fbpx
Français English
Communiqués de presse

Communiqués de presse (157)

La Ville de Gaspé dévoile aujourd’hui les principaux résultats de l’étude effectuée par le Groupe Altus inc. sur les besoins en matière de logements sur son territoire. Afin de documenter le dossier et de fournir des données indépendantes aux différents promoteurs immobiliers, la Ville de Gaspé avait mandaté la firme spécialisée Groupe Altus.

UNE DEMANDE TOUJOURS ÉLEVÉE

Malgré la construction dans les 5 dernières années de plus de 68 logements locatifs privés en plus du début de la construction de 12 logements sociaux dans le secteur de Petit-Cap, les 48 unités de la Maison des Aînés de Rivière-au-Renard et la construction de 225 maisons ou chalets, la demande reste élevée pour Gaspé qui connaît une croissance économique constante depuis quelques années. Cette croissance atteindra un nouveau sommet avec l’agrandissement de l’usine LM Wind Power prévue pour 2022 et les nombreux autres projets économiques qui émergent. De plus, depuis 2016, ce sont près de 151 logements sociaux qui ont été construits à Gaspé et d’autres projets sont sur la table.

Ainsi, l’étude prend en compte différentes hypothèses basées sur :

  • les chiffres fournis par nos plus grands employeurs sur la création d’emplois;
  • les chiffres de l’ISQ qui tiennent compte du développement économique depuis 2016;
  • les offres d’emplois offertes sur le site de Vivre en Gaspésie à l’été 2021;
  • un taux de 80% des nouveaux arrivants qui choisiront un logement locatif en arrivant à Gaspé.

Il est possible d’évaluer à une moyenne de 334 unités le besoin en dans les prochaines années. Les projections optimistes évaluent ce chiffre à 400 logements.

« La Ville de Gaspé a maintenant un portrait clair du marché du logement locatif. Malgré des années record quant à la construction résidentielle en 2020-2021, les besoins sont toujours aussi criants. Le début de la construction de 12 logements sociaux à Petit-Cap, la construction d’une maison des aînés de 48 places à Rivière-au-Renard, les près de 70 logements locatifs bâtis dans les dernières années ont amélioré les choses, mais avec la croissance économique qui s’accentue, la demande demeure toujours élevée et le restera pour les prochaines années! Les projets attachés pour les prochaines années, dont les 144 unités proches du Carrefour Gaspé, montrent qu’on est sur la bonne voie. Mais pour moi, le maximum de 400 logements évalué dans l’étude pourrait bien être un minimum avec tous les projets sur la table. Cela démontre que notre milieu est effervescent, attractif et prêt à croître » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

AUTRES DONNÉES INTÉRESSANTES DE L’ÉTUDE

L’étude effectuée par le Groupe Altus inc. indique également que 73% du parc immobilier de logements à Gaspé a été construit avant les années 1980 et que 47% de ceux-ci étaient de 2 chambres. Le prix moyen des loyers diffère également en fonction de l’âge de ceux-ci. Ainsi, le loyer moyen d’un logement construit avant 1960 était de 542$, excluant toute charge alors qu’un logement plus récent, construit après 2000, pouvait afficher un loyer moyen de 864$. Enfin, avec les coûts de construction à la hausse et la pénurie qui sévit actuellement, les nouveaux loyers construits dans les 4 dernières années affichent un prix médian de 1 150$ pour un logement de 2 chambres, toujours selon cette étude.

« Nous sommes conscients de la problématique de pénurie de logements qui sévit présentement sur le territoire. Celle-ci touche tous les nouveaux arrivants et plusieurs citoyen.ne.s de la municipalité. Malgré les nombreuses constructions des dernières années, nous sommes toujours en mode développement. Nous sommes confiants que les annonces récentes en matière de construction de logements pourront aider à résorber une partie de la demande, par contre, nous avons encore de la place pour de nouveaux projets majeurs de développement autant en logements sociaux qu’en logements privés. Les promoteurs qui veulent nous aider à supporter cette croissance extraordinaire sont les bienvenus! » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Rappelons que la Ville de Gaspé a présentement 3 programmes d’aide en vigueur sur son territoire soit un programme de crédit de taxes pour la construction de logements locatifs, un programme de crédit de taxes pour l’acquisition de propriétés dans certains quartiers et enfin un programme de crédit de taxes pour la construction de logements intergénérationnels. La Ville de Gaspé compte également une politique d’aide pour le développement domiciliaire.

La Ville de Gaspé et le Centre d’action bénévole Le Hauban inc. unissent leurs voix afin de saluer l’inestimable apport de tous les organismes et bénévoles qui contribuent à dynamiser notre beau et grand territoire. C’est sous le thème « C’est grâce à vous ! Merci de colorer nos vies ! » que le Réseau de l'action bénévole du Québec (RABQ) souhaite souligner cette 36e édition de la Journée internationale des bénévoles.

Quel que soit leur niveau d’implication, à raison de quelques heures par année ou sur une base régulière, tous et toutes les bénévoles contribuent à embellir notre communauté. En cette journée spéciale, il est essentiel de les remercier pour leur contribution inestimable.

Toute contribution a un impact : les possibilités sont aussi vastes que variées !

« Les bénévoles sont à la base de la vitalité de nos villages et de nos milieux de vie. La Ville de Gaspé a la chance de compter sur des centaines, sinon des milliers de bénévoles, qui investissent leur temps dans différentes causes qui leur tiennent à cœur. La Ville de Gaspé est fière de souligner la Journée internationale du bénévolat et de soutenir des organismes dans tous les domaines qui font en sorte que le tissu social et communautaire de notre milieu est si fort. Au nom du conseil municipal, je remercie tous ceux et celles qui font une différence dans leur milieu par leur altruisme et leur talent » souligne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

La Ville de Gaspé et le Centre d’action bénévole Le Hauban inc. tiennent à souligner la portée de toutes les implications, qu’elles soient de longue date ou récentes, régulières ou ponctuelles. Chaque minute donnée fait une différence pour l’épanouissement collectif : pour tout cela, merci.

Les raisons de faire du bénévolat sont nombreuses, que ce soit pour soutenir une cause, pour grandir sur les plans personnel ou professionnel ou encore pour le simple plaisir d’aider. Les secteurs d’activités sont tout aussi variés : la culture, le sport, les loisirs, la santé, les services sociaux, l’éducation, l’environnement, l’économie ou encore la défense des droits sont autant de domaines stimulants pour celui ou celle qui désire apporter un changement positif dans sa communauté. En fait, il existe autant de formes de bénévolat que de personnes désirant s’impliquer !

Que l’on donne quelques minutes, quelques heures ou quelques jours de son temps chaque année, quel que soit son âge, son milieu de vie ou ses aspirations individuelles : le bénévolat bénéficie à tout le monde.

Des bienfaits concrets à mettre en lumière

Depuis 2019, la Ville de Gaspé et le Centre d’action bénévole travaillent de pair afin de soutenir et de valoriser l’effort bénévole au sein de la communauté. La Ville de Gaspé a le mandat d’offrir de l’accompagnement, du soutien et de la reconnaissance aux organismes culturels, sportifs et communautaires œuvrant sur son territoire – des organismes dont la mission repose essentiellement sur le travail d’innombrables bénévoles. Le Centre d’action bénévole Le Hauban, pour sa part, a notamment la mission de soutenir les équipes bénévoles sur les plans du recrutement, de l’encadrement, du suivi et de la reconnaissance. Les deux instances s’unissent afin de faire rayonner concrètement l’impact de toutes les petites et grandes actions posées bénévolement.

La Ville de Gaspé et le Centre d’action bénévole travaillent actuellement à développer un plan de communication pour souligner l’importance du lien humain qui est au cœur de l’action bénévole. La population est donc invitée à partager des exemples d’individus et d’organismes inspirants; les histoires positives issues du bénévolat peuvent être soumises à l’adresse loisirs@ville.gaspe.qc.ca. Ces références authentiques permettront de refléter le dynamisme vibrant au cœur des communités sur le territoire de la Ville de Gaspé.  

La Ville de Gaspé est fière d’annoncer qu’elle s’est entendue sur les termes d’une offre d’achat pour une grande partie du terrain municipal situé près du Carrefour Gaspé, avec le promoteur de la compagnie Les logements CVP, afin d’y construire un développement immobilier en 4 phases de 36 logements, totalisant 144 logements d’ici les 5 prochaines années. En discussion avec le promoteur depuis plusieurs mois et ayant reçu l’accord de principe du Conseil municipal, la vente du terrain sera officialisée ce soir en séance publique du Conseil municipal.

LOGEMENTS : UN BESOIN CRIANT

Le développement économique que connaît Gaspé ces dernières années, en plus des annonces récentes de création de centaines d’emplois, a alimenté un besoin majeur de nouveaux logements locatifs. Malgré la création de plusieurs unités dans les deux dernières années (58 permis octroyés en 2020 et 70 de janvier à août 2021), en plus des 151 unités de logements sociaux implantés ou en voie de l’être (2017-2022), la demande demeure toujours aussi forte.

« L’attractivité de Gaspé est à son maximum. Après les bonnes nouvelles pour 111 places en garderie, voici une bonne nouvelle pour 144 unités de logements! En plus des projets économiques majeurs, la pandémie a stimulé les possibilités de télétravail et notre cadre de vie est devenu encore plus attirant. Beaucoup de travailleurs/ses et de familles veulent s’établir dans notre région, mais l’offre de logements ne suffit pas à la demande; il s’agit de l’un des principaux freins à notre développement. Le projet annoncé aujourd’hui, situé au centre-ville, à proximité de tous les services, répond en bonne partie aux besoins de notre territoire. Je remercie les promoteurs gaspésiens de Les logements CVP d’avoir cru en notre potentiel et d’avoir choisi Gaspé pour y développer plusieurs dizaines d’unités dans un concept intéressant pour leurs futurs locataires », souligne le maire Daniel Côté.

LE DOMAINE DE LA BAIE

Les logements CVP sont formés de 3 Gaspésiens, Michel Collin, Christophe Poirier et Allyson Cahill. L’entreprise possède déjà un immeuble à logements dans la MRC du Rocher-Percé et cherche à prendre de l’expansion. L’un des propriétaires est aussi derrière un développement majeur de logements locatifs au Nouveau-Brunswick. À Gaspé, le concept qui sera développé offrira des unités modernes et de qualité dans un environnement exceptionnel à proximité des services publics. Le concept qui sera dévoilé ultérieurement laissera également place à la nature et aux espaces verts.

« Notre volonté est de développer un projet rassembleur qui saura plaire aux habitants du Domaine de la Baie. Pour nous, Gaspé a été un choix stratégique en raison du potentiel du terrain qui a une vue exceptionnelle et un emplacement idéal. L’excellente collaboration avec les gens de la municipalité, en plus du congé de taxe offert la Ville et du marché que nous estimons prêt à accueillir le type de projet que nous visons, sont autant d’éléments ayant alimenté notre décision. La croissance des principaux employeurs et l’attractivité de la ville a également fait pencher la balance pour démarrer le projet. Le but est de créer un espace de vie au cœur du centre-ville, tout en conservant le plus possible d’espaces verts afin de répondre aux attentes des gens d’ici et de ceux qui veulent s’établir dans notre région » mentionne Allyson Cahill-Vibert, trésorière et responsable des communications pour les Logements CVP. 

LA VENTE DU TERRAIN ET LES CONDITIONS QUI S’Y RATTACHENT

La Ville de Gaspé cherchait depuis longtemps à développer le lot vacant voisin du Carrefour Gaspé, situé avantageusement au centre-ville, adjacent à la piste cyclable et pouvant accueillir un grand nombre d’unités de logements. Plusieurs promoteurs avaient été approchés à cet effet. À des fins de précision, il s’agit du lot 4 051 701, cadastre du Québec, duquel sera exclue une portion de 40 mètres linéaires qui inclut la piste cyclable au bas du terrain.

Le défi était d’avoir le juste prix pour le terrain, tout en stimulant la construction rapide d’unités. Le prix de vente, évalué par une firme indépendante, a été établi à 566 000$. Après entente avec le promoteur, le prix de vente est officiellement fixé à 300 000 $, plus les taxes applicables, auquel s’ajoute le versement d’un cautionnement d’exécution remboursable de 266 000 $.

À titre de stimulus à la construction rapide de logements, le cautionnement d’exécution de 266 000$ sera remis progressivement au promoteur, à raison de 66 500$ au début de chacune des 4 phases de 36 logements, applicable sur la valeur du terrain, lorsque les délais de construction seront rencontrés en 2023, 2024, 2025 et 2026, sous réserve d’un taux d’occupation de 90% des immeubles bâtis ou en construction. Ainsi, si le promoteur rencontre toutes les échéances convenues, le terrain lui aura coûté 300 000$, une fois le cautionnement d’exécution de 266 000$ (4 X 66 500$) remboursé.

L’engagement du promoteur est donc de construire un minimum de 144 unités de logement d’ici la fin de 2026, dont un minimum de 36 d’ici la fin de 2023. Des clauses résolutoires sont également prévues afin de garantir le développement du terrain.

Un crédit de taxes pour les unités construites avant 2025 est également prévu, comme pour tout projet de logement réalisé sur le territoire de la Ville de Gaspé en vertu de la Loi privée adoptée en 2019. En vertu de ladite loi, ce crédit est plafonné à 500 000$ pour le projet global.

« Ce projet majeur est le résultat de plusieurs mois de travail, de discussions et de négociations. J’ai confiance que les promoteurs livreront la marchandise pour répondre en bonne partie à la pénurie de logements qui freine notre développement, et qu’ils mettront tout en œuvre pour que ce développement se réalise le plus rapidement possible. Nous sommes très fiers de faire cette annonce aujourd’hui et nous continuerons de travailler fort pour maximiser le développement économique de notre ville et répondre aux besoins des industries, des entreprises et de nos citoyens. Je remercie les promoteurs de croire en nous et d’investir dans notre communauté » conclut le maire de Gaspé, Daniel Côté.

La Ville de Gaspé aura l’honneur d’accueillir le hockeyeur Cédric Paquette et la Coupe Stanley à Gaspé! Malgré le peu de temps alloué à monsieur Paquette avec la Coupe, il compte partager ce beau moment avec la population de sa région natale le 19 août prochain au Centre des loisirs Cédric Paquette de Saint-Majorique entre 13h et 15h30. Ce sera l’occasion pour la population de venir rencontrer monsieur Paquette et de prendre une photo avec la Coupe Stanley! Afin de respecter les mesures sanitaires en vigueur, nous demanderons aux gens de circuler le long d’un trajet qui les amènera près de la Coupe et de ne pas se rassembler sur la patinoire. Les gens devront également garder une distance d’un mètre entre les bulles familiales.

« Nous sommes très heureux que Cédric ait l’opportunité inespérée d’apporter la Coupe Stanley avec lui à Gaspé, et qu’il ait la générosité de partager celle-ci avec la population, malgré le peu de temps dont il disposera avec le mythique trophée. La Coupe Stanley à Gaspé, c’est un moment historique en soi! Même près d’un an après sa victoire, ce sera tout un honneur pour nous d’avoir accès à la Coupe et nous sommes toujours aussi fiers de Cédric et ses succès, dont s’enorgueillit toute la population gaspésienne. Cédric : tout le conseil municipal et toute la population te remercient de nous offrir ce moment, et tu as encore nos plus sincères félicitations pour cette réussite extraordinaire » déclare le maire de Gaspé, Daniel Côté.

L’événement se déroulera au Centre des loisirs de Saint-Majorique, village d’où origine Cédric Paquette. Radio-Gaspésie diffusera une émission spéciale pour l’occasion et de l’animation sera faite sur place. Il sera possible pour la population de voir de plus près la Coupe de 13h à 15h30 le jeudi 19 août.

« Malgré les règles sociosanitaires et les contraintes d’horaire limitant la disponibilité de Cédric et de la Coupe, j’invite la population à assister en grand nombre à cet événement exceptionnel qu’organise notre équipe municipale en collaboration avec la famille de Cédric! Je remercie Cédric, sa famille et toute l’équipe derrière l’organisation de cet événement où nous pourrons de nouveau démontrer notre fierté à l’égard de notre champion » conclut le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Rappelons que le hockeyeur gaspésien Cédric Paquette, aujourd’hui sous contrat avec les Canadiens de Montréal, a remporté la Coupe Stanley le 28 septembre 2020 avec le Lightning de Tampa Bay. Un défilé avec Cédric Paquette, mais sans la Coupe qui ne pouvait pas voyager en raison du contexte pandémique, avait été organisé le 22 octobre 2020, pour souligner cette conquête historique par un hockeyeur Gaspésien.

La Ville de Gaspé dévoile aujourd’hui son rapport financier de l’année 2020. Malgré la pandémie qui nous a frappé de plein fouet et les défis engendrés notamment par la perte de revenus à l’aéroport Michel-Pouliot, la Ville présente un rapport financier positif avec un excédent net de 925 128$, auquel s’ajoutent les 900 000$ déjà affectés lors de l’adoption du budget de 2020, pour un excédent aux livres de 1 854 870$. Ce montant comprend également l’aide gouvernementale de 818 500$ pour contrer les impacts de la pandémie. 

Les principaux écarts quant aux prévisions budgétaires du budget de 2020, qui s’élevait à 27,9M$, sont attribués notamment aux résultats de l’aéroport qui termine avec un manque à gagner de plus de 1M$ quant à ses revenus et avec un déficit net de près de 620 000$. Nous espérons conclure dans les prochaines semaines une entente avec le gouvernement provincial pour combler une bonne partie de ce manque à gagner pour 2020 et 2021 et ainsi épargner nos contribuables afin qu’ils ne subissent pas indûment une perte pour l’opération d’une infrastructure ayant servi principalement pour les services gouvernementaux durant la période pandémique.  

Les effets de la croissance économique et de la vigueur du marché immobilier a également eu un impact positif sur le bilan financier, puisque les revenus de taxation attribués aux nouvelles constructions et aux rénovations ont généré près de 500 000$ supplémentaires alors que les droits de mutations immobilières ont augmenté de 130 000$ par rapport aux prévisions budgétaires.  

« Bonne nouvelle : nos finances municipales sont saines. Autre bonne nouvelle : la vigueur de notre économie se reflète dans nos résultats financiers. La bonne gestion des deniers publics nous permet d’entrevoir l’avenir avec optimisme, même s’il faut rester prudent dans la façon dont nous investissons dans les projets. Le conseil actuel appuie les initiatives des différents comités qui s’affairent à dynamiser nos quartiers et à rendre notre ville très attrayante pour les citoyennes et citoyens. Comme nous le savons, la pénurie de main-d’œuvre fait partie des principaux défis que nous avons à relever et l’investissement dans notre qualité de vie demeure certainement l’une des clés de notre développement économique à long terme », indique le maire de Gaspé, Daniel Côté.  

Les surplus non affectés au 31 décembre 2020 sont à la hauteur de 7,5M$, desquels 1,8M$ ont été affectés pour équilibrer le budget 2021; ainsi le surplus non affecté réel est de 5,7M$. 

« Les surplus sont nécessaires dans toutes les villes en raison de l’interdiction de terminer une année financière en déficit. Ils nous permettent d’investir dans des projets porteurs pour la communauté ou différentes dépenses imprévues, inhérentes aux activités municipales en service de proximité. Par exemple, en 2020, en plus d’avoir pu éponger les déficits de l’aéroport et limiter la hausse de taxes aux citoyens, ces surplus nous ont permis d’investir notamment dans un projet de développement de vélos de montagnes par le Club cycliste Vélocipeg, dans l’appui au Centre de Pédiatrie sociale de Rivière-au-Renard, dans l’appui à différents centres communautaires du Grand Gaspé pour plusieurs projets de développement et de préservation du patrimoine », mentionne le maire de Gaspé.