fbpx
Français English

LA VILLE DE GASPÉ ET LE COMITÉ ZIP GASPÉSIE LANCENT LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA CONCILIATION DES USAGES SUR LES PLAGES

La Ville de Gaspé et le Comité ZIP Gaspésie annoncent que la consultation publique sur la conciliation des usages sur les plages de Gaspé est lancée aujourd’hui. Tel qu’annoncé il y a quelques mois, et pour faire suite aux problématiques majeures de l’été 2020, la municipalité a mandaté le Comité ZIP Gaspésie afin de mener des consultations ayant pour but de recueillir l’opinion des résidents et utilisateurs des plages quant à la gestion et l’encadrement des usages sur celles-ci. Cette consultation fait suite à une série de rencontres avec différents organismes et utilisateurs des plages qui ont pu témoigner quant à la situation de l’été 2020, les problématiques qui ont émergé et les pistes de solution qui pourraient être implantées à court, moyen et long terme. Parallèlement à cette démarche, les autorités de la MRC et de la municipalité ont entamé les discussions avec le gouvernement du Québec pour que des ententes de délégation de gestion puissent être signées, autorisant ainsi la municipalité à encadrer les usages sur 3 plages appartenant au gouvernement du Québec : Douglastown, Haldimand et Sandy-Beach (Boom Defense).

« Nous invitons les citoyens et citoyennes à prendre quelques minutes pour remplir le questionnaire afin d’orienter les priorités d’action de la municipalité pour mieux réglementer et encadrer les différentes utilisations de ces magnifiques plages. La situation problématique vécue l’année dernière ne doit plus se reproduire. Nous sommes en action et le gouvernement est à table avec nous pour nous transférer des pouvoirs légaux en ce sens. Il reste à savoir jusqu’où les citoyens souhaitent que nous agissions. Nous savons que certaines positions sont difficiles à réconcilier et que le parfait diapason est impossible. Mais on doit tenter de rallier le plus large consensus possible. Alors, l’occasion actuelle est l’occasion pour les citoyens et citoyennes, de prioriser les actions et d’exprimer leurs opinions sur les différentes facettes de cet enjeu complexe » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

ACCÈS, SERVICES, SENSIBILISATION, CAMPING ET GESTION DES PLAGES 

Le questionnaire élaboré par le Comité ZIP permet aux citoyens et citoyennes de Gaspé de s’exprimer sur la façon dont nous devons circuler pour nous rendre sur les plages, les services à y aménager, les actions de sensibilisation à privilégier, les règlements à adopter et le mode de gestion à préconiser pour plusieurs plages situées sur le territoire de Gaspé. Ainsi, il sera possible pour les répondants de choisir la ou les plages qu’ils fréquentent pour ensuite répondre à une série de questions pertinentes pour chacun des lieux.

« Bien que les problématiques aient été vécues de façon plus aiguë sur les plages de sable situées du côté sud de la municipalité, ce sont toutes les plages, incluant celles du côté nord, qui ont subi différentes problématiques au courant de l’été 2020. Aussi, toutes les plages sont situées dans des milieux différents et chacune d’elle a une réalité propre. C’est pourquoi nous avons décidé d’offrir la possibilité de répondre à une série de questions pour 7 plages du territoire (Haldimand, Douglastown, Boom Defense (Sandy Beach), Cap-aux-Os, Anse-au-Griffon, Rivière-au-Renard et L’Anse-à-Valleau) » mentionne Daniel Côté.

SONDAGE OUVERT DU 9 MARS AU 21 MARS 2021

Le sondage sera disponible en ligne à l’adresse : https://ville.gaspe.qc.ca/consultation-plages du 9 mars 2021 au 21 mars 2021. Il sera également possible pour les personnes intéressées à se procurer un exemplaire papier des questions en adressant une demande par téléphone au 418-368-2104 poste 8530. Toutefois, les réponses en ligne sont à privilégier pour faciliter l’analyse des données.

« Notre approche est progressive et adaptable et nous n’avons pas la prétention de tout régler en 2021. Mais nous souhaitons amenuiser les problématiques vécues en 2020 et nous mettons tous les efforts en ce sens, avec les orientations que nous dictera la population. La participation à cette consultation est donc vraiment importante pour nous aider à guider les prochaines étapes de nos actions » conclut Daniel Côté.