fbpx
Français English

MALGRÉ L’ABSENCE DE PROGRAMME DE FINANCEMENT : GASPÉ POSE UN GESTE IMPORTANT POUR ALLER DE L’AVANT AVEC LE PROJET DE COMPLEXE SPORTIF

Le conseil municipal, qui est réuni en séance ordinaire ce lundi 19 septembre 2022, pose un geste important pour aller de l’avant dans le projet de complexe sportif en adoptant un règlement d’emprunt de 2,3 millions de dollars qui permettra de réaliser les plans et devis complets de la phase aréna. En avançant de la sorte, le conseil municipal envoie un signal clair quant à l’importance de ce dossier pour la municipalité et exhorte le gouvernement québécois, de prévoir à brève échéance un programme d’aide pour les infrastructures sportives suite aux élections provinciales.

« Le conseil municipal prend une décision audacieuse aujourd’hui en assumant les coûts des services professionnels pour la conception complète des plans et devis de la phase aréna du complexe sportif. Cet investissement de 2,3 millions de dollars nous permettra d’être prêts à 100% lorsqu’un prochain programme d’aide financière sera rendu disponible, et ce, peu importe le niveau d’avancement demandé aux municipalités. Nous pourrons, dès l’acceptation du projet par le gouvernement, aller en appel d’offres pour la construction de la phase 1, soit le volet aréna. Nous avons toujours l’ambition de compléter le projet de complexe sportif, mais nous devrons le phaser en 2 étapes en débutant avec l’aréna dans un premier temps et en y ajoutant le volet plateaux sportifs et terrain synthétique dans un second temps. Ce phasage est rendu nécessaire afin de respecter la capacité de payer des contribuables. » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

UN PROGRAMME DE SUBVENTION NÉCESSAIRE

Rappelons que la Ville de Gaspé avait déposé dans le programme PAFIRS, en février 2020, un projet ambitieux de complexe sportif sur les terrains derrière la polyvalente C.-E.-Pouliot évalué à l’époque à 18 millions de dollars. Malheureusement, le projet n’avait pas été retenu par le gouvernement du Québec.

« Le prochain gouvernement devra impérativement mettre en place un programme d’aide financière afin de permettre aux municipalités de développer ou mettre aux normes leurs installations sportives. À Gaspé, l’aréna est en fin de vie utile et son entretien engendre des dépenses de plus en plus grandes. Le précédent gouvernement a mis sur la table un plan hockey, mais pour qu’il y ait un plan hockey, nous devons d’abord avoir des arénas de qualité et assurer des infrastructures modernes à nos jeunes alors que plusieurs villes sont en attente par rapport à leurs infrastructures sportives » mentionne le maire de Gaspé.

UN PROJET EN 2 PHASES POUR PERMETTRE UNE RÉALISATION RAPIDE

Le conseil municipal a également décidé d’aller de l’avant avec une première phase qui inclurait l’aréna et des salles multifonctionnelles pour ensuite pouvoir y intégrer une surface synthétique et des plateaux sportifs dans un 2e temps. Le terrain visé est toujours celui derrière la polyvalente C.-E.-Pouliot en raison de son emplacement au centre-ville et des synergies possibles avec les étudiants au secondaire.

« Pour nous, il ne fait aucun doute que d’avoir une infrastructure diversifiée est nécessaire pour répondre aux besoins de la Ville de Gaspé. Une surface synthétique et des plateaux sportifs supplémentaires sont impératifs pour améliorer notre milieu de vie, diversifier l’offre sportive et répondre aux besoins de notre population qui se diversifie et qui grandit d’année en année. Cependant, force est de constater que pour une ville comme Gaspé, nous avons plus de chance de parvenir à réaliser ce projet en 2 phases. L’étape des plans et devis permettra en outre de mettre à jour les coûts de construction d’une telle infrastructure et ainsi mieux éclairer le conseil pour la suite du projet » mentionne le maire de Gaspé, Daniel Côté.

La Ville de Gaspé compte réaliser durant l’année 2023 les plans et devis de la phase 1 du complexe sportif et les clubs sportifs seront consultés pour obtenir leurs idées et répondre aux besoins exprimés. Si le gouvernement adopte un programme en 2023, la municipalité sera prête à partir en appel d’offres pour une construction rapide.

« La clé de ce projet est d’obtenir, rapidement, un soutien financier des autres ordres de gouvernement » conclut Daniel Côté.