fbpx
Français English
Communiqués de presse

Communiqués de presse (140)

La Ville de Gaspé invite la population à découvrir son nouveau Parcours énergie situé en bordure de la magnifique baie de Gaspé, sur la promenade Jacques-Cartier entre Berceau du Canada et le Musée de la Gaspésie.

Initiative développée entièrement localement, ce parcours de 12 stations a pour but d’offrir gratuitement un programme d’entraînement en plein air développé par une professionnelle avec le souci d’offrir des niveaux de difficulté adaptés à chaque individu. Le participant est accompagné par des capsules audio sous format balado (podcasts) expliquant les exercices à effectuer à chaque station d’entraînement. Six entraînements d’environ 30 minutes sont aussi disponibles pour un entraînement individuel sur la promenade. Le projet a été réalisé grâce à une participation provenant de la réserve financière de deux membres du conseil municipal, soit madame Aline Perry et monsieur Ghislain Smith.

« À plusieurs reprises, des citoyennes et citoyens m’ont interpellée afin qu’on bonifie notre offre d’infrastructures leur permettant de faire de l’exercice en plein air tout en profitant de la beauté de nos paysages.  Ce nouveau parcours offrira donc une panoplie d’avantages pour la santé et favorisera l’interaction sociale. Notre politique familiale et amie des aînés ayant comme leitmotiv le développement d’infrastructure favorisant les saines habitudes de vie, nous a servi de guide pour la mise en place de cette infrastructure », souligne la conseillère du quartier numéro 5, madame Aline Perry.

« Il me fait plaisir de m’associer à ma collègue du quartier 5 pour souligner cette nouvelle offre pour que nos citoyens, de tous les âges, puissent garder la forme en utilisant cette infrastructure déjà très utilisée par la population. Cette idée concrétisée par l’équipe municipale des loisirs et réalisée par des professionnels locaux correspond aux orientations de notre politique familiale et amie des aînés qui sera prochainement dévoilée » indique le conseiller Ghislain Smith.

À PROPOS DU PARCOURS ÉNERGIE

  • Concept original développé localement par Maïté Samuel-Leduc, de Maïté Événements Communications et Isabelle Provencher de la Bouffée d’énergie.
  • 12 stations d’entraînement avec 3 niveaux d’intensité chacune (débutant, intermédiaire et avancé);
  • 6 balados d’entraînement d’une durée d’environ 30 minutes;
  • 12 balados expliquant le fonctionnement de chacune des stations;
  • Utilisation efficiente des infrastructures existantes sur la promenade Jacques-Cartier qui s’étend sur 1,8 kilomètre au centre-ville de Gaspé.

« Je tiens à souligner cette nouvelle offre qui s’ajoute à nos infrastructures de loisirs et de sports tout en utilisant intelligemment le matériel déjà en place. Avec l’intérêt de la population et la possibilité de répéter ce concept à d’autres endroits dans la municipalité, le Parcours Énergie est certainement un atout dans notre volonté de favoriser les saines habitudes de vie au sein de notre ville », a conclu le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Les balados sont disponibles à l’adresse suivante : https://ville.gaspe.qc.ca/parcoursenergie et peuvent être écoutés en scannant le code QR de chaque panneau sur le parcours. Ils sont aussi disponibles sur toutes sur vos plateformes de balados préférées (Apple music, Google Play, Spotify et Youtube).

En cette période de pandémie, nous appelons les utilisateurs à être responsable et de se désinfecter les mains avant et après l’utilisation de chaque station d’entraînement et à suivre le sens unique de la promenade Jacques-Cartier (du Berceau du Canada vers le Musée de la Gaspésie).

La Ville de Gaspé a présenté ce soir son rapport financier 2019 au conseil municipal. Pour l’exercice financier 2019, c’est un surplus net de 1,5M$, une fois déduites les affectations du surplus pour équilibrer le budget 2020, qui a été présenté au conseil municipal, soit un peu plus de 5% du budget de 2019. Une plus grande effervescence au sein du marché immobilier (+130 000$ droits de mutation et +542 000$ en taxes sur de nouvelles constructions) et des revenus plus importants générés par les parcs éoliens (+320 000$) expliquent en partie les écarts en termes de revenus. En termes de dépenses, les principales économies ont été faites par des postes non comblés au sein du personnel (-225 000$), des économies dans plusieurs contrats externes (-337 000$ dont -138 000$ au service d’évaluation) le montant moins élevé que prévu des dépenses effectuées en réparation et en entretien de toute sorte (-105 000$) et des frais de financement plus bas que prévu sur la dette de la municipalité (-205 682$).

2020 : UNE ANNÉE PLUS DIFFICILE À PRÉVOIR

« Malgré la saine gestion du conseil et de l’équipe municipale et les bons résultats obtenus en 2019, nous entrevoyons plus de difficultés pour l’année 2020 en raison des mesures sanitaires en place et de certaines situations propres à la ville de Gaspé. Nous sommes particulièrement inquiets des activités en forte diminution à l’aéroport Michel-Pouliot de Gaspé qui entraînera certainement un déficit se rapprochant du million$ en 2020. Les bons résultats enregistrés en 2019 nous permettront de faire face à la situation budgétaire difficile de 2020. Un programme de compensation financière pour les pertes encourues en raison de la pandémie pour les aéroports du Québec pourrait nous aider à respirer un peu » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

IMMOBILISATIONS EN COURS ET À VENIR

Malgré la Covid-19, l’année 2020 aura été une année riche en projets d’immobilisations pour la Ville de Gaspé alors que plusieurs chantiers sont entamés ou se termineront en 2020. Les travaux d’agrandissement à l’aéroport Michel-Pouliot sont pratiquement terminés, les travaux d’aménagement au quai de l’Anse-au-Griffon vont bon train et l’aménagement du garage municipal dans l’ancienne usine du parc industriel de Sandy-Beach tire à sa fin.

« Malgré la pandémie, l’économie de Gaspé est toujours en bonne santé et nous voyons même quelques commerces qui sont entrés en opération au cours de l’année. La pénurie de main-d’œuvre, l’ajout de logements locatifs et l’ajout de places en garderie sont des enjeux sur lesquels nous travaillons d’arrache-pied et qui demeurent toujours les priorités pour notre développement. Les crédits de taxes pour la création de logements commencent à donner des résultats avec l’ajout jusqu’à maintenant de 19 logements locatifs en 2020. Nous nous attendons à une annonce imminente d’un appel de projets pour l’ajout de places en garderie par le gouvernement du Québec et nous espérons que Gaspé sera parmi les villes qui seront priorisées » conclut Daniel Côté.

La Ville de Gaspé souligne aujourd’hui le vol inaugural d’un nouveau transporteur régulier desservant l’aéroport Michel Pouliot. En effet, Pascan Aviation desservira le marché de Gaspé avec des vols en direction de Québec et Montréal, en plus des Îles-de-la-Madeleine C’est en présence de la ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine , madame Marie-Eve Proulx, des propriétaires de la compagnie Pascan Aviation, messieurs Yani Gagnon et Julian Roberts, du pionnier gaspésien de l’aviation, monsieur Michel Pouliot et du maire de Gaspé, monsieur Daniel Côté que fût inaugurée la nouvelle desserte aérienne de Pascan Aviation à l’aéroport Michel-Pouliot de Gaspé.

« Nous sommes très heureux d’accueillir ce nouveau transporteur qui reliera Gaspé vers les grands centres et vers les Îles-de-la-Madeleine. Pascan Aviation est en opération depuis plusieurs années et a fait ses preuves dans l’industrie du transport aérien partout au Québec. Entreprise en croissance, je suis convaincu que le service offert par celle-ci saura répondre aux attentes des utilisateurs habituels de notre aéroport, an plus de conquérir une nouvelle clientèle. Le transport aérien est un vecteur important de développement socioéconomique pour nos régions. Le départ d’Air Canada nous a convaincu plus que jamais de la nécessité de changer le modèle et de faire du transport aérien régional un véritable moyen de transport collectif et un vecteur de développement économique pour toutes les régions du Québec. Avec des infrastructures qui se développent un peu partout au Québec et un soutien plus actif des gouvernements au niveau financier et réglementaire, nous allons offrir à notre population, à nos gens d’affaires, à nos professionnels et aux touristes un moyen rapide, fiable et plus abordable de se déplacer des régions vers les grands centres » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

« La pandémie de la COVID‑19 a bouleversé l’économie du Québec. Actuellement, certaines régions doivent aller de l’avant et marquer un point tournant concernant l'offre aérienne régionale. Aujourd’hui, je suis fière de constater que des joueurs québécois comme Pascan Aviation passent à l’action, car il est essentiel pour les entreprises et la population locales d’avoir accès à un service aérien régulier et de qualité. Notre gouvernement a toujours été très clair : nous voulons renforcer l’autonomie de chacune des régions pour qu’elles puissent agir sur leur propre développement économique. C’est pourquoi un groupe d’intervention a été mis en place pour identifier des pistes de solutions pour l’avenir des dessertes aériennes, et je suis persuadée qu’ensemble, nous allons proposer des mesures viables et pérennes pour toutes les régions » ajoute la ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Marie‑Eve Proulx.

« Nous sommes très fiers de relier dès aujourd’hui l’aéroport de Gaspé au reste de notre réseau en offrant un service fiable et sécuritaire, à l’écoute des besoins de la population.  Notre objectif pour la mi-septembre est de bonifier notre offre sur Gaspé avec l‘ajout d’un deuxième vol quotidien connectant à l’aéroport Montréal-Trudeau.  Nous voulons que Pascan devienne un partenaire à long-terme de Gaspé. Vous allez bientôt voir nos nouveaux SAAB 340B, des aéronefs de 33 sièges avec service complet à bord, voler sur Gaspé ! » de commenter monsieur Yani Gagnon, co-propriétaire de Pascan.

À compter d’aujourd’hui, Pascan offre des vols à partir de l’aéroport de Gaspé (YGP) vers les aéroports Iles-de-la-Madeleine (YGR), Montréal (Saint-Hubert) (YHU) et Québec (YQB). La reprise graduelle des déplacements entre les régions et la demande pour le transport aérien dictera le nombre de vols offerts hebdomadairement, ainsi que la grosseur des appareils utilisés.

À propos de l’Aéroport Michel Pouliot de Gaspé

L'Aéroport de Gaspé a été renommé Aéroport Michel-Pouliot en octobre 2008 en l'honneur de son fondateur Michel Pouliot, homme d'affaires gaspésien qui a créé, en 1951, la première compagnie aérienne de la région. Michel Pouliot est un homme qui a marqué l'histoire de l'aviation en Gaspésie et ailleurs au Québec. Situé à quelques kilomètres de nos parcs industriels, du centre-ville et des voies maritimes, l'aéroport Michel-Pouliot est une plaque tournante qui accueille annuellement près de 25 000 passagers. La Ville de Gaspé possède et opère l’aéroport depuis 1999; des travaux majeurs de rénovation et d’agrandissement y sont en cours de réalisation.

La Ville de Gaspé proposera une nouvelle version de son projet de Règlement concernant l’interdiction de faire du camping dans les lieux publics lors de la prochaine séance du conseil municipal, et ce, pour donner suite aux commentaires reçus de la part des citoyens et citoyennes sur certains volets du règlement. Rappelons que la première version de celui-ci faisait suite aux requêtes du milieu des affaires et du milieu touristique et avait pour objectif de doter la municipalité d’un outil réglementaire afin d’exercer un contrôle sur la présence de véhicules récréatifs et de campeurs dans les espaces publics. Dans un souci de cohérence régionale, le règlement proposé était calqué sur celui de plusieurs autres municipalités de la Gaspésie et d’ailleurs, qui régissent déjà le camping sur leurs espaces publics depuis des années sans que cela ne pose problème. Malgré tout, en tenant compte des commentaires reçus par la population et en suivant une opinion juridique, le principal changement apporté au projet est le retrait de l’interdiction de faire du camping sur les plages, ces dernières appartenant au gouvernement du Québec.

« Le délai entre un avis de motion et l’adoption d’un règlement nous permet de tenir compte des commentaires des citoyens. Plusieurs commentaires ont justement été soumis via nos différentes plateformes (site web, Facebook, courriels, etc.). Nous avons aussi reconsulté les entreprises et instances qui nous demandaient ce règlement. Nous avons également validé la légalité de certaines dispositions du règlement présenté, notamment en ce qui a trait à la juridiction de la municipalité sur les plages qui sont la propriété du gouvernement du Québec. Tout bien considéré, le Conseil municipal a convenu de retirer les plages des lieux où il était interdit de camper; ce compromis paraît rallier la majorité de la population, tout en répondant à la principale problématique soulevée par nos entreprises. En ce qui concerne la protection de l’environnement sur les plages, nous demanderons à l’État québécois de veiller à la protection de ses terrains; de notre côté, nous ferons de la sensibilisation et pourront appliquer notre Règlement sur les nuisances », indique le maire de Gaspé, Daniel Côté.

UN RÈGLEMENT QUI DONNE DES OUTILS À LA MUNICIPALITÉ ET AUX COMMERÇANTS

« Le principal objectif du règlement était de répondre aux revendications d’entreprises qui réclamaient un meilleur encadrement des VR, qui utilisaient souvent des terrains municipaux ou des terrains commerciaux privés, sans que les propriétaires ne puissent intervenir, au moment où les sites de camping n’étaient pas complets; nous réfléchirons d’ailleurs à un plan B pour les rares fois où tous nos campings privés sont complets. Nous avions également des plaintes de citoyens qui fréquentaient nos plages et qui déploraient souvent les détritus que certains campeurs laissaient sur place après leur départ. Pour ce volet, nos inspecteurs pourra appliquera le Règlement sur les nuisances. L’application du Règlement sur le camping sera confiée à la Sûreté au Québec, comme pour plusieurs autres règlements municipaux; il s’agira d’un outil permettant d’exercer un certain contrôle, et qui sera sans doute appliqué avec discernement », ajoute le maire.

« Nous appuyons le règlement proposé par la Ville. Il vient répondre à des revendications de nos membres et de l’industrie touristique, et il s’inscrit en cohérence avec ce que la plupart des villes touristiques de la Gaspésie font déjà. Les commerces qui vivaient les inconvénients liés à la présence d’un trop grand nombre de campeurs sur leur terrain pourront dorénavant s’appuyer sur un règlement municipal pour demander l’intervention de la Sûreté du Québec. Les espaces publics ne doivent pas non plus venir en concurrence avec nos entreprises locales, surtout qu’il arrive très rarement que nos campings soient tous pleins; une plateforme de partage de la clientèle nous permet d’ailleurs de nous en assurer. Finalement, nous collaborerons également avec l’industrie et la Ville afin d’améliorer la sensibilisation des citoyens et touristes quant à la fragilité des milieux côtiers et des plages », soulignent les représentants de la Chambre de Commerce et de Tourisme de Gaspé et de Destination Gaspé, Catherine Briand et Stéphane Ste-Croix.

Avec la nouvelle mouture du règlement, il sera désormais interdit aux véhicules récréatifs de camper dans les espaces publics comme les parcs, promenades, routes, et les stationnements à l’usage du public; pour les stationnements privés à l’usage du public comme les centres d’achats, les propriétaires seront libres de demander ou non l’application du règlement sur leur propriété, en installant ou pas l’affichage en conséquence. Quant aux plages, elles demeureront encadrées par leur propriétaire, soit le gouvernement du Québec; la Ville pourra appliquer son règlement sur les nuisances pour minimiser les risques d’atteinte à l’environnement, de l’affichage préventif sera installé près des plages les plus fréquentées et une plus grande vigilance des utilisateurs sera souhaitée. La nouvelle mouture du Règlement sera proposée au conseil municipal du 15 juin prochain.

La Ville de Gaspé et ses partenaires unissent leurs voix afin de célébrer les familles à l’occasion de cette semaine nationale se déroulant du 11 au 17 mai 2020. En effet, en ces temps incertains et inédits, il importe plus que jamais de lever notre chapeau aux familles qui, plongées dans un contexte hors du commun, doivent relever quotidiennement de nombreux défis. Dans cette optique, la Ville de Gaspé profite de cette opportunité pour remercier chaleureusement les enfants, les ados, leurs parents et leurs grands-parents pour leur capacité à s’adapter à cette situation tout en étant solidaires les uns envers les autres.

Concilier famille et travail : ensemble, c’est possible!

Cette année le thème proposé par le Réseau pour un Québec Famille tombe à point. Disposer d’un bon équilibre entre vie familiale et vie professionnelle de manière à pouvoir s’occuper adéquatement des siens est certainement un objectif auquel les familles de Gaspé adhèrent. Cela est valable en toutes circonstances et est d’autant plus important dans le contexte actuel. En tant qu’employeur, employé, service public, organisme communautaire, dirigeant gouvernemental, élu, chacun, à notre façon, nous avons tous un rôle à jouer. Dans cette ère de solidarité et d’empathie, il importe plus que jamais d’avancer ensemble en faisant preuve de créativité, d’adaptation et de souplesse.

Des organismes culturels, sportifs et communautaires dynamiques et créatifs   

La Ville de Gaspé s’est associée au Réseau BIBLIO GIM afin de lancer un concours invitant les familles à partager sur la page Facebook du Réseau, leur livre préféré. Au-delà du partage d’un livre coup de cœur, l’objectif est de souligner l’apport de ces auteurs(rices) qui, au même titre que les artistes, ont un impact positif indéniable sur notre qualité de vie. Les participants courent la chance de remporter un certificat-cadeau de 100$ auprès de leur librairie locale.

Plusieurs autres belles initiatives ont été lancées par les organismes culturels, sportifs et communautaires du territoire afin d’offrir aux gens de tous âges, un accès aux arts et à la culture ainsi qu’à des exercices et ateliers leur permettant de garder une bonne forme physique et mentale. La population est invitée à consulter leurs publications par le biais du répertoire des organismes sur le site Web de la Ville de Gaspé au https://ville.gaspe.qc.ca/repertoire-culturel-et-sportif.

Nous ne savons pas encore quels seront les impacts de la distanciation sociale sur nos vies futures, mais force est de constater que notre réseau est constitué d’organismes capables de s’unir et de se réinventer, mais par-dessus tout, capable d’humanité et de bienveillance à l’égard de la communauté! Tous les liens référant vers ces initiatives et le concours du Réseau BIBLIO GIM sont disponibles au https://ville.gaspe.qc.ca/semaine-quebecoise-famille-2020.

Organismes locaux porteurs de cette semaine nationale

Chaque année, la Ville de Gaspé élabore une programmation d’activités dans le cadre de cette semaine avec ses fidèles partenaires : la Maison de la famille Parenfant, Espace Gaspésie-Les Îles, les Maisons des jeunes de Gaspé et de Rivière-au-Renard, Vision Gaspé Percé-Now, la Maison de Quartier Sandy-Beach et le Comité d’accueil des nouveaux arrivants de La Côte-de-Gaspé. Dans ce contexte extraordinaire, comme la formule habituelle n’est pas possible, tous s’unissent pour vous souhaiter une magnifique semaine québécoise des familles! Ils vous rappellent également qu’ils demeurent actifs et disponibles pour vous!