fbpx
Français English

Budget 2022 de la Ville de Gaspé : UN BUDGET AXÉ SUR LA POURSUITE DU DÉVELOPPEMENT

Le conseil municipal de la Ville de Gaspé a officiellement adopté son budget 2022, alors que la municipalité doit composer avec un fort développement économique jumelé à de fortes pressions inflationnistes et l’incertitude liée à la situation sanitaire et l’émergence de nouveaux variants, comme partout ailleurs sur la planète. Ainsi, en tenant compte de l’augmentation du taux de taxes et de certains tarifs, l’impact moyen sur le compte de taxes d’une maison évaluée à 172 600$ (évaluation moyenne) sera de 2,9%, soit 61,18$, nettement en-deçà du taux d’inflation annuel qui se situait à 5,2% de novembre 2020 à novembre 2021 au Québec.

« Malgré la forte pression de l’inflation et l’incertitude liée à la situation sanitaire, le conseil municipal voulait limiter l’impact sur le portefeuille des citoyen.ne.s qui doivent eux aussi faire face à ces enjeux. C’est donc une hausse raisonnable du compte de taxes, bien au-dessous de l’inflation, qui sera l’effort demandé aux contribuables pour la prochaine année. Plusieurs autres indexations de contrats, la majoration des frais d’aqueduc et d’assainissement des eaux et du tarif de collecte des boues de fosses septiques sont d’autres raisons justifiant la hausse de la taxation. Politiquement, nous avons aussi choisi de procéder à une grande appropriation de surplus pour équilibrer le budget et éviter une hausse plus marquée de la taxation des contribuables », mentionne le maire, Daniel Côté.

UN BUDGET AUX MULTIPLES DÉFIS AVEC UNE VILLE EN CROISSANCE

« Depuis 2016, ce sont 417 citoyen.ne.s de plus qui se sont ajouté à la population de Gaspé, une croissance de près de 3%. Avec les investissements majeurs de nos principales industries, dont l’usine LM Wind Power, il est à prévoir que la population continuera de croître à un bon rythme pour les prochaines années. Bien que cette croissance apporte des revenus, elle est également source de dépenses et d’investissements pour une municipalité. Plus de 300 logements (sociaux, maisons, chalets et logements locatifs) ont été créés ces 5 dernières années, mais nos besoins sont encore énormes alors que le besoin en logements locatifs seulement est évalué à 400 à court et moyen terme par une firme indépendante » précise monsieur Côté.

Les principaux écarts au niveau des dépenses pour le budget 2022 sont les frais d’assurances qui ont augmenté de près de 80 000$, le renouvellement du contrat de collecte des matières résiduelles qui a augmenté de près de 300 000$, le transport des boues de fosses septiques qui a augmenté de près de 55 000$, le contrat de déneigement de nouvelles routes qui est en hausse de 45 897$ et l’augmentation de la quote-part à la Sûreté du Québec de 61 721$.

UN MARCHÉ DE LA CONSTRUCTION EN PLEINE ÉBULLITION

L’année 2021 aura été une année record en termes de construction alors que c’est pour près de 240 M$ de chantiers qui auront été débutés et/ou complétés. Le record précédent (2006) était de 115M$. En plus des 161 maisons, logements sociaux ou privés qui ont été construits, plusieurs projets majeurs auront débuté comme le chantier de LM Wind Power (160M$), celui de la Maison des aîné/e/s de Rivière-au-Renard (30M$), du Centre de services du Ministère des Transports (21M$) et d’autres projets institutionnels et privés. Alors que la moyenne des dernières années tournait entre 30M$ et 50M$, 2021 aura été marquante sur ce point, signe de la vigueur exceptionnelle de l’économie de Gaspé. 

LES INVESTISSEMENTS À VENIR

Plusieurs investissements seront à venir dans les prochaines années afin de bonifier et maintenir notre offre de loisirs, de transport et d’améliorer notre milieu de vie pour que notre ville soit toujours plus attractive pour les investisseurs et pour les familles. En situation de pénurie de main-d’œuvre et avec des entreprises en croissance, il est essentiel de miser sur notre attractivité comme milieu : celle-ci devient une condition de base à notre développement.

« Pour être attractif, on doit se différencier, et pour se différencier, on doit investir. Plusieurs projets sont sur la table. Entre autres, le projet de la Capitale des pêches prendra son envol en 2022, les investissements sur notre aéroport continueront afin d’être fins prêts à la relance post-pandémie du transport aérien et nous continuerons de faire pression sur les gouvernements afin qu’ils adoptent des programmes nous permettant de réaliser un nouvel aréna ou un complexe multisports à Gaspé. L’accueil de nombreux travailleurs à la fin-2022 à l’usine LM Wind Power sera également un défi de taille sur lequel nous travaillons déjà. Enfin, la route reliant le port de Gaspé au parc industriel de Sandy-Beach devra être complétée à l’automne 2022, un autre projet majeur pour notre développement futur » conclut le maire de Gaspé.