons, le lavage, la réparation, le classement, l’étalage, l’étiquetage, la caisse et la comptabilité en sont quelques exemples. Les différentes étapes de cette chaîne d’activités nécessitent des espaces de travail fonctionnels et stratégiques. Malheureusement, la petite équipe de bénévoles doit également investir du temps et de l’énergie sur ce grand défi : trouver un lieu bien situé, suffisamment spacieux permettant la coordination de l’ensemble des tâches, l’accessibilité universelle et le développement de l’organisme.  
 
La pandémie a fragilisé la stabilité financière de plusieurs foyers sur le territoire de la Ville de Gaspé. Elle a aussi contribué à sensibiliser l’ensemble de la population à la fragilité de nos écosystèmes, à la valeur inestimable de nos ressources et à l’impact de la surconsommation sur notre environnement. Il est donc essentiel que des organismes comme la Friperie Communautaire de Gaspé puisse opérer pleinement, accueillir chaleureusement tout.e citoyen.ne qu’il.elle soit dans le besoin, originaire ou nouvellement établi.e ici ou tout simplement soucieux.se de respecter l’environnement.
   
Vous avez le goût de bénéficier ou de vous impliquer au sein de cet organisme? Nous vous invitons à visiter la friperie :  
Heures d’ouverture : Mardi, mercredi et jeudi de 10h à 16h
201, rue de la Reine, entrée sur la Montée Wakeham (Gaspé)
Bac extérieur pour recevoir les dons

LA MAISON AUX LILAS DE L'ANSE

Contribuer à l’amélioration de l’autonomie alimentaire et au partage des connaissances en culture potagère écologique auprès des citoyens du territoire. C’est la mission que s’est donnée La Maison aux Lilas de L’Anse. Elle n’est pas qu’un jardin communautaire, elle est un acteur important du mouvement collectif Nourrir notre monde, intégré à la démarche en développement social de la MRC La Côte-de-Gaspé, qui prône et initie plusieurs activités porteuses en lien avec une saine alimentation.
  
On le sait, et plusieurs études en témoignent aujourd’hui, l’alimentation a un effet considérable sur notre état de santé. Il importe plus que jamais d’investir dans la sensibilisation, le partage des connaissances ainsi que dans l’instauration de pratiques durables. En agissant ainsi, cela permet à la communauté de comprendre et de privilégier la culture et la consommation d’aliments sains et frais, produits chez nous. 
 
La Maison aux Lilas de L’Anse, créée en 2009, chapeaute principalement trois projets : 
  • Le projet nourricier permet aux citoyens, petits et grands, de profiter des différents jardins communautaires et collectifs afin de cultiver leurs propres légumes ou d’implanter des aménagements nourriciers. À cet effet, de nombreux apprentis jardiniers ayant fréquenté La Maison aux Lilas de L’Anse cultivent désormais à domicile leur propre potager, tandis que d’autres continuent, année après année, à cultiver leurs légumes sur ce site enchanteur. 
  • Le projet éducatif propose divers ateliers visant à développer les habiletés horticoles, à partager des connaissances et des savoirs-faires, spécialement auprès des plus jeunes. 
  • Le projet patrimonial met en valeur les différentes espèces d’arbres patrimoniaux sur le site ou sied l’organisme et en favorise la connaissance et la préservation. 
La Maison aux Lilas de L’Anse envisage avec ambition et optimisme son avenir et son développement. Pour ce faire, le comité en place souhaite bénéficier de l’apport de nouveaux membres ayant un intérêt pour la mission et les projets qu’il porte. Plusieurs défis stimulants sont sur la table. Parmi eux, celui d’amorcer une réflexion réunissant des citoyens interpellés par l’autonomie et la sécurité alimentaire et des acteurs du milieu afin d’imaginer des projets visant à donner une seconde vie à une terre cultivable avant qu’elle ne devienne en friche. L’objectif est d’optimiser l’utilisation de cette terre afin qu’elle serve à nouveau dans des projets profitables à la communauté. 
 
L’autre principal défi, qui est le nerf de la guerre, est de participer à la recherche d’idées innovantes qui permettront à l’organisme d’assurer financièrement sa survie et la réalisation de ses projets porteurs pour la communauté. 
 
Vous voulez en savoir davantage sur la mission de cet organisme? Vous vous sentez interpellés par les divers projets en cours ou à venir? Visitez la page Facebook de La Maison aux Lilas de L’Anse ou communiquez avec Marie-Josée Nadeau, agente de liaison communautaire de l’organisme :
 
Informations :
574 Boul du Griffon, Gaspé
581-990-0460
maisonauxlilas.ca
https://www.facebook.com/maisonauxlilasdelanse
Image
Image

CENTRE DE PÉDIATRIE SOCIALE EN COMMUNAUTÉ DE LA CÔTE-DE-GASPÉ - L'ÉQUIPAGE

Le Centre de pédiatrie sociale en communauté de la Côte-de-Gaspé, communément appelé L'Équipage, offre des services médicaux, psychosociaux et juridiques aux enfants en situation de vulnérabilité. L’équipe de professionnels du centre peut compter sur l’implication de bénévoles qui permettent d’offrir des services et des activités complémentaires aux jeunes de notre milieu.
  
Comme le dit le proverbe africain, « il faut tout un village pour élever un enfant ». Ce dicton illustre bien la mission de L’équipage. Les bénévoles du centre soutiennent les enfants et leur famille en situation de vulnérabilité à travers une pluralité d’expériences et de rencontres. Ces derniers offrent de l'aide aux devoirs, un accompagnement individuel bénévole-enfant (ex. : lecture, cuisine, jeux), diverses activités de groupe après l'école, l’organisation de repas de Noël dont la préparation du menu et le service), l’organisation de levées de fonds (Roulons Dons, Guignolée Dr Julien, vente de truffes, etc.), la confection de tricot, du transport, etc. 
 
L'implication bénévole au sein du Centre de pédiatrie sociale L’Équipage permet aux enfants de vivre des activités, voire des moments, qu'ils ne pourraient pas vivre autrement. Elle contribue aussi à amasser des fonds nécessaires au maintien de ses services de l’organisme.   

« L'accompagnement au quotidien des familles nous permet de voir l'évolution de leur situation. L'aspect confidentiel de nos services m'empêche de raconter des histoires concrètes mais je peux affirmer que nous voyons les bienfaits de nos services dans notre communauté. L'augmentation des demandes, les parents qui nous référent d'autres parents, la collaboration grandissante avec les partenaires, un enfant qui nous dit "c'est le paradis ici", sont pour nous de bons indicateurs. Nous sommes également à même de constater la notoriété de l'Équipage qui prend de l'ampleur. »  
- Mona Sirois, directrice du Centre de pédiatrie sociale L’Équipage  

L’Équipage a ouvert le 4 mars dernier un nouveau point de service à Gaspé, dans le presbytère de l’endroit. L’objectif est de mieux couvrir notre grand territoire et d’offrir un service de proximité dans les deux pôles de la Ville de Gaspé. Le centre a régulièrement besoin de bénévoles pour des demandes ponctuelles ainsi que des biens matériels pour redonner aux familles et offrir davantage de services et d’activités aux enfants.    

Vous souhaitez contribuer au mieux-être et au développement d’enfants? Il y a plusieurs façons de le faire. Vous pouvez faire un don (reçu émis pour tout don de 10$ et plus), vous abonner à la page Facebook de L’Équipage pour connaître les besoins ponctuels ou encore communiquez avec eux aux coordonnées suivantes. Après tout, un centre de pédiatrie sociale c’est l’affaire de toute une communauté! 
  

ÉCOLE DE DANSE DE GASPÉ

En fondant l’École de danse de Gaspé, les co-fondatrices Gabrielle Hélène Coulter, Andrée-Anne Giasson et Émilie Landry-Therriault ont transformé leur passion en mission : faire danser toute une communauté ! En moins de deux ans d’existence, on peut déjà dire qu’elles ont relevé le défi avec brio puisque ce sont des danseuses et danseurs, au-delà de 300, de toutes les générations qui s’expriment et s’épanouissent grâce à l’art de la danse.  

De nombreuses statistiques démontrent que différents groupes d’âge sont plus sédentaires qu’auparavant. Heureusement, le dynamisme, la proactivité et la polyvalence du personnel et du conseil d’administration de l’École de danse ont entraîné dans la danse la communauté de Gaspé. Parmi les 30 cours offerts par l’organisme, plus de 500 inscriptions ont été enregistrées. Plus de 150 danseurs, âgés de 2 à 80 ans, ont livré un spectacle annuel d’une envergure et d’une qualité exceptionnelle au printemps 2023, notamment grâce à l’implication d’une quarantaine de bénévoles. Cet événement a conclu en beauté une première année d’existence qui a largement dépassé les attentes des instigatrices.   

S’impliquer activement dans la communauté et nouer des liens et des partenariats forts avec celle-ci figurent parmi les priorités de l’École de danse. La collaboration intergénérationnelle entre le Cercle des fermières de Gaspé et l’École témoigne d’ailleurs de façon éloquente de la vitalité qu’apporte un loisir culturel tel que la danse.

« Depuis déjà plusieurs années, les membres du Cercle des fermières de Gaspé ont participé à l’élaboration et à la confection des costumes pour les spectacles présentés par l’École de danse de Gaspé, et ce, avant même sa fondation officielle, alors que les cours de danse étaient offerts dans le cadre des activités sportives régulières. Au fil des années, une complicité agréable s’est développée entre les professeures et les couturières bénévoles. L’année dernière a marqué un virage majeur. Plusieurs membres du Cercle ont elles-mêmes participé à la fabrication des costumes, mais plus encore, elles se sont rendues dans les cours pour prendre les mesures des danseurs et danseuses, tant celles des enfants que des adultes. Pour notre Cercle, dont les membres sont pour la plupart âgées de plus de 60 ans, ce genre de projet intergénérationnel est des plus valorisants. C’est l’occasion de briser l’ennui, la routine, d’apprendre de nouvelles techniques et surtout, de se sentir utile. C’est pourquoi notre collaboration ne peut que se perpétuer dans l’avenir puisque tant l’École de danse que le Cercle des Fermières en ressortent gagnants. »   
—Louise Bisson, présidente du Cercle des fermières de Gaspé  

N'hésitez pas à entrer vous aussi dans la danse, que ce soit en vous inscrivant à des cours ou en participant bénévolement aux différentes activités de l’École de danse de Gaspé. 

www.gaspedanse.com 
info@gaspedanse.com  
581 887-1470 

Image
Image

CINÉLUNE DE GASPÉ

Depuis bientôt 25 ans, le Cinélune de Gaspé diffuse et fait rayonner le cinéma d'auteur d'ici et d'ailleurs dans le grand Gaspé. Il organise également un événement entièrement consacré au cinéma documentaire, le Festival Vues sur mer, dont la 14e édition est présentée du 4 au 7 avril au Centre de création diffusion de Gaspé. 

Le manque d’offre et de diversité culturelle en région a longtemps caractérisé les villes éloignées des grands centres. Les temps ont bien changé! Le Cinélune de Gaspé contribue grandement à la diversité de l'offre culturelle à la population de Gaspé. Il permet l'accès et la diffusion de films qui seraient rarement diffusés sans la présence du Cinélune. Les films québécois récents et ceux provenant d'une cinématographie étrangère sont diffusés à toutes les deux semaines de janvier à juin ainsi que de septembre à décembre. Son festival Vues sur mer permet aussi une rare accessibilité aux documentaires et rejoint chaque année près de 1000 cinéphiles en plus de permettre des échanges et des discussions avec des cinéastes-invités.
 
Les activités du Cinélune permettent de démocratiser le cinéma et de socialiser autour du 7e art. L’organisme culturel collabore avec des partenaires afin d’initier divers publics au cinéma en salle, au cinéma d’auteur ainsi qu’au cinéma documentaire. Son apport est riche, diversifié et représente un atout important pour la population de Gaspé et des environs. Si les cinéphiles peuvent se faire raconter des histoires sur grand écran ainsi que vivre et partager des émotions dans la pénombre d’une salle de cinéma, c’est grâce à l'implication d'une vingtaine de bénévoles, des membres du conseil d'administration et du comité organisateur du festival. 

« Nous recevons régulièrement des témoignages de cinéphiles qui ont été renversés par la projection d'un film. Le cinéma permet de faire réfléchir et de discuter de divers enjeux, en plus de divertir. Il permet aussi la professionnalisation des cinéastes. Cinélune et Vues sur mer accordent d’ailleurs une importance à la diffusion d'œuvres gaspésiennes. Nous avons ainsi diffusé des films de cinéastes d'ici tels qu’Harold Arsenault, Jean-François Aubé, Duane Cabot, pour ne nommer que ceux-là»
Maxime Boucher, membre du conseil d’administration du Cinélune de Gaspé et coordonnateur/directeur de la programmation de Vues sur mer

Pour recevoir les nouvelles et la programmation du Cinélune de Gaspé ainsi qu’un rappel avant chaque projection, inscrivez-vous à l’infolettre en cliquant ici.

Pour découvrir la programmation complète de la 14e édition du Festival Vues sur mer, visitez le site Web du Festival : www.vuessurmer.com. Les billets et passeports sont en vente sur le site Web du Centre de création diffusion de Gaspé : https://ccdg-cinelune.tuxedobillet.com/

418 360-4116