fbpx
Communiqués de presse

Communiqués de presse (125)

La Ville de Gaspé lance un nouveau répertoire culturel, communautaire et sportif sur son site web. Celui-ci regroupe l’ensemble des organismes culturels, économiques et sportifs en plus des différentes infrastructures culturelles, sportives et de loisirs présents sur son territoire. En tout, ce sont près de 175 organismes et plus de 111 infrastructures qui y sont recensés. Le lancement du répertoire se veut une première étape alors que celui-ci pourra être bonifié et mis à jour avec les informations qui peuvent être envoyées par les organismes via le site web.

« Nous sommes très fiers d’offrir ce nouvel outil à nos organismes et à nos citoyens. En le consultant, les citoyens et citoyennes pourront constater le nombre impressionnant d’infrastructures présentes sur le territoire et les activités qui peuvent s’y pratiquer. Doté d’un outil de recherche en plus d’être géoréférencé, il permettra aux citoyens et citoyennes de trouver facilement les informations recherchées », mentionne le maire Daniel Côté.

Une vitrine pour les activités de nos organismes

En plus du répertoire, une nouvelle vitrine sur nos organismes culturels, sportifs et communautaires a été mise en ligne afin de retrouver au même endroit les actualités provenant directement des pages Facebook de nos organismes. Cette vitrine se retrouve sur la page d’accueil du répertoire et elle aussi pourra être bonifiée et mise à jour régulièrement.

Le répertoire culturel, communautaire et sportif de la Ville de Gaspé peut être consulté en vous rendant à l’adresse suivante : https://ville.gaspe.qc.ca/repertoire-culturel-et-sportif

Toujours afin de contrer la pénurie de logements qui sévit en raison de l’essor économique majeur que connaît la ville, le Conseil municipal de la Ville de Gaspé a adopté officiellement aujourd’hui un programme d’incitatifs pour la construction de logements locatifs couvrant l’ensemble de son territoire. À ce programme pour stimuler la construction de logements s’ajoutent deux autres programmes qui seront mis en place pour favoriser les logements intergénérationnels et l’acquisition de propriétés dans les secteurs plus dévitalisés, soient le quartier 1 (L’Anse-à-Valleau à Petit-Cap) et une partie du quartier 3 (L’Anse-au-Griffon à Cap-aux-Os). L’ensemble de ces programmes seront rétroactifs au 1er janvier 2020.

« Enfin, nous y sommes, le programme d’incitatifs à la construction de logements est maintenant officiellement adopté. Nous invitons les promoteurs qui auraient des projets à s’informer sur notre site internet et auprès de la direction de l’Urbanisme pour connaître tous les avantages prévus dans le programme. Nous espérons que ce programme permettra à plusieurs projets de voir le jour en 2020 », confirme le maire de Gaspé, Daniel Côté. Rappelons que le programme d’incitatifs pour le logement prévoit un congé de taxes foncières et de services de 5 ans.

« De plus, le conseil confirme son intention de bonifier le programme d’aide financière aux logements intergénérationnels en élargissant l’admissibilité au programme à des situations familiales variées. Un avis de motion a été donné ce soir en ce sens, en vue d’une adoption à la 2e séance du conseil de février. Là encore, on veut stimuler la construction de logements pour diminuer la pénurie que l’on connaît », mentionne le maire de Gaspé. L'adoption d'un programme d'aide sous forme de crédit de taxes pour promouvoir la construction de logements intergénérationnels élargie pour sa part l’admissibilité pour que l’occupant soit un grand-père et/ou la grand-mère, le fils ou la fille, le petit-fils ou la petite-fille du ou des propriétaires au lieu de seulement le père et/ou la mère, le beau-père et/ou la belle-mère.

« « Enfin, nous présenterons également un programme dans les prochaines semaines qui viendra établir les incitatifs pour encourager l’acquisition de propriétés dans le quartier 1 (L’Anse-à-Valleau à Petit-Cap) et dans une partie du quartier 3 (L’Anse-au-Griffon à Cap-aux-Os), et ce, dans le but de revitaliser ces quartiers avec l’arrivée de nouvelles familles qui décideront d’y établir leur résidence principale. Il y aura certainement un congé de droits de mutations immobilières, en plus d’un congé de taxes foncières et de services. L’avis de motion sera donné à la prochaine séance du Conseil municipal, et le programme sera également rétroactif au 1er janvier 2020 », confirme le maire de Gaspé, Daniel Côté.

La Ville de Gaspé remercie les citoyens et citoyennes de leur participation dans le processus consultatif mené depuis la mi-décembre et devant aboutir au dépôt d’un projet structurant de complexe sportif au gouvernement du Québec, remplaçant l’actuel aréna de Gaspé et ajoutant une offre sportive variée pour la population du Grand Gaspé et au-delà. Les idées, les débats et les suggestions reçus aideront le conseil municipal à prendre ses décisions et à l’équipe municipale à déposer un projet répondant aux besoins des citoyens tout en respectant les contraintes budgétaires d’une ville de la taille de Gaspé.

« Nous sommes très contents de la participation des gens aux consultations menées en ligne et en personnes. Malgré les débats parfois intenses autour de la grandeur de la glace, ces derniers se sont faits dans le respect des opinions de chacun(e)s et avec des arguments très pertinents de part et d’autre. De plus, nous avons clairement dégagé quelques éléments de consensus sur la multifonctionnalité de l’infrastructure, l’emplacement de celle-ci et les principaux éléments devant s’y retrouver. Ainsi, nous remercions les près de 800 citoyens et citoyennes ayant pris de leur temps pour nous donner leur opinion et nous faire profiter de leur expertise » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Résultats du sondage en ligne

Le sondage en ligne du 15 décembre au 17 janvier 2020 a été rempli par 727 répondants. 79 % des répondants pratiquaient un sport et 82 % des répondants provenaient du secteur sud de la municipalité (Saint-Majorique à Douglastown). De plus, les citoyens et citoyennes âgés entre 26 et 59 ans représentaient 73 % des répondants.

Emplacement et stationnement

L’emplacement choisi, soit les terrains situés derrière la polyvalente C.E. Pouliot, remporte un très large appui (82 %), malgré le questionnement sur les accès, le nombre de places de stationnements nécessaires et le remplacement des terrains de tennis et de soccer qui y sont aménagés présentement. La proximité d’écoles est d’ailleurs l’un des critères permettant de mieux classer le projet dans le programme administré par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

Grandeur de la glace

Le projet proposé pour fin de consultation comportait une glace olympique et ce sujet a été au centre des discussions publiques depuis sa présentation. Les résultats de la consultation indiquent que pour 47 % des citoyens, il s’agit d’un bon choix. Pour 37 %, il ne s’agit pas du bon choix, 16 % de la population ne le savait pas ou questionnaient la proposition. Parmi les personnes pratiquant le hockey et le patinage artistique, 51 % des personnes trouvaient que le choix d’une glace olympique n’était pas le bon alors que 35 % approuvaient ce choix; 14 % étaient en mode questionnement ou ne savaient pas. À la lecture des commentaires accompagnant la consultation en ligne, nous avons aussi réalisé que les tenants de la glace nord-américaine étaient fermes, alors que plusieurs personnes ayant dit oui à la glace olympique, tout comme les indécis, exprimaient des réserves quant à ce choix.

« Les résultats sur ce sujet nous donnent un portrait qui indique une division de la population et des utilisateurs actuels de l’aréna. Une proposition de mettre en place un système de bande rétractable a été amenée en consultation et elle sera analysée plus en détail afin de voir tous les avantages et désavantages de cette option. La question des coûts liés à l’aménagement d’une patinoire olympique sera également étudiée avant de prendre une décision dans ce dossier » précise le maire.

Enfin, plusieurs autres idées sur le nombre de vestiaires nécessaires et autres aménagements complémentaires seront également intégrées au projet. Les idées pour l’utilisation de la surface de la glace en été ont également été abordées avec une préférence pour la transformation en surface de DEK hockey pour la saison estivale, puisque la municipalité compte continuer à utiliser l’aréna de Rivière-au-Renard durant la période estivale, elle qui a reçu des investissements de plus de 2,5M$ durant les 10 dernières années et qui est conçue pour opérer en toute saison.

Surface multifonctionnelle et autres espaces

Le volet consultatif sur la surface multifonctionnelle nous a permis de valider le désir des futurs utilisateurs à veiller au caractère multisports et multifonctionnel de l’infrastructure. En effet, les commentaires reçus indiquent que le volet événementiel, la possibilité de s’entraîner sur place pour les parents attendant leurs enfants et l’intégration de surface multifonctionnelles figurent parmi les commentaires reçus. La possibilité d’intégrer une piste de course avec stations d’entraînement est très bien reçue par l’ensemble des répondants.

Financement

Enfin, un autre consensus s’est dégagé suite à la consultation, soit l’acceptation par les répondants d’un montage financier comportant une proportion d’aide gouvernementale de 66,6 % et une part municipale de 20 %, complétée par des commandites privées d’un peu plus de 13 %. Ainsi, 80 % des répondants du sondage trouvaient que c’était un investissement raisonnable pour un projet entre 15 M$ et 18 M$ alors que seulement 6 % s’y opposaient.

« Il faut néanmoins nuancer ces résultats en tenant compte de la surreprésentation des répondants du secteur sud, âgés entre 26 et 59 ans et pratiquant un sport. Le défi pour le conseil municipal sera de conjuguer un projet rassembleur, qui fera la fierté des citoyens et citoyennes, et la capacité de payer des contribuables d’une ville de 15 000 habitants. Il faut que ce projet soit également un élément attractif qui permettra à Gaspé d’être attirante pour les familles et les nouveaux travailleurs qui continueront à venir s’établir dans notre municipalité et dans notre MRC. Il s’agit du plus gros défi des municipalités et des entreprises de notre territoire », conclut le maire de Gaspé.

Les résultats du sondage en ligne sont disponibles ici :

 

Afin de palier au besoin criant de nouvelles places en garderie, la Ville de Gaspé, Destination Gaspé, la MRC de la Côte-de-Gaspé, la SADC de Gaspé et le CPE Le Voyage de mon Enfance s'allient pour inciter d'éventuels entrepreneurs à ouvrir des places de garderie à domicile. En situation de croissance économique et démographique, Gaspé compte sur la venue de jeunes professionnels sur son territoire, alimentant ce besoin accru et durable de places en garderie.

À cet effet, en 2019, Gaspé a connu une augmentation de population totalisant près de 400 nouveaux résidents parmi lesquels on compte plusieurs jeunes familles. Cette situation économique favorable a entrainé une problématique majeure : une pénurie de places en garderie et de responsables en services éducatifs.

« Nous lançons cette initiative afin de pallier une partie de la pénurie de places en garderie et afin d’inciter des personnes à relever le défi de se lancer en affaires en ouvrant des garderies en milieu familial. Nous avons regroupé les différents programmes disponibles pour ces travailleurs autonomes et le bureau coordonnateur des CPE accompagnera les candidat(e)s. Cette campagne promotionnelle s’inscrit dans le cadre plus large de la campagne Gaspé pur plaisir. Des permis sont disponibles dès maintenant pour l’ouverture de 65 places de garderie en milieu familial, il s’agit de la façon la plus rapide de combler une partie de la pénurie » plaide le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Une page du site gaspepurplaisir.ca est dédiée à cette campagne. On y retrouve les informations quant aux incitatifs visant l’ouverture de garderies à domicile. Une offensive promotionnelle se déploiera dès aujourd’hui et durant les prochaines semaines sur les réseaux sociaux et sur les médias traditionnels.

Parallèlement à ces démarches, le maire Côté et la députée de Gaspé, madame Méganne Perry-Melançon, ont uni leurs voix afin de plaider auprès du ministre de la famille, monsieur Mathieu Lacombe, pour l’octroi de nouvelles places en CPE rapidement afin de résorber la crise et permettre à Gaspé de poursuivre son essor économique.

Pour de plus amples informations, visitez la page https://gaspepurplaisir.ca/vivre-a-gaspe/entreprendre/garderie/

Consultez aussi la page Facebook https://www.facebook.com/destinationgaspe/

La Ville de Gaspé officialise le choix du terrain situé à l’arrière de la polyvalente pour la construction d’un complexe sportif, comprenant un aréna et une surface synthétique multisports en remplacement de son aréna actuel qui est très désuet en plus d’utiliser du gaz au fréon qui ne sera plus permis dès 2022. La Ville de Gaspé a consulté différents partenaires sportifs et scolaires au courant des derniers mois et a fait réaliser des tests de sol et une esquisse de ce à quoi pourrait ressembler l’implantation d’un bâtiment de cette envergure sur les terrains situés à l’arrière de la polyvalente. Tous ces éléments s’étant avérés concluants, nous pouvons donc aller de l’avant avec les autres démarches dans le dossier.

« Nous lançons aujourd’hui le lancement de ce projet rassembleur. Nous voulons avoir une infrastructure moderne qui sera en mesure d’accueillir des compétitions de niveaux régional et provincial. Nous voulons également maximiser son temps d’utilisation en y intégrant un maximum d’équipements pour la pratique de nombreux sports : hockey, patinage artistique, patinage de vitesse, soccer, football, ultimate frisbee, course à pied, stations d’entraînement, cages pour frappeurs de baseball et filets pour la pratique du golf. Nous voulons inclure le plus d’utilisateurs potentiels de cette infrastructure majeure » mentionne le maire Côté.

CONSULTATION DE LA POPULATION

L’engagement du maire était de procéder à une consultation de la population en amont du dépôt du projet. Après avoir pré-consulté différents utilisateurs et clubs sportifs, une première consultation élargie, par internet, est donc lancée. Parallèlement à cette consultation de la population, une consultation des différents clubs sportifs sera également menée. Enfin, une consultation en personne aura lieu à la mi-janvier pour recueillir les commentaires de la population en général : « Nous devons procéder rapidement avec la consultation puisque le programme gouvernemental pouvant financer le projet est ouvert jusqu’au 21 février 2020. Nous voulons aller de l’avant avec ce projet rassembleur le plus rapidement possible et profiter de ce programme fédéral-provincial » mentionne le maire de Gaspé.

UNE IMPLICATION DU PRIVÉ RECHERCHÉE

Un projet de cette ampleur est évalué entre 15M$ et 18M$. Le programme gouvernemental prévoit une aide de 66,6%, une aide qui serait donc entre 10M$ et 12M$. Le conseil municipal vise à contribuer pour 20% du projet, un montant situé entre 3M$ et 3,6M$. Des partenaires privés seront donc sollicités pour combler la différence, notamment en vendant le nom de l’édifice à un ou des partenaires.

« Nous visons une implication majeure d’une entité autre que gouvernementale afin d’aider la municipalité à réaliser ce projet porteur pour la rétention de familles et l’attraction de nouvelles populations. Gaspé est en plein développement économique et nous devons continuer à investir dans notre milieu de vie afin de garder notre ville attractive et compétitive avec d’autres capitales régionales. Nous pensons que cette infrastructure polyvalente répond à ce besoin » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

La population est invitée à prendre connaissance du projet et à s’exprimer en visitant le site internet à l’adresse suivante : https://ville.gaspe.qc.ca/consultation