fbpx

COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Communiqués de presse
Communiqués de presse

Communiqués de presse (106)

La Ville de Gaspé est déterminée à stimuler la construction de logements locatifs sur son territoire. C’est pourquoi elle lancera cette semaine un appel d’offres afin de céder 10 lots qu’elle possède sur la rue de l’Envol, près de l’aéroport. Le prix de base sera fixé à 1 $ et les terrains seront accordés aux promoteurs selon une grille de critères qui mettra l’accent sur la rapidité de livraison des projets et le nombre de logements, et non sur le prix offert pour le terrain. Après avoir vu son projet de loi spéciale retardé à l’automne, le conseil municipal a choisi de rester proactif dans le dossier.

« Nous avons tout fait pour faire adopter un projet de loi rapidement à l’Assemblée nationale ce printemps. Malheureusement, l’agenda législatif était trop chargé pour en permettre l’adoption en mode accéléré. Afin de rester proactif dans le dossier logements, le conseil municipal a autorisé la publication d’un appel d’offres pour céder 10 terrains appartenant à la municipalité, conditionnellement à la construction rapide de logements. Les promoteurs seront jugés sur leur capacité à construire rapidement ces logements ainsi que sur le nombre d’unités offertes. Nous estimons que le principal besoin est pour des logements moyens de gamme s’adressant à des jeunes familles ou de jeunes professionnels » indique le maire, Daniel Côté.

L’appel d’offres sera lancé cette semaine et les promoteurs auront 1 mois pour y répondre. Le zonage actuel au plan d’urbanisme permet la construction pouvant aller jusqu’à un triplex par terrain. À terme, ce serait donc une possibilité de 30 logements qui pourraient être créés avec cette initiative. L’évaluation municipale des terrains se situe entre 36 500 $ et 45 000 $. Les promoteurs pourront présenter leurs offres pour le nombre de terrains qu’ils souhaitent développer; que ce soit pour un seul terrain ou pour les 10.

« À défaut d’avoir pu obtenir ce printemps un projet de loi privé nous permettant d’offrir directement des incitatifs aux promoteurs privés de logements, nous espérons que cet appel d’offres de terrains à bas prix permettra de stimuler la construction de nouveaux logements à court terme. Il s’agit là d’un bel incitatif, offert légalement, et qui peut compenser les autres formes d’incitatifs que nous aurait permis le projet de loi. Il est clair pour le conseil municipal que nous devons tout faire en notre pouvoir pour résorber la problématique de la pénurie de logements. En attente de l’adoption de notre projet de loi privée par l’Assemblée nationale, nous avons identifié cet autre incitatif et nous souhaitons qu’il sera attractif pour les promoteurs », conclut le maire de Gaspé, Daniel Côté.

La Ville de Gaspé a débuté le remplacement de ses 2 200 luminaires installés partout sur le territoire pour les convertir à la technologie aux diodes électroluminescentes (DEL). Ce sont l’ensemble des luminaires qui seront donc remplacés, ce qui permettra d’avoir un éclairage uniforme et performant partout sur le territoire. De plus, ces luminaires consomment moins d’énergie et durent plus longtemps, ce qui permettra une économie annuelle de 99 000 $ en énergie et 52 400 $ en entretien. La certification « ciel noir » des produits sélectionnés assure une réduction maximale de la lumière émise vers le ciel et minimise l’effet de la lumière bleue. De plus, la Ville de Gaspé a également opté pour des lumières de 3 000 k qui produisent une lumière plus chaude.

« Le conseil municipal pose un autre geste pour l’environnement en changeant intégralement tous les luminaires sur le territoire de la municipalité. Ce sont donc plus de 2 200 luminaires qui éclaireront de façon uniforme la municipalité. En plus d’être bon pour l’environnement, l’investissement réalisé permettra à la Ville d’économiser plus de 150 000 $ par année. Cette démarche s’inscrit dans une volonté du conseil municipal de poser des gestes concrets pour l’environnement et le mieux-être de la communauté » explique le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Caractérisée par sa durée de vie 5 fois supérieure à celle des ampoules originales, la technologie DEL présente de précieux avantages. Il s’agit d’une solution respectueuse de l’environnement qui répond favorablement aux enjeux de sécurité routière, tout en réduisant la pollution lumineuse grâce à son éclairage directionnel. De plus, l’intensité des lumières installées est différente selon les caractéristiques de la route qu’elles éclairent : distance de la route, vitesse permise, etc. Cela permet de diminuer le plus possible la pollution visuelle de l’éclairage.

« L’investissement total pour l’installation et l’achat de ces nouvelles lumières s’élève à 895 634 $. Ce montant est à un coût nul pour les contribuables pour les 6 premières années, puisque le montant économisé en énergie et en entretien annuellement servira à payer l’infrastructure. Par la suite, dès la 7e année, elle pourra générer d’importantes économies, de l’ordre de 150 000 $ par année » précise le maire.

Les travaux se dérouleront principalement au cours des mois de juin et juillet 2019. Le site https://lumieresurlequebec.ca permet aux citoyens de consulter l’état d’avancement de manière simultanée.

En février 2018, la Fédération québécoise des municipalités a lancé, en partenariat avec l’entreprise de services éconergétiques Énergère, un programme offrant aux villes et aux municipalités du Québec un tarif d’achat regroupé pour moderniser les réseaux d’éclairage public. La Ville de Gaspé figure parmi les premières villes de l’Est-du-Québec à adhérer à ce programme.

La Ville de Gaspé dresse un bilan très positif de la première année de la mise en service de la collecte du compost. Le taux de participation à la collecte du compost a atteint 70 % au mois de novembre 2018, soit quelques mois après le début de la collecte. La campagne d’information lancée dès le début de l’opération a donc porté ses fruits et nous constatons que la population était prête à effectuer ce virage vers la collecte des matières compostables. Malgré une légère baisse de participation durant les mois d’hiver, nous sommes confiants que l’habitude créée chez plusieurs ménages favorisera le maintien et même l’augmentation de ce taux dans les prochaines années.

« Nous sommes très fiers de la démarche conjointe de la municipalité et de la Régie intermunicipale de traitement des matières résiduelles de la Gaspésie (RITMRG), les résultats sont au rendez-vous et nous avons bel et bien fait un grand pas en avant pour favoriser une meilleure gestion des matières résiduelles sur notre territoire et ainsi diminuer l’enfouissement à notre lieu d’enfouissement technique. J’en profite pour remercier la population qui a répondu présente et qui contribue au succès de cette initiative » mentionne le maire de Gaspé.

En effet, ce sont 850 tonnes de matières organiques qui ont été détournées du lieu d’enfouissement technique depuis l’instauration du service, soit l’équivalent de 56 camions-bennes!

ALLEZ ENCORE PLUS LOIN

Certains clients institutionnels, commerciaux et industriels (ICI) ont débuté la collecte à trois voies. Les commentaires jusqu’à maintenant sont très positifs de la part de la cinquantaine de clients ICI qui ont incorporé la collecte des matières compostables. Nous invitons d’ailleurs les commerces ou institutions qui seraient intéressés à implanter la collecte chez eux de communiquer avec la chargée de projet à la RITMRG, Mme Laury Aspirault, au 418-368-2104, poste 8509.

« En plus des collectes qui s’implantent un peu partout chez la clientèle autre que résidentielle, nous avons voulu donner l’exemple en implantant sur plus de 63 sites publics des bacs de collecte à trois voies, un investissement de plus de 80 000 $, subventionné à 60 % par un programme d’Éco-Entreprises Québec. De plus, nous avons doublé un grand nombre de poubelles présentes sur nos rues et autres lieux publics pour y inclure la collecte du recyclage. Un pas de plus pour rendre notre ville plus verte » indique monsieur Côté.

La Ville de Gaspé compte continuer à déployer différentes initiatives environnementales pour réduire l’empreinte écologique de ses activités et mettre en place des conditions favorables pour diminuer celle de ses citoyens, entreprises et industries. Elle continuera ses efforts pour augmenter le nombre de clients non résidentiels pratiquant le tri des matières compostables et travaillera également à ce que les habitations multilogements puissent profiter de ce service demandé par plusieurs locataires.

La Ville de Gaspé invite les jeunes et les moins jeunes à un premier « skatefest » qui aura lieu le 8 juin prochain au skate park de Gaspé. Ce premier événement organisé conjointement avec l’Unité régionale de loisirs et de sports (URLS) et Québec Skateboard Camp vise à introduire les jeunes à la pratique du skate, tout en profitant d’une programmation artistique variée. En effet, des ateliers de DJ et de graffitis s’ajouteront à des démonstrations effectuées par des professionnels du skate qui pourront par la suite donner des conseils aux jeunes présents.

« Nous sommes très fiers de voir que le skate park construit l’année dernière est très utilisé. Grâce à ces investissements et aux travaux d’organismes, comme les Sentiers du bout du monde, Gaspé se positionne de plus en plus comme une destination de choix pour les sports de vélos, de skate et de BMX. Avec le nouveau pumptrack qui se développe à proximité, nous voulons offrir des infrastructures de qualité, au centre-ville, pour nous rendre attractifs pour la population et les familles, mais également pour les visiteurs de passage » se réjouit le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Les activités débuteront dès 10 h sur le site avec un atelier visant à introduire les jeunes aux techniques de mixage audio et de « DJ » avec l’artiste DJ Diurne qui offrira une formation de base sur l’utilisation des tables tournantes et des outils numériques. Il y aura également une immersion dans le monde du Graffiti avec le graffiteur invité Tristan Despard. Une œuvre collective sera créée à cette occasion! Les places étant gratuites et limitées, il faut s’inscrire au préalable à la Direction des loisirs au 418-368-2104, poste 8523 ou par courriel au loisirs@ville.gaspe.qc.ca.

Dès 13 h, une démonstration sera effectuée par des professionnels du skateboard du Québec Skateboard Camp qui pourront par la suite donner leurs meilleurs trucs aux jeunes présents qui pourront participer à une compétition amicale! Cette activité est elle aussi gratuite.

Pour terminer la journée, des prix de présence seront tirés au sort et un BBQ sera offert vers 16 h 30 sur des rythmes choisis par notre DJ invité. C’est donc un rendez-vous à ne pas manquer le 8 juin prochain au skate park de Gaspé dès 10 h pour tous les jeunes du Grand Gaspé qui veulent découvrir ce sport ou parfaire leur technique!

La Ville de Gaspé annonce son intention de débuter formellement les démarches qui mèneront à la construction d’un nouveau complexe sportif au centre-ville de Gaspé afin de remplacer l’actuel aréna. Après une première consultation tenue dans la soirée d’hier auprès de plusieurs utilisateurs réels et potentiels de ce nouveau complexe sportif, la municipalité, de concert avec les intervenants rencontrés, a décidé de laisser tomber le site actuellement occupé par le garage du ministère des Transports du Québec pour se concentrer sur l’analyse d’un autre terrain, soit celui situé derrière la polyvalente C.-E.-Pouliot. Les délais incertains du déménagement du garage du MTQ auront contraint la Ville à considérer un autre site afin de réaliser son nouveau complexe sportif avant 2022, date limite décrétée par le gouvernement du Québec pour l’utilisation du gaz fréon dans les systèmes de réfrigération des arénas.

« En 2016, lors de nos consultations prébudgétaires, la majorité de la population souhaitait que l’aréna demeure au centre-ville. L’endroit ciblé par le conseil municipal était le terrain du garage du MTQ. Malheureusement, malgré nos pressions, les délais se sont allongés et il devient de plus en plus illusoire de penser que nous pourrions avoir accès à ce terrain dans un avenir rapproché, alors que notre volonté est claire de construire ce nouveau complexe sportif d’ici 3 ans. Étant donné ce constat, nous avons exploré différentes avenues afin de trouver un terrain adéquat pour accueillir une telle infrastructure. Après l’évaluation de divers sites potentiels, il appert que le terrain situé derrière la polyvalente C.-E.-Pouliot, déjà sous propriété municipale, serait une option intéressante, vu sa proximité des services, des écoles et du pôle sportif existant. La Commission scolaire des Chic-Chocs s’est montrée ouverte à cette possibilité et les utilisateurs consultés pensent que ce site serait certainement une option intéressante. D’autres options sont aussi sur la table, mais notre regard porte d’abord sur ce site, considérant les nombreux avantages qu’il comporte », résume le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Les analyses préliminaires montrent que ce terrain pourrait accueillir un bâtiment d’une envergure aussi importante qu’un complexe sportif. Les sols, la configuration du stationnement et l’accès par automobile devront cependant faire l’objet d’analyses et d’études plus poussées avant de confirmer ce choix. L’actuel terrain de soccer et les courts de tennis, tous deux nécessitant prochainement des investissements, pourraient alors être relocalisés.

« Tel que demandé par les citoyens lors du sondage de 2016, nous visons la construction d’un complexe multisports incluant, à la base, une glace, un terrain de gazon synthétique multisports, une piste de course intégrée et des salles multifonctionnelles. Dans notre consultation d’hier, d’autres éléments ont aussi été ciblés par les utilisateurs et seront pris en compte dans l’élaboration de la première esquisse et des premières estimations que nous réaliserons d’ici l’automne. Lorsque nous aurons cette première esquisse et les premières estimations de coûts, nous irons consulter plus largement nos partenaires du monde sportif, culturel et socioéconomique, ainsi que de l’ensemble de la population. Cette étape, que nous visons dès cette année, servira à asseoir les choix finaux nous menant à l’élaboration finale du projet, à son montage financier et à sa réalisation, que nous planifions sur un horizon de 3 ans », ajoute le maire.

VERS UNE VISION À LONG TERME DU CENTRE-VILLE

« La libération éventuelle de deux terrains importants au centre-ville, soit le site du garage du MTQ et celui de l’aréna, nous amène vers une opportunité en or de repenser notre centre-ville. Cette réflexion avait aussi été proposée récemment, lorsque nous avions réuni plusieurs commerçants de la rue de la Reine et des acteurs économiques, où le désir de se doter d’une vision avait été manifesté. Nous saisissons la balle au bond et nous souhaitons élargir le chantier, puisque nous avons une opportunité unique à saisir pour revigorer notre centre-ville, dont son tissu commercial. Nous lancerons donc prochainement une démarche visant à nous doter d’une vision globale, concertée et à long terme pour la revitalisation de notre centre-ville. Nous sommes très fiers de débuter cette démarche qui impliquera des citoyens, des commerçants et des organismes socioéconomiques, et qui visera à nous donner une vision positive et un plan pour donner un nouvel élan à notre centre-ville. Gaspé vibre sur une grande lancée économique et nous voulons tout faire pour que celle-ci continue et profite à l’ensemble de notre population », conclut le maire Daniel Côté.

Cette vision demandée par les commerçants lors d’une rencontre tenue à l’hôtel de ville de Gaspé au mois de février dernier sera développée par la municipalité qui pourra s’adjoindre une firme spécialisée dans ce genre de démarche. La Ville de Gaspé souhaite débuter cette démarche ambitieuse dès l’automne 2019.