fbpx
Français English
Communiqués de presse

Communiqués de presse (148)

La Ville de Gaspé annonce aujourd’hui que la bibliothèque municipale Alma-Bourget-Costisella sera rénovée et agrandie au début de l’année 2020. En effet, après une entente avec le propriétaire du bâtiment, des travaux feront passer la superficie totale de la bibliothèque de 2 785 pi2 à près de 3 400 pi2, soit une augmentation de plus de 20%. Cette augmentation de la superficie de la bibliothèque permettra d’offrir plus d’espaces pour les animations et rendra le lieu plus attrayant, stimulant et polyvalent pour toutes les clientèles!

« Les 7 bibliothèques de Gaspé sont des lieux très fréquentés par la population de tous les âges. Le conseil municipal est très content de pouvoir profiter de l’occasion qui s’est présentée par le départ d’un locataire adjacent pour offrir à la population un lieu plus grand et mieux adapté aux besoins des multiples clientèles. Située au centre-ville de Gaspé, près de tous les services, la bibliothèque Alma-Bourget-Costisella pourra profiter de cet agrandissement pour offrir plus de services et d’activités à la population grâce au beau travail des bénévoles qui assurent le déploiement de multiples activités culturelles dans ces lieux » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

DES SERVICES MAINTENUS DURANT LES TRAVAUX

La période des travaux s’échelonna sur 2 mois, soit de janvier à la fin février. La réouverture de la bibliothèque se fera donc au courant du mois de mars 2020. Durant cette période, 3 périodes seront disponibles pour les abonnés afin de retourner leur livre, effectuer et récupérer des commandes du service « Prêts Entre Biblio » à l’hôtel de ville : les lundis de 14h à 17h et les mercredis de 14h à 17h et de 18h30 à 20h. Les retours de livres pourront également se faire à l’hôtel de ville durant cette période et dans la chute à livres de la bibliothèque. Enfin, le nombre de livres empruntés passera dès le 4 décembre de 5 volumes à 8 volumes maximums.

HORAIRE DES FÊTES

La bibliothèque sera fermée du 21 décembre au 26 décembre inclusivement. Le 27 décembre, la bibliothèque accueillera les visiteurs une dernière fois avant le début des travaux, de 14h à 17h.

L’équipe des loisirs et de la culture de la Ville de Gaspé et les bénévoles ont bien hâtent de dévoiler les travaux à la population et aux abonnés de la bibliothèque.

« Nous sommes heureux d’améliorer les lieux actuels de la bibliothèque et nous espérons que la population fréquentera de façon encore plus assidue cet espace »  conclut le maire de Gaspé, Daniel Côté.

La Ville de Gaspé ainsi que ses collaborateurs porteurs du Concours Vues d’ICI sont fiers de divulguer le nom des cinq élèves qui auront la chance, au cours des prochains mois, de réaliser leur premier court documentaire. L’objectif de ce concours est de présenter les cinq projets dans le cadre de la 10e édition du Festival Vues sur mer se déroulant du 16 au 19 avril 2020 à la salle de spectacles de Gaspé.  En plus de vivre cette expérience unique que de présenter sa première œuvre à l’ensemble de la population, dans ce lieu culturel où se côtoient artistes amateurs et professionnels, chaque jeune réalisateur sera récompensé!

Nom des participants :

  • Charlotte Côté, 1ière secondaire, résidant à Gaspé, École C.-E.-Pouliot
  • Albert Simard, 1ière secondaire, résidant à St-Majorique, École C.-E.-Pouliot
  • Simon Picard, 2ième secondaire, résidant à Gaspé, École C.-E.-Pouliot
  • Ellie Rémillard, 2ième secondaire, résidant à Rivière-au-Renard, École C.-E.-Pouliot
  • Jasmine Garnier, 2ième secondaire, résidant à Gaspé, École C.-E.-Pouliot

Une invitation à toute la population

Rappelons que le Festival Vues sur mer a pour mission d’offrir à la population gaspésienne la chance de découvrir la richesse et la diversité du cinéma documentaire d’auteur grâce à une programmation de qualité. De nombreuses activités et rencontres enrichissantes avec les artisans du cinéma québécois sont proposées tout au long de l’événement. Ce festival privilégie la diffusion du cinéma documentaire québécois et accorde une importance particulière aux productions gaspésiennes. L’organisation, partenaire majeur du présent concours, y voit une occasion unique de démocratiser ce genre cinématographique auprès de la jeune population et leurs familles. Restez à l’affût au cours des prochains mois pour tous les détails concernant la soirée Vues d’ici. Toute la population est bienvenue!

Des partenaires mobilisés afin de démocratiser le 7e art auprès des jeunes

C’est avec enthousiasme que les directions des deux écoles secondaires ainsi que leur personnel enseignant en français ont accepté, au printemps 2019, d’intégrer dès l’automne le présent concours dans leur cursus scolaire. Ces derniers se sont révélés de précieux collaborateurs dans le fait d’accueillir l’équipe du concours Vues d’ICI afin d’exposer le thème du cinéma documentaire et de poursuivre en classe les réflexions sur le sujet en accompagnant les élèves dans l’écriture de leur synopsis. Soulignons également la collaboration de Radio-Gaspésie ayant réservé plusieurs plages horaires sur ses ondes afin de discuter avec les membres du comité organisateur du Festival Vues sur mer, étroitement impliqués dans le concours Vues d’ICI, sur les bases du documentaire. Ce partenariat aura certainement contribué au rayonnement et à la démocratisation de ce type d’art cinématographique auprès de la population générale. Enfin, notons que ce projet est réalisé grâce au soutien financier du gouvernement du Québec et de la Ville de Gaspé, dans le cadre de l’Entente de développement culturel 2018-2020. Cette entente permet aux partenaires de planifier le développement culturel de leur communauté par le biais de différentes actions et de financer celles-ci.

La Ville de Gaspé lance aujourd’hui le volet consultatif du renouvellement de la politique familiale municipale (PFM) et de la politique municipalité amie des aînés (MADA). La population et les organismes du territoire seront invités à participer de différentes façons dans l’élaboration de deux politiques importantes pour le conseil municipal : la politique familiale et la politique municipalité amie des aînés. Consultations publiques, sondages web, consultations sectorielles et vox pop sont au menu afin de permettre à tous les citoyens et citoyennes de la Ville de Gaspé, peu importe leur âge, leur sexe, leur statut ou leur origine, à se prononcer sur ce que devraient être les priorités en matière de projet et d’initiatives touchant les familles et les personnes aînées.

« Le conseil municipal est très heureux de lancer les travaux de renouvellement de la politique familiale municipale et de la politique municipalité amie des aînés. Les premières moutures de ces politiques ont permis la réalisation de plusieurs projets et de plusieurs initiatives. Gaspé est sur une excellente lancée économique et le plus grand défi des prochaines années sera de demeurer attractif et de répondre aux souhaits des citoyens et citoyennes pour leur offrir un milieu de vie à la hauteur de leurs attentes, dans le respect de la capacité de payer du contribuable. Les villes qui se développeront dans le futur seront celles capables d’attirer et de garder leur population. La politique familiale et la politique municipalité amie des aînés sont certainement des outils qui nous permettront de recueillir les idées des citoyens pour alimenter la municipalité dans ses actions futures » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

UNE DÉMARCHE INCLUSIVE ET COLLABORATIVE

Le travail d’élaboration des nouvelles politiques PFM et MADA est débuté depuis plusieurs semaines. Ainsi, un comité réunissant des membres de l’équipe municipale, plusieurs partenaires, organismes et citoyens représentatifs de la population se sont réunis à plusieurs occasions afin d’orienter la démarche avec le support d’une personne embauchée à titre de chargée de projet, madame Sylviane Pipon, en plus de l’équipe des Loisirs et de la Culture. Nous voulons que chaque citoyen du territoire du Grand Gaspé puisse avoir son mot à dire, c’est pourquoi le comité a imaginé diverses façons de recueillir les commentaires : consultations sous forme de 5 à 7 à Gaspé et à Rivière-au-Renard, consultations sectorielles auprès de comités divers, consultation anglophone, vox pop auprès des jeunes dans les écoles, etc.

CONSULTATIONS SOUS FORME DE 5 À 7

Les consultations publiques ouvertes au public en général se tiendront les 27 et 29 novembre 2019 à Rivière-au-Renard et Gaspé. Un goûter ainsi que des activités pour les enfants sont prévus aux 2 endroits afin de laisser la place et le temps aux parents et/ou aux grands-parents de participer adéquatement aux consultations et aux tables de travail.

Consultation à Rivière-au-Renard
Date : Mercredi 27 novembre 2019
Heure : 17h-19h
Lieu : Centre Élias-Dufresne
55, rue du Banc
Consultation à Gaspé
Date : Vendredi 29 novembre 2019
Heure : 17h-19h
Lieu : Pavillon des sports Marcel-Bujold
96, rue Jacques-Cartier

CONSULTATION INTERNET

Un sondage internet sera également disponible au début décembre à l’adresse suivante : https://ville.gaspe.qc.ca/consultations. La consultation internet servira à ceux et celles n’ayant pas pu se rendre aux consultations en personne et qui auraient aimé exprimer leurs idées.

« Pour alimenter la réflexion du comité responsable de l’élaboration de la politique familiale et de la politique municipalité amie des aînés, il est important que les membres de la population, peu importe leur âge, leur profession ou leur origine, soumettent leurs idées pour améliorer le milieu de vie du Grand Gaspé » conclut le maire de Gaspé, Daniel Côté.                                          

La Ville de Gaspé annonce aujourd’hui qu’elle a la ferme intention de continuer le développement de son aéroport en procédant à la mise en œuvre d’une partie des orientations stratégiques pour générer de nouveaux revenus à l’aéroport et par une étude pour évaluer la possibilité d’ajouter une nouvelle desserte régionale à partir de Gaspé. Le volet infrastructures, avec l’allongement et la réfection de la piste actuelle, est toujours prévu pour être complété en 2020.

NOUVEAUX REVENUS

En 2018, la Ville de Gaspé avait commandé une étude pour explorer des avenues afin de diversifier les revenus de son aéroport. De cette étude, elle a retenu quatre projets concrets sur lesquels elle mandate à nouveau une firme pour pousser plus loin ces idées, évaluer les modèles d’affaires pertinents pour leur réalisation et procéder à la mise en œuvre de ceux-ci.

« La réglementation entourant le transport aérien et les normes exigées par Transport Canada se complexifient d’année en année et entraînent des coûts importants pour les gestionnaires d’aéroports régionaux comme celui de Gaspé. Ce plan de développement vise à générer de nouveaux revenus afin de garder un aéroport en équilibre financier et capable de faire face aux défis financiers des prochaines années. Nous sommes confiants que certains des projets retenus pourront aller de l’avant et diversifier les revenus de l’aéroport » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Les projets retenus sont le développement de location de hangars, le développement de forfaits touristiques, le fret aérien et le développement de l’agriculture sur les terrains de l’aéroport.

NOUVELLE DESSERTE AÉRIENNE

Parallèlement au développement de projets pour générer de nouveaux revenus pour l’aéroport, la Ville de Gaspé mandate également la firme pour l’évaluation des besoins d’une nouvelle desserte aérienne.

« Nous le savons tous, malgré les améliorations observées durant la dernière année sur le service et les prix des vols d’Air Canada et la mise en place du Programme de réduction des tarifs aériens par le gouvernement du Québec, la seule solution pour faire baisser durablement le prix du billet pour les citoyens et gens d’affaires des régions est la mise en place d’une compétition saine et durable au monopole d’Air Canada. Pour cette raison, nous voulons évaluer la possibilité d’implanter, avec l’aide du gouvernement du Québec, une nouvelle desserte complémentaire à celle déjà existante à partir de l’Aéroport de Gaspé. Nous croyons qu’en améliorant le choix de destination pour les gens de Gaspé, nous pouvons arriver à améliorer le service offert et, à terme, le prix du billet » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

La nouvelle étude commandée est financée en partie par le nouveau Programme d’aide pour les dessertes aériennes régionales (PADAR) du ministère des Transports du Québec qui finance 50% du plan stratégique.

VOLET INFRASTRUCTURES

En ce qui a trait au volet infrastructures, la Ville de Gaspé vise toujours à compléter les travaux en 2020 avec l’allongement et la réfection de la piste actuelle. L’ajout d’équipements de navigation plus modernes lié à la modernisation de la flotte d’avions d’Air Canada devraient nous permettre de diminuer drastiquement les annulations liées à la température.

« Nous sommes plus que jamais déterminés à faire du transport aérien à Gaspé un moyen de transport fiable, efficace et rentable pour l’ensemble de notre population. La proactivité des gestionnaires de l’aéroport Michel-Pouliot de Gaspé et du comité aérien de l’UMQ a donné et continuera de donner des résultats tangibles au bénéfice de notre population et de nos gens d’affaires. Le transport des personnes et de la marchandise est au cœur des préoccupations des décideurs économiques et de la population et nous pouvons vous assurer que le conseil municipal met tout en œuvre pour en améliorer les conditions » conclut le maire de Gaspé, Daniel Côté.

La Ville de Gaspé a confirmé par la voie d’une résolution de son conseil municipal qu’elle adhérait au projet pilote régional pour le transport collectif piloté conjointement par le CREGÎM et la RÉGÎM. Il s’agit d’un projet novateur sur le plan du transport intelligent collectif pour la Gaspésie. La Ville de Gaspé confirme donc son adhésion à la vision développée régionalement et compte aller de l’avant si le projet est accepté par les bailleurs de fonds des autres ordres de gouvernement.

« Nous sommes très fiers d’embarquer dans cette avancée régionale en terme de mobilité durable. À terme, cela permettra à la municipalité de se doter de 2 véhicules entièrement électriques qui pourront également être mis à la disposition des citoyens et des citoyennes de Gaspé! De plus, nous serons en mesure de mettre en place 2 stations-service électriques dans nos deux pôles urbains que sont Gaspé centre-ville et Rivière-au-Renard » mentionne le maire de Gaspé.

Le concept de station-service électrique « HUB » vise à créer un lieu, un carrefour conçu pour évoluer et pensé pour offrir à la communauté les infrastructures nécessaires afin d’optimiser l’utilisation des transports collectifs et l’électrification des transports.

DES INITIATIVES DÉJÀ APPUYÉES PAR LA MUNICIPALITÉ

La Ville de Gaspé a déjà posé quelques actions pour appuyer l’électrification des transports. Encore une fois, la municipalité a donné son appui à une initiative régionale initiée par la Corporation de développement de Saint-Maxime-du-Mont-Louis et coordonnateur du réseau Rouler Vert la Gaspésie en ciblant des organismes partout sur le territoire, en finançant le coût de l’inscription au réseau et en finançant l’installation des bornes électriques. Ainsi, ce sont 5 bornes supplémentaires de niveau 2 qui ont été installées dans les villages de L’Anse-à-Valleau, de L’Anse-au-Griffon, de Cap-aux-Os, de Douglastown et de Prével.

De plus, la Ville de Gaspé a également été informée qu’une nouvelle borne rapide de recharge (niveau 3) sera installée par le ministère des Transports du Québec et Hydro-Québec au courant de 2020 ou 2021 à Rivière-au-Renard. La Ville de Gaspé s’est déjà engagée à libérer un terrain afin de permettre l’installation de cette borne.

« La Ville de Gaspé continue résolument son virage vert, notamment en matière d’électrification des transports qui s’avère une voie d’avenir pour diminuer nos gaz à effet de serre en plus d’utiliser notre énergie propre du Québec. Pour Gaspé, principal hub éolien du Québec, il s’avère certainement d’un choix logique qui contribue à la fois à la transition énergétique du Québec et au développement de notre filière éolienne » conclut le maire de Gaspé, Daniel Côté.